HHCetCBD

Vaporisateur et e-cigarette : Quelles différences ? Quel est le meilleur choix ?

Vous avez le choix entre vaporisateur et e-cigarette pour profiter des bienfaits des cannabinoïdes. Les deux techniques sont discrètes. Elles fonctionnent par inhalation. Ce qui permet d’accélérer les effets du CBD ou du HHC. Cependant, à y regarder de près, elles ne sont pas pareilles. Quelles sont les différences ? Comment faire le meilleur choix ?

Qu’est-ce qu’un vaporisateur de cannabinoïdes ? 

Vaporisateur et e-cigarette sont tous deux des solutions parfaites pour tenter une première expérience avec les cannabinoïdes. C’est d’autant plus le cas si vous recherchez les effets rapides de la consommation par inhalation. Néanmoins, le vaporisateur est un peu plus imposant et plus minutieux à utiliser.

Un appareil à mettre sur table

Le vaporisateur de cannabinoïdes est un appareil que l’on met sur la table. Il est plus ou moins imposant en fonction de la génération et du modèle. De nos jours, vous avez des appareils qui sont plus compacts et plus modernes et qui sont plus faciles à utiliser.

Avec un vaporisateur, vous allez diffuser les fumées dans toute la pièce. Ce qui est pratique pour avoir une ambiance détendue chez vous et pour partager une expérience agréable avec vos proches. Cet appareil fonctionne comme un diffuseur qui propagera les arômes et les effets de vos cannabinoïdes dans toute la pièce.

Comment utiliser le vaporisateur ?

Le vaporisateur et l’e-cigarette s’utilisent avec de l’isolat de cannabinoïdes. En rayon des CBD Shop, vous avez des produits qui sont directement adaptés aux modèles d’appareil d’inhalation que vous aurez choisi.

Mais à la différence d’une cigarette électronique, le vaporisateur peut également fonctionner avec de la résine de CBD ou de HHC. Vous en mettez quelques grammes dans le compartiment adapté avant de mettre en marche votre appareil. La diffusion durera quelques heures en fonction des caractéristiques de votre accessoire.

Comment choisir votre appareil de vaporisation ?

Ce genre d’accessoires a actuellement le vent en poupe. Si bien que les grandes marques peuvent vous proposer différents modèles. Pour les novices en cannabinoïdes, optez pour les dernières générations d’appareil de vaporisation. Elles sont plus compactes, donc plus stylées. Mais surtout, elles sont plus simples à utiliser. Sans fil, elles peuvent être installées dans n’importe quelle pièce pour une vaporisation plus efficace.

Évidemment, les capacités et les puissances varient d’un modèle à un autre. Il faudra adapter les caractéristiques de votre appareil aux dimensions de votre pièce. Il en va de la réussite de votre expérience. Un manque de dosage ne vous permettra pas de profiter à fond des hypothétiques bienfaits du HHC ou du CBD.

Les conditions à prendre en compte pour utiliser un tel appareil

Par contre, le vaporisateur ne s’utilise pas n’importe quand et n’importe comment. Vous le savez, les cannabinoïdes sont interdits aux moins de 18 ans. Cela pourrait nuire à leur développement intellectuel, psychologique et physique. Avant de lancer la vaporisation, assurez-vous d’être seul dans la pièce.

En outre, avec un vaporisateur et e-cigarette, les questions de dosage s’appliquent toujours. Consultez des spécialistes pour vous aider en ce sens. En matière de cannabinoïdes, il faut un œil objectif et professionnel pour mettre en place la bonne posologie. Les réactions de votre organisme peuvent varier selon les quantités ingérées. Choisir le bon dosage limitera donc les effets secondaires, mais vous garantira aussi un maximum de détente.

La cigarette électronique pour une bonne expérience avec les cannabinoïdes

Photo d'une vape pen avec des fleurs de CBD

Photo d’une vape pen avec des fleurs de CBD

Vous êtes déjà un vapoteur ? La meilleure solution serait de choisir la cigarette électronique. Entre le vaporisateur et l’e-cigarette, c’est l’alternative la plus discrète et celle la plus pratique. Vous avez le choix entre différents accessoires pour profiter de vos cannabinoïdes.

Une cigarette électronique PG/VG

Pour consommer des cannabinoïdes, vous pouvez utiliser une cigarette électronique normale. C’est possible à condition que celle-ci s’adapte aux produits PG/VG. En effet, les cannabinoïdes sont assez gras. Ainsi, il vous faut des appareils capables de les prendre en charge pour une meilleure saveur en bouche.

Attention cependant, ces e-cigarettes ne sont pas spécialement faites pour le HHC ou le CBD. À ce titre, vous devez faire attention pendant le chauffage de votre cartouche de produits. Vous devez nettoyer en profondeur votre appareil avant d’installer une réserve d’e-liquide à base de cannabinoïdes.

Une Vape Pen réutilisable

Pour une utilisation plus sûre et plus simple, optez pour la Vape Pen. Les modèles réutilisables avec des cartouches de rechange s’adressent aux vapoteurs fréquents. Une cartouche de 0.5 ml, vous aurez en moyenne 250 inhalations.

