HHCvapepens

HHC : tout savoir sur LE cannabinoïde semi-synthétique

Pour une expérience plus intense et différente, optez pour LE cannabinoïde semi-synthétique : le HHC. Cette tendance commence à peine dans ce secteur. Et elle ne semble pas vouloir s’arrêter. Aussi connue sous le nom d’hexahydrocannabinol, cette molécule séduit de plus en plus de cannabistes, novices ou non. Mais en mesure-t-on réellement les effets. 

 

Pourquoi dit-on que le HHC est un cannabinoïde semi-synthétique ? 

Le HHC est le plus tendance des cannabinoïdes semi-synthétiques. C’est en effet une molécule qui est extraite d’un des cannabinoïdes naturels de la plante de chanvre. C’est-à-dire qu’elle n’est pas présente naturellement dans le cannabis, mais créée en laboratoire

Le processus de fabrication du HHC

Pour l’expliquer simplement, le HHC s’obtient après hydrogénation du THC. Le processus de fabrication commence par la récolte des bourgeons d’où sera extrait le tétrahydrocannabinol. Ce dernier sera ensuite placé dans un catalyseur pour subir des changements dans sa structure moléculaire. Les laborantins y ajoutent 2 atomes de carbones. Ce qui donnera par la suite l’hexahydrocannabinol. 

Le cannabinoïde n’est pas donc créé de toute pièce en laboratoire. Il est fabriqué à partir d’un élément naturel du Sativa L. néanmoins, il n’est pas complètement naturel dans la mesure où il nécessite un passage en laboratoire. D’où l’appellation de « cannabinoïde semi-synthétique ». 

Revenons sur l’histoire du HHC 

Pour la petite histoire, la découverte du HHC date des années 1940. Pour être plus précis, il a été créé en 1944 par le chimiste Roger Adams. Il a obtenu cette nouvelle molécule en travaillant sur le THC. 

Cependant, les recherches en la matière se sont arrêtées là. Et d’ailleurs, encore aujourd’hui, les spécialistes ne prévoient pas de nouvelles analyses. 

Les différentes versions de l’hexahydrocannabinol

Depuis ses débuts, le HHC a grandement évolué. Différentes versions sont disponibles sur le marché pour des sensations plus ou moins intenses

  • Le HHC 9R : une des premières versions créées en laboratoire en 1944. Ce cannabinoïde peut être relié aux récepteurs endocannabinoïdes du corps. Ce qui permet de profiter de tous les effets du produit. 
  • Le HHC 9S : Une autre version aussi créée en 1944 en laboratoire. Toutefois, elle n’a aucune interaction avec les récepteurs CB1 et CB2. Les scientifiques ne sauraient expliquer pourquoi. 
  • Le HHC O : Une molécule hybride fabriquée récemment. Elle s’obtient par l’ajout d’acide acétique au cannabinoïde semi-synthétique original. On la qualifie aussi de super HHC. Et pour cause, elle serait plus puissante. 
  • Le HHC P : Une autre version hybride du HHC. Elle est aussi connue sous l’appellation hexahydrocannabiphorol. C’est l’alternative idéale pour se défoncer complètement. Cette molécule serait 33 fois plus performante que le THC

 

Les avantages d’un cannabinoïde semi-synthétique

Les CBD shop voient le marché des cannabinoïdes évoluer en France depuis quelques années. Et désormais, le HHC fait partie des plus prisés. Il semble qu’une molécule semi-synthétique puisse présenter quelques avantages. 

Des cannabinoïdes plus résistants 

Le processus d’hydrogénation produirait des cannabinoïdes plus résistants et qui se conservent mieux. L’exposition à la chaleur, aux UV et à la lumière présenterait moins de risques sur un cannabinoïde semi-synthétique. Ainsi, vous pouvez les garder plus longtemps.  

Des sensations plus cérébrales que physiques

En outre, le HHC produirait des effets plus cérébraux que physiques. Il aurait toujours cette interaction avec les récepteurs endocannabinoïdes. Cependant, il serait davantage propice à la concentration, la méditation, etc. 

Les effets de ce cannabinoïde seraient aussi idéaux pour booster la créativité. Pour les artistes, le fait de planer permet de mieux faire travailler le cerveau. 

Il n’en demeure pas moins que le HHC serait prisé pour soulager certains symptômes de certaines maladies. Il serait recommandé pour : 

  • Soigner le stress
  • Soulager la douleur
  • Redonner de l’énergie
  • Booster l’appétit
  • Soigner la dépression
  • Facilite la digestion 
  • Réduire les sensations de nausées et les vomissements

 

La différence entre le HHC et les cannabinoïdes naturels

Évidemment, il y a quelques différences entre le HHC et les cannabinoïdes naturels. On fait notamment le rapport entre ce cannabinoïde semi-synthétique et les produits les plus courants comme le THC ou le CBD. 

Le rapport entre le HHC et le THC

 

Il est dit que le HHC est extrait du THC. Néanmoins, déjà dans leur structure moléculaire, les deux sont différents. Le HHC compte 2 atomes de carbones supplémentaires

Pourtant, les deux sont tirés d’une même molécule naturelle présente dans le cannabis. Ce qui explique d’ailleurs les effets psychoactifs et légèrement psychotropes du HHC. Pour autant, en matière de puissance, sachez que le THC est toujours supérieur au HHC. Selon les experts, le HHC ne présenterait que 80% de ses performances. De quoi séduire les amateurs de sensations fortes qui souhaitent quand même réduire les risques de la consommation de cannabinoïdes. 

Les points de différences entre le HHC et le CBD

Le HHC et le CBD sont aussi complètement différents. Le cannabinoïde semi-synthétique serait de 2 à 3 fois plus puissant que le cannabidiol. En outre, il a un effet planant. C’est-à-dire qu’il changera votre perception du monde, du temps, etc. Il impactera aussi sur vos réactions. 

Toutefois, il semblerait que ces deux molécules se complètent. En effet, les saveurs et les arômes peuvent se mélanger à la perfection pour un meilleur confort d’utilisation. En outre, les effets du CBD sur les récepteurs endocannabinoïdes permettraient de tempérer ceux du HHC sur l’organisme. Vous aurez l’impression de garder le contrôle

 

Quid de l’évolution de ce cannabinoïde semi-synthétique

En tous les cas, depuis quelques années, ce cannabinoïde semi-synthétique a largement évolué. Alors qu’au départ, on ne le connaissait que sous forme d’huile essentielle, désormais, ce n’est plus le cas. 

Différents produits à base de HHC à disposition

De plus en plus de marques utilisent notamment cette huile essentielle afin d’enrichir les produits à base de CBD. Ils les revendent ensuite sous l’appellation « HHC ». Tel est le cas par exemple de : 

  • La résine ou le hasch 
  • Les feuilles séchées
  • Les bourgeons

La molécule sert aussi à créer des liquides de vapotage pour les cartouches de Vape Pen. Ce qui est une aubaine pour les vapoteurs occasionnels ou fréquents. 

Et évidemment, l’huile essentielle de HHC s’invite dans les différentes recettes pour la fabrication de gourmandises ou de pâtisserie aux cannabinoïdes : bonbons, cakes, confitures, etc. 

Une consommation et une vente libre 

Le HHC est aujourd’hui disponible en vente libre. D’ailleurs, pour plus de sécurité d’utilisation et pour accéder à des produits de qualité, on vous conseille les shops certifiés. Ils seront plus à même de justifier la provenance de leur produit. 

À savoir que jusqu’à présent, la France fait partie des plus grands pays producteurs de cannabinoïdes. Elle est aussi connue pour la qualité de ses produits. 

 

Aucune norme légale pour les cannabinoïdes semi-synthétiques

Pour autant, il n’existe encore aucune norme légale concernant les cannabinoïdes semi-synthétiques. En effet, ils ne sont pas légaux, mais ne sont pas pénalisés pour autant. Et pour cause, il y a deux lignes de pensée bien distinctes les concernant. 

Le HHC est extrait du THC. Il est aussi psychoactif et est considéré comme l’un des cannabinoïdes les plus puissants. Sa consommation pourrait présenter des risques pour la santé et entraîner une dépendance. Ainsi, la vente et la consommation devraient être illégales. 

Néanmoins, c’est un cannabinoïde mineur. Et d’ailleurs, pour la fabrication de leur produit, certaines marques respectent les mêmes normes que pour le CBD. Les consommables à base de HHC ne contiennent que 0.3% de THC. À ce titre, ils devraient être légaux.