Plus fin, la Vape Pen, comme son nom l’indique, ressemble à un stylo. Elle est plus élégante et plus simple à prendre en main. Elle est rechargeable, et vous permet de régler la température de chauffage de votre e-liquide à base de cannabinoïde. Les risques de dépasser les 216°C sont donc moindres. Ce qui est le gage de votre sécurité. Vous ne risquez pas de transformer les cannabinoïdes en poison.

Attention cependant, la Vape Pen ne fonctionne pas comme une e-cigarette classique. Vous devez appuyer sur le bouton tout en tirant une taffe pour inhaler le produit. C’est une autre mesure de sécurité dans l’appareil pour éviter les accidents.

Une Vape Pen à usage unique

Par contre, si vous souhaitez seulement tester une expérience avec les cannabinoïdes, vous trouverez aussi la vape pen à usage unique. Ce sont des appareils jetables qui ne nécessitent ni conservation ni entretien. Ce qui est pratique pour les vapoteurs occasionnels.

Les CBD Shop vous proposent différents modèles avec toutes sortes de saveurs. Ce qui apportera un peu plus d’authenticité à votre expérience. Les arômes cachent l’arrière-goût du CBD ou du HHC.

En tous les cas, vaporisateur et e-cigarette vous évitent de vous exposer à des fumées de cannabinoïdes qui peuvent être nocives pour vos voies respiratoires. Vous allez consommer uniquement de la vapeur. Ce qui ne rend pas les produits moins efficaces pour autant.

Vaporisateur et e-cigarette : Quel est le meilleur choix ? 

Photo de vaporisateur et e-cigarette

Photo de vaporisateur et e-cigarette

Il y a tout de même quelques différences de tailles entre le vaporisateur et e-cigarette. Pour être sûr de faire le meilleur choix, quelques questions se posent.

Qui est le plus compact ?

Vaporisateur et e-cigarette sont tous deux compacts. Les marques d’appareil de vaporisation ont fait des efforts en ce sens. Ce qui rend leur produit plus attractif. Il n’en demeure pas moins que la Vape Pen devance les systèmes de vaporisation.

L’e-cigarette est d’autant plus recommandée si vous êtes du genre nomade. Cela vous permet de profiter de vos cannabinoïdes à n’importe quel endroit, à n’importe quel moment. Attention cependant, question de sécurité oblige, évitez de consommer avant de prendre le volant par exemple. C’est d’autant plus déconseillé si vous choisissez le HHC à la place du CBD. Pour cause, l’hexahydrocannabidiol vous fait planer.

Pour assurer un maximum de sécurité, certains cannabistes ne fument que chez eux. C’est l’endroit le plus sûr pour se détendre. Cela permet de profiter des bienfaits thérapeutiques des cannabinoïdes. Si vous faites partie de ces derniers, un vaporisateur fera amplement l’affaire.

Qui est le plus performant ?

Vous cherchez des effets rapides, l’e-cigarette est la meilleure solution. Vous allez directement inhaler le concentré de cannabinoïdes. Le vaporisateur distribue les fumées dans toute la pièce. Ce qui peut en retarder les effets.

En outre, avec une Vape Pen, vous pouvez modifier la température de chauffage de vos cannabinoïdes. Ainsi, vous personnalisez les effets que le CBD ou le HHC aura sur vous.

Pour autant, vaporisateur et e-cigarette vous garantira une performance optimale lors de la diffusion des cannabinoïdes. Les vapeurs diffusées circuleront rapidement et facilement dans l’organisme.

Vaporisateur et e-cigarette : Lequel est le plus simple à utiliser ?

Dans les deux cas, il suffit d’appuyer sur un bouton pour mettre l’appareil en marche. En théorie du moins, vaporisateur et e-cigarette sont aussi simples à utiliser l’un que l’autre. Il faut cependant prendre en compte que vous allez doser vous-même les produits que vous allez mettre dans le vaporisateur. Alors qu’une Vape Pen disposera d’une cartouche d’e-liquide assortie. Il vous suffit de choisir le bon produit pour éviter le surdosage. Pour information, les réserves de 300 mg comptent 30 mg de cannabinoïdes par ml de produit.

Si vous choisissez une Vape Pen réutilisable, vous aurez besoin de l’entretenir et de le nettoyer. Idem pour le vaporisateur. Pour conserver l’authenticité et l’efficacité de vos produits, démontez et remontez vos appareils au moins une fois par mois.

Lequel est le plus modique ?

Vaporisateur et e-cigarette ne vous coûteront que quelques dizaines d’euros. Les prix dépendent des caractéristiques et des fonctionnalités ainsi que de la gamme de l’accessoire. Comparez les offres avant de faire votre choix. À savoir que le prix est le dernier critère de choix à prendre en compte pour ne pas vous tromper.

Vous avez envie de consommer du HHC ou du CBD ? Préférez la méthode par inhalation. C’est le gage d’effets en 5 à 30 minutes. Vous allez pouvoir utiliser des concentrées de produits authentiques avec des effets plus intenses. Cela vaut pour le vaporisateur et l’e-cigarette. Idéal pour les novices comme pour les cannabistes expérimentés, avec ces modes de consommation, vous aurez la possibilité de mieux gérer le dosage de vos produits. De quoi vous assurer une expérience réussie et authentique.