Le débat continue. Cependant, il ne semble pas que les législateurs français s’y intéressent de sitôt. Une situation qui plaît notamment aux revendeurs et aux cannabistes. Ce cannabinoïde semi-synthétique est reconnu pour être une alternative légale pour la défonce. Du moins, c’est le cas pour les plus de 18 ans. L’accès à cette molécule est tout de même restreint et contrôlé. 

 

Quels sont les risques de consommer un cannabinoïde semi-synthétique ? 

Les scientifiques ne sont pas encore sûrs. Le HHC, comme les autres produits semi-synthétiques, est encore récent. Ce qui n’a pas permis de réaliser des tests sur ces derniers. Les effets d’une consommation à court ou à long terme ne sont donc pas encore totalement connus

Certains s’inquiètent néanmoins des conséquences que peuvent avoir les procédures de fabrication sur l’organisme. Il faut en effet utiliser différents produits pour obtenir un cannabinoïde semi-synthétique. Les consommer pourrait entraîner des conséquences sur l’état de santé des cannabistes. 

En outre, certains affirment que fumer quelques produits que ce soient peut impacter sur la santé des poumons. Cela s’applique aussi pour le HHC. Certes, il est un peu plus résistant à la chaleur. Cependant, les vapeurs toxiques peuvent causer des dégâts dans le système respiratoire. C’est pourquoi d’ailleurs, on recommande de vapoter ou de prendre les cannabinoïdes par voie orale

Il est à noter que le HHC n’est pas le seul cannabinoïde semi-synthétique disponible sur le marché. Désormais, les laboratoires peuvent proposer des versions hybrides, plus ou moins performantes que les molécules naturelles de certains cannabinoïdes. Tel est le cas par exemple du CBDA, CBDH, CBDP, THCA, THCH, THCP, etc. Évidemment, l’expérience sera différente à chaque fois. On tient néanmoins à souligner que ces produits sont encore très récents sur le marché. Aussi, on ne connaît encore rien des effets qu’ils peuvent réellement avoir.

Acheter HHC Vape Premium

Vivez la meilleure expérience de vapotage au HHC!

Quels sont les avantages et les inconvénients d’utiliser un Vape Pen ?

Le Vape Pen est une solution possible pour profiter des bienfaits possibles du HHC et du CBD. Cette cigarette électronique fine a été pensée spécialement pour s’adapter aux cannabinoïdes et aux besoins des cannabismes occasionnels ou non. 

 

Qu’est-ce qu’un Vape Pen ? 

Le Vape Pen se décrit physiquement comme une cigarette électronique de petite taille. Il est en effet plus fin et plus uniforme que les appareils de vapotages que l’on a tendance à voir sur le marché. Plus moderne, il ressemble davantage aux cigarettes dans ses traits. Mais au final, le fonctionnement reste plus ou moins les mêmes. 

Les experts l’appellent « Vape concentré portable ». Mais dans tous les cas, le Vape Pen contient une cartouche, un drip tip à mettre dans votre bouche, une batterie et un clearomiseur. Et vous l’aurez compris, ce modèle de e-cigarette va être utilisé avec les Vape HHC que vous trouverez sur les boutiques spécialisées en ligne. 

Spécialement conçu pour les cannabinoïdes, cet accessoire fonctionne néanmoins différemment des autres cigarettes électroniques que l’on qualifierait de classiques. En effet, il ne s’agit plus ici de brûler les cartouches de vape. Cela risque de dénaturer les produits ou de provoquer la production de goudron, voire du poison avec le HHC ou le CBD. Le Vape Pen se contente de chauffer légèrement le HHC pour provoquer la production de vapeur. 

 

Les points forts du Vape Pen

Actuellement, le vape Pen est de plus en plus tendance. En effet, le vapotage semble être la nouvelle mode pour ressentir tous les effets des cannabinoïdes comme le HHC ou le CBD. On ressentirait ainsi rapidement le produit agir sur l’organisme. Mais alors, quels sont les avantages d’un Vape Pen pour ce vapotage ? 

 

Le Vape Pen pour une expérience intense et authentique

Le Vape pen est avant tout le gage d’une expérience intense et authentique. Il concentre les produits et les diffuse simplement dans l’organisme. Si vous fumez du HHC, vous allez planer rapidement et simplement. Le Vape Pen ne dénature pas la saveur et l’authenticité du cannabinoïde en évitant de brûler les terpènes et les flavonoïdes. Vous conservez donc ce goût terreux et légèrement amer qui fait de l’huile essentielle de HHC un produit unique. 