J’ACHÈTE

Acheter HHC Vape Premium

Vivez la meilleure expérience de vapotage au HHC !

 

Effets positifs et négatifs du vapotage de CBD ou du HHC

Faut-il choisir le vapotage de CBD ou du HHC ? Désormais, les cannabistes ont le choix entre différents cannabinoïdes pour des expériences pour le moins différentes. Mais si le choix est clair et est facile pour les plus expérimentés d’entre eux, pour les novices, c’est autre chose. Entre les effets plus high du CBD et l’intensité du HHC, quelle est la meilleure solution ? Dans quelles situations préférées le HHC au CBD ? Quels peuvent être les effets positifs ou négatifs du vapotage de ces deux cannabinoïdes ? Un point sur ce que vous devez savoir. 

Le vapotage de CBD : les effets, le dosage et les précautions à prendre

Le CBD ou Cannabidiol est l’un des cannabinoides les plus présents dans la plante de Sativa. C’est l’un des responsables des soi-disant effets thérapeutiques du cannabis. Cependant, le produit a été traité afin de ne contenir que 0.3% de THC. Ce qui enlève les effets psychotropes et assure la légalité de celui-ci. Des détails qui ont tendance à rassurer les cannabistes. 

  • Les effets du vapotage de CBD

Le vapotage de CBD s’inscrit davantage dans un usage thérapeutique, même si les bienfaits de ce produit sur la santé ne sont pas encore complètement confirmés. Ce serait un excellent allié contre la douleur, l’insomnie ou le stress

Le Cannabidiol serait aussi efficace pour lutter contre les nausées et les vomissements. Ce serait un allié efficace pour entretenir votre système digestif. D’ailleurs, outre le vapotage, l’huile essentielle de CBD serait très usitée dans la cuisine afin de booster l’appétit. 

  • Parlons du dosage de votre produit

Le CBD est un produit 100% naturel. Les risques de surdosage en cas de vapotage de CBD et du HHC ne sont pas les mêmes. En effet, le cannabidiol sera, d’une manière ou d’une autre, éliminé par l’organisme. Néanmoins, vous devez en peaufiner le dosage. Il en va de l’efficacité de votre traitement. 

Pour le vapotage de CBD, vous avez le choix entre un taux de 5 à 15 mg/ml à 31 à 50 mg/ml. Le dosage dépend des effets que vous souhaitez avoir. Il faut savoir interpréter les étiquettes des produits. Pour une cartouche de 150 mg, vous aurez 15 mg/ml de cannabidiol. 

  • Les précautions à prendre pour vapoter du CBD

Le vapotage de CBD est autorisé en France depuis quelques années. Néanmoins, pour une première expérience avec ce produit, vous ne savez pas comment vous allez réagir. Aussi, choisissez le bon endroit et le bon moment pour vous lancer. 

Sachez que les cannabistes choisissent le vapotage pour ses effets rapides. En effet, la vapeur circule plus facilement dans l’organisme. Ainsi, le cannabinoïde pourrait faire effet en 5 minutes. Tout dépend aussi du dosage et de vos réactions. Dans certains cas, cela peut prendre 30 minutes. En tous les cas, assurez-vous de n’avoir plus aucune obligation à assurer avant le vapotage de CBD ou du HHC. 

Enfin, il faut savoir que les cannabinoïdes peuvent avoir une interaction avec certains traitements que vous prenez. Raison de plus pour consulter un spécialiste avant de commencer à vapoter du CBD. 

Le vapotage de HHC : les effets, les contre-indications, les bons à savoir

Mais pour certains, les effets du CBD ne sont pas suffisants. Pour une expérience plus intense, le choix est vite fait entre le vapotage de CBD ou du HHC. L’Hexahydrocannabidiol imiterait en effet les effets du THC, et ce, à 80%. Ce qui séduit les cannabistes, notamment les plus expérimentés. 

  • Les effets du vapotage de HHC

Le HHC produit ainsi les mêmes effets que le THC. Pour cause, cette molécule est extraite du tétrahydrocannabinol par procédure d’hydrogénation. En ce sens, le vapotage du HHC serait une solution efficace pour planer

L’hexahydrocannabidiol demeure néanmoins un cannabinoïde. À ce titre, il présente aussi les effets thérapeutiques supposés du cannabis. À l’instar du CBD, il pourrait vous aider à soulager la douleur, le stress, à améliorer la qualité de votre sommeil, etc. 

Le HHC aurait aussi des effets psychologiques. C’est-à-dire qu’il pourrait provoquer de l’euphorie et vous aider en cas de dépression. Ce serait aussi un allié idéal pour optimiser la concentration, booster la créativité, etc. 

Il donnerait un sentiment de surpuissance qui séduirait d’ailleurs les sportifs. Cela permet d’être au meilleur de votre forme pendant les entraînements ou les compétitions sportives. 