Un maximum de sécurité pendant le vapotage du HHC

La température de chauffage du Vape Pen est limitée à 4.2 V. C’est le maximum pour un CBD pur à 50%. On évite ainsi de trop brûler les terpènes et de provoquer la création de produits trop agressifs pour vos poumons. Trop chauffer le HHC pourrait mener à la fabrication de goudron ou même à de l’arsenic. Le fonctionnement du Vape Pen assure ainsi plus de sécurité aux consommateurs. 

Une expérience personnalisée avec la vapoteuse 

Il est tout de même possible de personnaliser l’expérience avec un Vape Pen. Quelques boutiques vous proposent des réserves de Vape avec des saveurs plus fruitées. Ce qui ne manquera pas de séduire les novices. Il suffit de choisir la saveur qui trouvera grâce à vos palets. 

 

Le Vape Pen a une bonne durée de vie

Pour les vapoteurs fréquents, le Vape Pen est la meilleure solution de vapotage de HHC et/ou de CBD. En effet, cela vous évite de racheter un stylet de vapotage à chaque fois. L’appareil peut durer 6 à 24 mois selon la qualité et la marque.  

 

Les inconvénients du Vape Pen

Pour autant, le Vape Pen n’est pas une solution de vapotage parfaite. Comparé aux autres vapoteuses de HHC et de CBD disponibles sur le marché, il peut présenter des inconvénients. 

Le Vape Pen est plus lent

Il est assez lent. Avec une cigarette électronique classique, il suffit d’un clic pour l’allumer. Sur ce modèle, vous devez appuyer 5 fois sur le bouton pour le chauffer. Patientez ensuite quelques minutes pour que le liquide soit prêt avant de vapoter. Ce système pourrait augmenter la contrariété chez certains. 

Une manipulation complexe : le Vape Pen nécessite de l’attention 

Le Vape Pen nécessite de la minutie. Dès que vous le mettez en marche, vous devez faire attention aux couleurs de l’appareil. S’il est rouge, la température est basse. S’il est vert, cela signifie que la température est idéale pour vapoter le produit. Si l’appareil affiche bleu, la température est assez haute. En tous les cas, la vapoteuse ne dépassera pas la température indiquée. 

Il vous est possible de changer la température de vapotage au gré de vos envies. Pour cela, faites 2 clics sur le bouton. Vous êtes satisfait ? Vous souhaitez aspirer la vapeur ? Ne vous contentez pas de fumer. Inspirez et cliquez en même temps pour profiter de votre produit. 

Enfin, pour éteindre votre appareil de vapotage, appuyez encore 5 fois sur le bouton. 

Un entretien compliqué : un nettoyage fréquent sera nécessaire

Il s’agit donc d’un appareil réutilisable. Ainsi, il nécessitera un entretien minutieux. Il en va de sa durée de vie, mais aussi de votre confort d’utilisation. Par exemple, évitez de tomber en panne de batterie en cours de vapotage en chargeant votre appareil pendant 6 heures avant de l’utiliser. 

Outre le nettoyage en surface que vous faites quotidiennement, il faudra aussi un entretien en profondeur de votre Vape Pen. Faites-le au moins tous les mois pour éviter l’accumulation des résidus. Ils pourraient mettre en péril la qualité de votre expérience. 

Enfin, sachez que la résistance de votre accessoire devra aussi être remplacée toutes les 2 semaines. Cela vous évitera de trop consommer du HHC pendant le vapotage. 

Le prix : le Vape Pen coûte plus chers 

Le prix est le dernier inconvénient de taille avec le vape pen. Il coûte en moyenne 25 euros. Les produits haut de gamme peuvent s’afficher plus cher. Avec un appareil de vapotage plus classique, vous dépensez une dizaine d’euros environ. 

 

Quelle alternative au Vape Pen ? 

Alors si le Vape Pen n’est pas la solution parfaite pour vapoter du HHC, quelle est-elle ? Quelles sont les autres alternatives à cet accessoire ? 

Le puff jetable ou le Stylet à usage unique : pour les vapoteurs occasionnels 

Le Puff jetable s’adresse aux vapoteurs occasionnels ou à ceux qui souhaitent simplement goûter au vapotage de HHC. Comme son nom l’indique, c’est un Vape Pen, mais à usage unique. Ce qui ne nécessitera donc pas de nettoyage ni d’entretien. Cependant, il sera tout de même dédié aux concentrés de cannabinoïdes. Votre sécurité sera donc assurée. 

 

Les pods Vape : 3 cartouches pour s’initier au vapotage de HHC

Les Pods Vapes sont à mi-chemin entre les puffs jetables et les Vape Pen. Ils peuvent être rechargés, mais 2 ou 3 fois seulement. Une utilisation limitée qui vous fait échapper aussi à l’entretien de l’appareil. Néanmoins, vous économiserez de l’argent en utilisant 3 cartouches au lieu de racheter un puff jetable à chaque fois. C’est une solution idéale pour s’initier à peine au vapotage de HHC. 

 

Un bong pour fumer du HHC : une tendance qui tente de plus en plus de jeunes

Pour les cannabistes les plus expérimentés, il y a aussi le bong. C’est un appareil de vapotage sur table. Il est branché en permanence sur secteur. Vous évitez ainsi de tomber en panne de batterie. De plus, l’expérience sera intense. Attention toutefois, les bongs sont plus imposants que les Vape Pen. Ainsi, ils sont difficiles à cacher. En outre, il faut bien gérer les quantités de Vape HHC à utiliser. La grande taille de ces appareils peut trop vous tenter. Le surdosage présente des risques. 

  • Les appareils de vapes à fleurs portables pour des résines de CBD ou de l’huile essentielle de HHC

Les appareils de vapes à fleurs portables sont la moyenne entre le bong et le Vape Pen. Spécialement conçus pour les cannabinoïdes, ils permettent de diffuser du HHC, sans avoir trop de vapeur. C’est une alternative prisée surtout pour sa discrétion et son côté pratique. L’appareil est portable, mais vous permet de fumer des résines de CBD enrichies au HHC ou de l’huile essentielle de HHC directement. Une liberté de choix qui ne déplaît pas aux véritables cannabistes. 

 

Les cigarettes électroniques classiques pour certains Cannabinoïdes seulement 

Enfin, se tourner vers les cigarettes électroniques classiques est toujours possible. Certains appareils sont équipés d’un système PG, VG qui leur permet de supporter les Vape HHC. Cependant, ce n’est possible que si vos e-liquides ne contiennent au maximum que 1% de cannabinoïdes. Pour votre sécurité, choisissez des produits transparents et traçables auprès des HHC shop. Le fonctionnement des cigarettes électroniques classiques et le Vape Pen n’est pas le même. 

Au final, le choix d’un Vape Pen ou d’un autre appareil de vapotage dépend de votre profil de vapoteur. Si vous souhaitez une expérience réussie et fréquente avec les cannabinoïdes, on vous recommande la vapoteuse spécialement créée à cet effet. L’utilisation sera beaucoup plus sereine.  Différents modèles sont disponibles dans les shops pour vous assurer une expérience réussie et authentique à bon prix. 

Acheter HHC Vape Premium

Vivez la meilleure expérience de vapotage au HHC!

Quel type d’appareil pour vapoter du HHC ?

Vapoter du HHC est aussi une alternative possible afin de profiter de tous les effets de ce cannabinoïde. Sur les HHC shops en ligne, on vous propose des e-liquide à base de HHC avec des teneurs et des puissances de toutes sortes. Ces derniers vous garantiront une expérience immersive et unique en son genre. Du moins, c’est le cas si vous choisissez le bon appareil pour vapoter votre huile essentielle. Voici quelques conseils pour ce faire. 

Le HHC : qu’est-ce que c’est ? 

Le HHC est une molécule de cannabinoïde que l’on tire aussi de la plante de chanvre. Aussi appelé Hexahydrocannabinol, c’est : « un dérivé hydrogéné du tétrahydrocannabinol. » Selon Wikipédia. Créé en laboratoire, il n’est pas 100% naturel comme les autres cannabinoïdes classiques. Mais c’est une excellente alternative si vous cherchez un produit plus puissant que le CBD. 