  • HHC et dépendance : ce que vous devez savoir 

Photo d'un cerveau humain de couleur bleu

Photo d’un cerveau humain de couleur bleu

Mais attention, le HHC est aussi psychoactif. Non seulement il altèrerait votre perception de votre environnement et du temps, mais il produirait aussi de la dopamine dans l’organisme. C’est une hormone du bonheur qui peut provoquer des sentiments d’addictions

À ce titre, le vapotage du HHC ne serait donc pas recommandé pour celles et ceux qui souffrent déjà d’un problème de dépendance. En outre, une forte consommation sur le long terme ne serait pas conseillée. 

  • Comment vapoter du HHC ? 

Pour le vapotage de CBD ou du HHC, les grandes marques vous proposent désormais un accessoire spécial et plus sûr : le vape pen. C’est une cigarette électronique avec un système de chauffage contrôlé. Ce qui vous évitera de faire bouillir les cartouches de cannabinoïde. Il ne faut pas dépasser les 216°C pour ne pas transformer le produit en poison. 

Comme le HHC est un produit psychoactif, on vous recommande également de le fumer uniquement quand vous n’avez plus rien à faire. Il est par exemple déconseillé de manipuler des objets coupants ou de prendre le volant après avoir pris de l’hexahydrocannabidiol. 

  • Le HHC : pas complètement légal en France

Vous devez savoir un autre détail concernant le HHC. Le vapotage de ce produit n’est pas complètement légal en France. En effet, on est encore dans le flou juridique. Ainsi, l’achat et la consommation sont tolérés dans certaines limites. Les moins de 18 ans ne peuvent pas y avoir accès. De plus, vous ne devez pas en prendre quand vous êtes au volant. 

Vapotage de CBD ou du HHC : comment faire le bon choix ? 

Mais alors, comment faire le bon choix entre le vapotage de CBD ou du HHC ? Quels sont les détails à prendre en compte pour se faire ? Le point. 

  • Vapotage de CBD ou du HHC pour un usage thérapeutique ou récréatif ? 

Le vapotage de CBD ou du THC dépend de l’objectif de votre utilisation. L’hexahydrocannabidiol s’inscrit davantage dans une utilisation récréative. En effet, c’est une solution plus sûre pour les cannabistes qui souhaitent se détendre et se défoncer. 

Par contre, pour un usage plus thérapeutique, le CBD serait plus recommandé. Avec un taux de THC moindre, il sera plus facile à contrôler. Ce qui ne vous empêchera pas de profiter de ses soi-disant bienfaits. 

  • Le CBD pour les novices de préférence

Vous êtes novices dans l’utilisation des cannabinoïdes ? Préférez le Cannabidiol. C’est plus léger, donc plus sûr. Cela vous permettra de constater les effets que peuvent avoir ces molécules sur vous et de vous préparer aux éventuels effets secondaires. 

Malgré un dosage minime, le vapotage de HHC peut être compliqué à supporter pour un amateur. Généralement, ce sont les canabistes les plus expérimentés qui osent évoluer avec l’hexahydrocannabidiol. Cela permet de ressentir de nouveau les effets des cannabinoïdes. 

  • Vapotage de cannabinoïdes : ne faites pas de choix ! 

Par ailleurs, vous n’avez pas obligatoirement à faire un choix entre le vapotage de CBD ou du HHC. En effet, les deux molécules peuvent se marier. D’ailleurs, selon les experts, le cannabidiol atténuerait les effets du HHC. Ce qui vous permet de planer, mais tout en gardant le contrôle.  

Vous trouverez sur le Net des cartouches de CBD et de HHC déjà prêtes à utilisation. Encore une fois, vérifiez les étiquettes pour être sûr de choisir le bon dosage. Cela minimisera les effets secondaires du vapotage de CBD et du HHC. 

Les inconvénients du vapotage de CBD ou du HHC

Photo d'une femme en plein vapotage

Photo d’une femme en plein vapotage

Peu importe votre choix, vous devriez faire face à des inconvénients. Le vapotage de CBD ou du HHC peut présenter des effets secondaires. D’ailleurs, les effets de l’exposition à long terme de ces produits ne sont pas encore totalement connus de nos jours. C’est pourquoi vous devez faire attention quant à leur utilisation. 

  • Les effets secondaires du vapotage de CBD ou du HHC

Que vous choisissiez le CBD ou le HHC, vous devez vous préparer à quelques effets secondaires. Tel est le cas par exemple de la : 

  • Déshydratation
  • Fringale ou perte d’appétit
  • Palpitation
  • Nausée ou vomissement 
  • Ou une légère paranoïa.  

Les effets secondaires des cannabinoïdes sont plus intenses si vous prenez des quantités importantes de produit. 

  • Vapotage : les inconvénients de cette méthode de consommation

Le vapotage, peu importe le produit, peut aussi causer des effets indésirables. Ce sera d’autant plus le cas si vous vapotez très fréquemment. Pour n’en citer que quelques-uns : 

  • L’irritation des voies respiratoires
  • Le ronflement
  • La bouche sèche
  • La peau sèche
  • Les maux de tête

À savoir que les effets secondaires des cannabinoïdes sur le long terme ne sont pas encore connus. Des tests en la matière n’ont pas encore été menés. Aussi, quitte à faire du vapotage de CBD ou du HHC, faites-le avec minutie et précaution. 