Différents types de HHC

Sur le marché, le HHC est une tendance qui commence à peine à se faire un nom. Les différents produits proposés par les shops ont de quoi séduire les jeunes consommateurs comme ceux les plus expérimentés : 

  • Feuilles de CBD enrichis en HHC : des résines de chanvres séchés sur lesquels est vaporisée de l’huile essentielle de HHC en plus. 
  • L’huile essentielle de HHC qui se consomme en sublingual et s’utilise aussi directement sur la peau pour soi-disant soulager la douleur et faciliter l’endormissement. 
  • Les vapes HHC qui s’utilisent surtout avec les cigarettes électroniques pour une expérience plus intense. 

Les différentes manières de consommer du HHC

Vous l’aurez compris, le HHC peut se consommer de différentes manières. Vous avez notamment la voie orale qui est prisée pour sa discrétion. À prendre directement sous la langue ou à mélanger à d’autres produits, l’huile essentielle de HHC serait efficace pour gérer le stress et se détendre. 

En application locale sur la peau, il réduirait les contractions musculaires et aiderait vos muscles à se former. Le produit peut remplacer vos produits de massage. 

Enfin, il reste le vapotage pour planer efficacement, durablement et rapidement. C’est moins dangereux que de se faire des joints de feuilles de chanvres séchés. En outre, le vapotage vous donne un air plus chic et plus tendance. 

Vapoter du HHC : est-ce sans risque ? 

Le vapotage du HHC n’est donc que l’une des manières possibles pour la consommer. Mais est-ce la meilleure ? Quels sont les risques ? 

Quid de la légalité du vapotage de HHC en France

Le HHC est encore dans le flou juridique en France. En effet, contrairement au THC, il ne fait pas partie de la liste des produits prohibés. Néanmoins, il est différent du CBD qui est sous le joug de normes légales claires dans le pays. 

Aussi bien le vapotage que les autres styles de consommation ne sont donc pas 100% légaux ni illégaux. Pour l’heure, les consommateurs et les HHC shop profitent de la situation. C’est facile de trouver des produits à base de HHC sur le marché. Adressez-vous aux boutiques certifiées qui peuvent garantir la provenance et la qualité de leur produit. 

Les effets secondaires possibles si vous vapotez du HHC

On compare davantage le HHC au THC plutôt qu’au CBD. En effet, il est plus puissant que les cannabinoïdes que l’on qualifie de classiques sur le marché. D’ailleurs, comme le Tétrahydrocannabinol, il provoque des sensations psychoactives et vous fait planer après la consommation. 

La prise de HHC pourrait avoir des effets secondaires. Il faut cependant noter que ces derniers varient en fonction des consommateurs. De plus, étant nouveau sur le marché, le produit n’a pas encore permis de faire des recherches approfondies. Selon les dires d’autres consommateurs, le vapotage de HHC pourrait entraîner de la paranoïa et augmenter l’anxiété chez certains. De même, quelques utilisateurs ont ressenti des vertiges après l’ingestion. 

Le HHC pourrait aussi causer des yeux rouges ou encore un fort appétit chez les consommateurs. Par ailleurs, il peut entraîner des sensations de bouche sèches. Certains disent néanmoins qu’en prenant des précautions, on peut réduire ces deux effets secondaires. Il suffit de bien manger et de bien s’hydrater avant de vapoter. 

Il faut souligner un autre détail : les effets indésirables peuvent changer selon la quantité de eliquide vapoté. C’est pourquoi, lors des premières fois, on conseille de choisir une dose minime : 5 à 12 mg par utilisation. 

Les risques de la consommation de HHC

Les effets psychoactifs du HHC peuvent aussi présenter des risques chez les consommateurs. Ces derniers ne sont toutefois pas inévitables. Par exemple, évitez de consommer du HHC avant de prendre le volant. Les règles en matière de code de la route sont toujours floues. Néanmoins, vous ne serez pas en totale possession de vos moyens pour bien conduire la voiture. 

De même, le HHC est interdit avant de manipuler des accessoires tranchants ou coupants. Vous pourriez être victime d’hallucinations qui vous mettront en danger. 

Quelles sont les différentes cigarettes électroniques à base de HHC ? 

Pour vapoter du HHC, vous avez deux solutions possibles : 

Les stylets à usage unique de vapotage HHC

Vous avez des cigarettes électroniques jetables. À usage unique, elles s’adressent surtout à ceux qui tentent pour la première fois une expérience avec ce cannabinoïde. Les stylets de ce type ne coûtent que quelques dizaines d’euros. Ils s’utilisent exactement comme n’importe quelle e-cigarette. Ils s’allument en un clic. 