Bref, le vapotage du CBD ou du HHC peut présenter des effets positifs comme négatifs. Cependant, c’est plus risqué pour les novices de sauter directement le cannabidiol pour passer à l’hexahydrocannabidiol quand ils commencent à consommer des cannabinoïdes. En outre, les effets secondaires des deux produits dépendent aussi de la quantité que vous allez ingérer et des réactions de votre organisme. Il est donc impossible de prévoir les conséquences d’une consommation à court à long terme de ces deux produits. Le mieux reste encore de commencer avec un dosage minimum et d’augmenter la posologie au fil du temps

Acheter HHC Vape Premium

Vivez la meilleure expérience de vapotage au HHC!

Comment régler correctement sa vape pen ?

La vape pen est aussi une solution parfaite pour profiter de vos cannabinoïdes. À usage unique ou avec des cartouches de rechanges, elle vous garantit une totale discrétion quand vous consommez du HHC ou du CBD. L’expérience sera authentique et réussie. Du moins, ce sera le cas si vous réglez correctement votre appareil. Voici quelques notions à avoir pour ce faire. 

Qu’est-ce qu’une vape pen ? 

Pour commencer, voici quelques précisions utiles sur la vape pen. C’est une cigarette électronique spéciale qui a été conçue pour être utilisée avec les cannabinoïdes mineurs ou majeurs. En effet, ces produits ne doivent pas être chauffés au-delà d’une certaine température. Le cas échéant, ils pourraient se transformer en poison. 

Contrairement à une cigarette électronique classique, la vape pen ne fait pas bouillir le produit. Elle se contente de le chauffer à 182°C et jamais au-delà de 216°C. Les vapeurs pourront alors être diffusées. Le CBD conservera toute son authenticité et tous ses effets. 

Le style différencie aussi cet appareil d’une cigarette électronique classique. En effet, la Vape Pen est plus fine et plus moderne. Comme son nom l’indique, elle ressemble un peu à un stylo. Ce qui en facilite la prise en main. Des drip tip en bois ou en métal : les grandes marques peuvent vous proposer différents modèles. L’objectif étant de vous garantir une expérience aussi agréable que possible. 

Les conditions d’utilisation d’une Vape Pen

Photo d'une main en train de tenir une vape pen avec de la fumée autour

Photo d’une main en train de tenir une vape pen avec de la fumée autour

La vape pen est aussi différente de la cigarette électronique classique par son mode d’utilisation. Pour une expérience réussie, voici comment faire. 

Allumer votre appareil

Commencez évidemment par allumer votre appareil. Pour ce faire, cherchez le bouton ON/OFF. Appuyez 5 fois consécutives sur celui-ci. Votre accessoire va s’allumer. Faites de même pour éteindre votre appareil. 

Comment vapoter avec une vape pen ? 

Il ne suffit pas d’inspirer pour vapoter avec une vape pen. Pour des raisons de sécurité, vu la puissance des produits qu’elle contient, vous devez appuyer sur le bouton ON/OFF tout en inhalant. Vous allez ainsi inhaler la vapeur et profiter des effets de vos cannabinoïdes.  

Nettoyer votre appareil avant de vapoter

Pour une sensation agréable en bouche, enlever les résidus et les poussières sur l’appareil avant de vapoter. La vape pen est généralement livrée avec un tissu microfibre. Profitez-en pour l’essuyer légèrement avant de vapoter. 

Quid du dosage de vos produits ? 

La réussite de votre expérience avec la vape pen dépend toujours du dosage. En la matière, il y a aussi des normes à respecter et à connaître. Pour cause, si la posologie n’est pas la bonne, soit vous n’allez pas avoir les effets escomptés, soit vous allez être victime de surdosage

Consulter un spécialiste pour trouver le bon dosage

Consultez en amont un spécialiste. Ce peut être un médecin ou un revendeur avec de l’expérience. Les cannabinoïdes comme le CBD et le HHC sont légaux ou du moins tolérés en France. Vous pouvez donc compter sur l’aide de ces derniers pour la posologie de vos produits. 

Les experts se fient à votre poids et à vos capacités de résistance aux effets des molécules pour fixer le bon dosage. Un novice n’aura pas les mêmes posologies qu’une personne qui a déjà de l’expérience avec le CBD par exemple. 

Par ailleurs, le genre de cannabinoïdes que vous souhaitez consommer avec votre vape pen peut impacter sur le dosage. Le HHC est plus puissant que le CBD. Ce qui nécessite d’adapter la posologie selon les réactions que vous avez face aux cannabinoïdes. 

Les cartouches sont déjà prêt à utilisation 

Pour faciliter le vapotage, vous avez les cartouches déjà prêtes à l’emploi en rayon des CBD shop. Elles comptent en moyenne 10mg de cannabinoïde pour 1 ml s’il s’agit d’un flacon de 100 mg. Ce sera de 30 mg/ml pour un produit de 300 mg. 

Pour commencer, on recommande un dosage de 20 mg par jour maximum. Il sera toujours possible d’augmenter la quantité au fur et à mesure que vous vous habituez. 

Régler correctement votre vape pen : les bons à savoir

Photo d'une vape pen détaillée

Photo d’une vape pen détaillée

Pour une expérience de vapotage optimal avec votre Vape Pen, vous devez le régler correctement. Vous êtes novices ? Voici quelques bons à savoir pour ce faire. 

Le réglage du watt d’une cigarette électronique

La puissance de votre appareil peut varier selon vos envies. Évidemment, cela impacte aussi sur les effets du produit que vous souhaitez inhaler. Aussi, pensez à régler le watt de votre cigarette électronique avant de commencer à vapoter. 

Une Vape pen propose généralement une puissance entre 20 et 45 W. C’est la puissance idéale pour bien chauffer vos cannabinoïdes. 

Cette nouvelle génération de cigarettes électroniques fonctionne avec des systèmes de couleurs. Ce qui lui assure un peu plus d’originalité et en facilite l’utilisation. Le rouge veut dire que vous chauffez trop vos produits. Orange signifie que vous avez une bonne puissance, mais qui reste tout de même trop haute pour votre cannabinoïde. Si votre appareil est bleu, cela veut dire que la puissance n’est pas suffisante. Bien sûr, vous devez atteindre le vert, soit 2.5 V, pour commencer à inhaler le produit. 

Régler l’airflow

La vape pen embarque aussi un système d’airflow. C’est comme une petite languette qui vous permet de gérer la quantité d’air qui entre dans l’appareil pendant le vapotage. Un conseil : réduisez-le au maximum durant l’inhalation. Cela augmentera la concentration de produits que vous allez consommer. Ce qui en augmentera les effets. 

Vérifier les cartouches 

Évitez les mauvaises surprises pendant le vapotage en vérifiant les cartouches. Si vous avez choisi une cigarette électronique réutilisable, vous devez changer votre réserve de 0.5 ml après 250 inhalations

Remplacer une cartouche est à la portée de tous les vapoteurs. Il vous suffit d’enlever le drip tip, puis la cartouche vide en dévissant le tout. Installez votre nouvelle réserve de eliquide. Remettez votre appareil en place. Commencez à vapoter. 

Le niveau de batterie

Gardez votre appareil de vapotage pendant plus longtemps en prenant soin de celui-ci. Pour cela, on vous déconseille de laisser sa batterie tomber complètement à plat. Rechargez quand celui-ci indique déjà l’orange. Cela vous évitera aussi de tomber en panne pendant le vapotage. Si vous manquez de doses de cannabinoïdes, les effets ne seront pas les mêmes. 

Ces accessoires de vapotage disposent d’un écran qui indique le niveau de batterie restante. Fiez-vous-en choisir le bon moment pour recharger. Faites de même pour débrancher votre appareil. Ce n’est pas conseillé de laisser votre vape pen recharger pendant toute la nuit. 

Régler votre vapotage avec une vape pen : comment faire ? 

Régler votre vape pen signifie aussi savoir comment en faire usage. Certes, le vapotage est autorisé n’importe où en France. En outre, les cannabinoïdes sont autorisés sur le territoire français. Pour autant, vous ne devez pas en abuser. 

Les signes que vous vapotez trop

Les effets sur le long terme du vapotage de cannabinoïdes ne sont pas encore totalement connus. Les scientifiques ne se sont pas encore penchés sur la question. Cependant, il y a quelques signes qui ne trompent pas et qui indiquent que vous en faites trop : 

  • Sécheresse buccale permanente
  • Une perte du goût 
  • Des maux de tête
  • De la nausée
  • Les yeux rouges

Les effets secondaires du HHC varient en fonction du dosage et de la fréquence à laquelle vous vapotez. 

À quel moment utiliser votre vape pen ? 

Il importe aussi de choisir le bon moment pour utiliser votre vape pen. Le vapotage de cbd n’est pas interdit au volant en France. Cependant, faites attention, les tests de dépistages peuvent se tromper. C’est pourquoi les vapoteurs évitent souvent d’en prendre avant de prendre le volant. C’est d’autant plus déconseillé si c’est votre première fois. Les effets du cannabinoïde peuvent entraîner de la déconcentration pendant la conduite. C’est un comportement à risque. 

Comme vous le savez, le HHC vous fait planer. C’est l’un des cannabinoïdes les plus puissants. Il est même comparé au THC. Il conserve évidemment toute sa puissance pendant le vapotage. Pour votre sécurité, on vous conseille donc de vapoter dans un endroit sûr et où vous pouvez vous défoncer sans être interrompu. Profitez amplement de tous les effets de votre molécule en vapotant le soir quand vous n’avez plus aucune obligation à assurer. 