Outre d’être pratique, c’est plus sécurisé. Cela vous évite de conserver du HHC chez vous et d’y exposer les moins de 18 ans. En effet, ce produit reste interdit pour les mineurs et présente des risques pour la maturation de leur cerveau. 

Les cigarettes électroniques classiques pour vapoter du HHC

Si vous comptez toutefois réitérer l’expérience avec le HHC plusieurs fois, un stylet à usage unique n’est pas pratique. Sans compter qu’au fil du temps, cela peut s’avérer plus cher. Pour les vapoteurs fréquents, optez pour les cigarettes électroniques classiques. Sur les shops, vous trouverez des réserves de HHC sur mesure. 

Les vapes HHC se présentent à s’y méprendre aux réserves de vape classiques. Ce sont des petits contenants de plusieurs dizaines de millilitres. Cependant, le contenu est enrichi en HHC. On vous conseille notamment les vapes CBD et HHC. Combiner les deux produits pourraient présenter quelques avantages. En effet, le CBD permettrait d’équilibrer le HHC et d’en augmenter les effets, tout en assurant votre sécurité. 

Même en cas de vapotage de HHC, la cigarette électronique peut durer 6 mois à 2 ans en moyenne. Tout dépend aussi de la fréquence d’utilisation et de l’entretien. En effet, afin de conserver la performance de votre appareil, vous devez le nettoyer régulièrement. 

Comment choisir votre cigarette électronique pour vapoter du HHC ? 

Vous avez penché pour la cigarette électronique ? Choisissez la bonne pour garantir la qualité et la réussite de votre expérience. Voici quelques critères à prendre en compte. 

Des appareils à faible puissance de préférence

Vous êtes un débutant dans l’utilisation de ce cannabinoïde ? Optez pour une cigarette électronique à faible puissance. Rappelez-vous que vapoter du HHC est plus puissant que de le faire avec de la nicotine ou encore du CBD. Pour ne pas augmenter les effets psychotiques ou encore vous mettre en danger, compenser la puissance du HHC avec celle de votre cigarette électronique. 

Cette solution présente aussi un avantage financier à ne pas minimiser. En effet, les cigarettes électroniques d’entrée de gamme coûtent moins cher. Et comme vous allez l’utiliser uniquement avec le HHC, donc rarement, elle vous durera tout de même longtemps. 

Une puissance de moins de 20 W

Le HHC contient du terpène. C’est une des molécules du cannabinoïde qui réagit assez mal à une forte chaleur. C’est pourquoi on vous conseille une e-cigarette d’une puissance de 20 W maximum. Cela évitera de le brûler. 

En régulant la puissance de votre cigarette électronique, vous pouvez également impacter sur la saveur de votre produit. Si vous ne brulez pas trop l’huile essentielle, elle aura un goût plus agréable en bouche. 

Une cigarette électronique avec une bonne autonomie

Pour une bonne expérience d’utilisation, comparez l’autonomie des cigarettes électroniques. Cela vous évitera de tomber en panne en plein milieu d’un bon trip.  En moyenne, un bon appareil vous durera 9 heures. 

Cependant, vous n’aurez pas besoin d’autant pour vapoter du HHC. Les cigarettes électroniques pour les petites consommations seront idéales. Elles proposeront une autonomie de 5 heures environ, tout en vous coûtant moins cher. 

En changeant de mode de consommation, vous pourriez aussi impacter sur l’efficacité de votre cigarette électronique. Optez pour les appareils de type « pod » pour une meilleure expérience et une plus grande autonomie. Le processus de vapotage sera plus efficace, donc plus performant et moins énergivore. 

Une e-cigarette avec un clearomiseur additionnel

De préférence, on vous conseille aussi la e-cigarette avec un clearomiseur additionnel. Ainsi, vous aurez un réservoir pour vous en servir uniquement pour le HHC et un autre pour les autres eliquides que vous comptez continuer d’utiliser. 

Cette solution vous permet de conserver le goût des autres eliquides et du HHC. Vous évitez les mélanges qui peuvent avoir un arrière-goût étrange en bouche. 

Acheter HHC Vape Premium

Vivez la meilleure expérience de vapotage au HHC!

Faire défiler vers le haut
0
    0
    Votre Panier