Le bon moment pour utiliser votre vape pen varie aussi selon les effets que vous souhaitez avoir. Outre les avantages thérapeutiques hypothétiques du CBD et du HHC, ces derniers peuvent vous influencer de différentes manières. Par exemple, ils peuvent augmenter votre créativité, votre niveau de concentration ou encore vos capacités physiques. Il suffit de vapoter dans les bons contextes : 

  • Avant le sport pour gagner en performance
  • En extérieur ou dans un endroit où vous vous sentez bien pour avoir de l’inspiration
  • Dans un endroit calme pour méditer

De plus en plus de cannabistes optent pour le vapotage actuellement pour consommer leurs cannabinoïdes. Pour cause, la vapeur circulerait plus facilement dans l’organisme. Ce qui garantirait des effets plus rapides et plus intenses. La vape pen ferait effet en 5 à 30 minutes selon le dosage et le consommateur. Vous conserverez tous les avantages et les soi-disant vertus du CBD et du HHC. 

Acheter HHC Vape Premium

Vivez la meilleure expérience de vapotage au HHC!

Peut-on cuisiner du HHC ?

Cuisiner du HHC serait aussi une solution discrète et simple pour profiter des soi-disant avantages de cette molécule. Être un excellent chef n’est pas toujours utile pour y parvenir. Il suffit d’adapter des recettes classiques ou de suivre les indications sur des préparations spécialement conçues avec des cannabinoïdes. La question étant : quels en sont les avantages ? 

 

Pourquoi cuisiner du HHC ?

À chacun ses manières de consommer du HHC. Cependant, si vous cherchez une manière conviviale et pratique pour cela, la cuisine est une bonne idée. Retour sur les nombreux avantages de cette technique.

Cuisiner pour cacher les arrière-goûts de la molécule

Pour cuisiner du HHC, vous aurez besoin de plusieurs ingrédients. Ce qui permettra de cacher l’arrière-goût qui peut être légèrement amer de la molécule. Autrement dit, cette technique sera plus agréable en bouche

L’hexahydrocannabidiol peut se mélanger à tout. C’est d’ailleurs un produit liposoluble. Il se mélange donc particulièrement bien avec les produits gras : lait, huile, etc. 

Cuisiner du HHC pour une dégustation en toute convivialité

Le HHC s’invite notamment pendant vos apéritifs, vos réceptions ou repas de famille. La dégustation se fera alors en toute convivialité. Ce sera une manière de partager vos nouvelles découvertes avec votre entourage. Pensez tout de même à les avertir en amont pour éviter tout imprévu. Le HHC peut avoir quelques contre-indications que l’on verra plus tard. 

Une touche d’originalité dans vos plats

Vous souhaitez étonner et séduire vos invités ? Cuisiner du HHC est une bonne solution. La molécule est légèrement sucrée et assez florale. De quoi réveiller tous les palets. 

Évitez les regards indiscrets et les jugements en cuisinant du HHC

Cette solution est l’une des plus discrètes pour consommer du HHC. Les produits à base de hexahydrocannabidiol se mélangent parfaitement dans les recettes. Ce qui évitera les jugements de votre entourage. 

Cuisiné du HHC pour des effets qui durent plus longtemps

Manger du HHC optimise aussi les effets qui vont durer plus longtemps dans votre organisme. En effet, les molécules vont passer par l’estomac. Ce qui retardera la métabolisation et l’expulsion. Vous pouvez ainsi planer jusqu’à 24 heures dans certains cas. 

Le HHC boosterait l’appétit 

En outre, mélanger le HHC à vos recettes de cuisine pourrait aussi booster votre appétit et celui de vos invités. Cette molécule aurait la capacité de faciliter la digestion et diminuer les problèmes tels que les nausées, les vomissements, etc. 

 

Les contre-indications à respecter

Photo de la molécule de HHC

Photo de la molécule de HHC

Attention néanmoins, cuisiner du HHC ne s’adresse pas à tout le monde. Vous devez respecter certaines conditions.

Le HHC est interdit aux moins de 18 ans

Le statut légal et juridique du HHC n’est pas encore sûr en France. Malgré tout, on peut avoir une certitude. Ce produit est interdit aux moins de 18 ans. Si vous prévoyez une réception, vous devez donc préparer des plats différents pour les enfants. 

Cette interdiction a surtout pour but d’assurer la sécurité des consommateurs. Il s’agit tout de même d’un cannabinoïde. Ainsi, le HHC peut retarder, voire freiner le bon développement du cerveau des enfants. 

Le HHC chez les femmes enceintes

Comme le HHC est interdit aux moins de 18 ans, on est tenté de croire que c’est aussi le cas pour les femmes enceintes. En fait, il y a deux poids et deux mesures dans ce cas. Tout dépend de l’avis du médecin

En effet, certains pensent que les cannabinoïdes, dont le HHC, faciliteraient la grossesse. Cela minimise les nausées et réduit le stress. En outre, le fait de cuisiner du HHC vous permet de réduire le dosage au minimum. Ce qui minimiserait les risques sur le bébé. 

Les Interactions entre le HHC et les autres médicaments

Le HHC est extrait du cannabis. Pour être plus précis, c’est une version semi-synthétique d’une molécule présente dans la Sativa L. En tous les cas, il conserve certains traits du plant de Cannabis. On parle alors d’un cannabinoïde mineur

À ce titre, le produit peut avoir une certaine interaction avec des médicaments. Tel est le cas par exemple des antidépresseurs, des antibiotiques, des antifongiques, des antirétroviraux, etc. Au mieux, il peut réduire l’efficacité de vos traitements. Au pire, il peut entraîner des complications dangereuses. 

C’est pourquoi, avant de cuisiner du HHC, vous devez demander l’avis d’un médecin ou du moins d’un expert. Soyez honnête par rapport à votre état de santé.  

 

Cuisiner du HHC pour conserver toutes les vertus de la molécule

Évidemment, cuisiner du HHC vous permet de conserver toutes les vertus hypothétiques de la molécule

Le HHC serait efficace contre la douleur

Même cuit, le HHC serait efficace contre la douleur. Il augmenterait la production de dopamine et de sérotonine dans le cerveau. Les hormones du bonheur peuvent bloquer les sensations de douleurs qui ne toucheront pas les nerfs. 

On insiste du moins sur le fait que le HHC n’est pas un médicament. Pour cause, il ne soigne pas l’origine de vos douleurs musculaires, articulaires ou maux de tête. Il se contente de masquer les sensations qui peuvent provoquer du mal-être. 

Se détendre et planer avec le HHC

Le HHC peut vous faire planer. Ce serait une excellente solution pour mieux gérer le stress. Comme susmentionné, il augmente la production des hormones du bonheur dans l’organisme. Ce qui vous aide à vous laisser aller. 

Retrouver une bonne qualité de sommeil avec ce produit

En outre, consommer du HHC peut provoquer de la somnolence. Si vous exploitez cela dans les meilleures conditions, vous trouverez facilement le sommeil. Les effets du produit peuvent durer des heures si vous cuisinez et mangez les feuilles ou les fleurs. Ainsi, vous allez éviter les réveils nocturnes ou les problèmes de sommeil

 

Cuisiner du HHC : quelques recettes pour s’initier

Photo d'une personne entrain de lire des recettes en cuisine

Photo d’une personne entrain de lire des recettes en cuisine

Envie de cuisiner du HHC ? Voici quelques idées de recettes pour vous initier. On vous propose les plus faciles et les plus savoureuses pour étonner vos convives et faire voyager vos palets. Toutes se préparent avec des fleurs ou des feuilles de cannabinoïdes. Vous pouvez également travailler avec les beurres HHC, les résines HHC, les huiles HHC ou encore les huiles essentielles de HHC. 

Des cocktails ou des boissons avec du HHC

Afin de faciliter l’endormissement, on peut vous recommander la tisane à base de résine HHC. Il suffit de faire bouillir de l’eau et de laisser infuser le produit pendant 5 à 10 minutes avant de filtrer et boire. Les effets se feront ressentir rapidement. 

Pour passer un bon moment et vous détendre avec des amis, vous pouvez aussi utiliser l’huile essentielle de HHC pour préparer des cocktails. Ce peut être des mojitos au HHC ou des cocktails fruités comme le PImm’s. Ce dernier est fait de jus de différents fruits. Attention cependant à ne pas mélanger le HHC et l’alcool

Une salade à l’huile essentielle de HHC

En ce début d’année, vous avez envie d’un régime alimentaire plus léger et plus détox ? Place aux salades et aux boissons healthy. Pour apporter une touche de légèreté à votre recette de salade, utilisez 2 gouttes d’huiles essentielles de HHC

Cette molécule peut se marier à toutes les préparations. Vous pouvez donc utiliser l’huile dans vos salades de fruits que de vos salades de saison. Personnalisez vos recettes selon vos envies. 

Les cookies aux pépites de chocolat aromatisé HHC

Pour les goûters, pourquoi pas des cookies aux pépites de chocolat aromatisé avec un peu de HHC. Pour ce faire, vous allez suivre simplement les mêmes étapes que pour des cookies au chocolat classique. Ajoutez simplement quelques gouttes d’huile essentielle de HHC dans la pâte avant d’enfourner. 

Pensez à préchauffer le four à 160° avant de commencer la préparation de vos pâtes. Puis, enfournez vos cookies pendant 10 minutes seulement pour la cuisson. 

Les brownies au HHC

Vous souhaitez cuisiner du HHC ? Les brownies ou aussi connu sous le nom de « space cake » sont des recettes classiques. Pour ce faire, vous aurez besoin de farine, de sucre, de poudre de cacao ; de sel, de levure chimique, de lait d’amande, de compotes de fruits, d’huile de tournesol, d’extrait de vanille et d’huile de HHC

Mélangez vos ingrédients en séparant les secs et les humides. Puis, mélangez les deux jusqu’à avoir une pâte homogène et molle. Versez le tout dans une moule avant d’enfourner à 160° pendant 12 minutes. 

Les feuilles de HHC durant la préparation de vos viandes

Ajoutez un peu d’authenticité dans vos plats de viande avec du HHC. Ce produit s’adapte à tous les mets : volaille, viande rouge, etc. Pour ce faire, vous avez plusieurs solutions : 

  • Frottez la peau de votre viande avec les feuilles de HHC. Laissez macérer la préparation pendant plusieurs heures. La viande prend alors le goût et les effets de l’hexahydrocannabidiol. 
  • Ajoutez les feuilles ou fleurs de HHC dans les sauces. Dans ce cas, versez-les en dernier pour éviter de trop les cuire. Vous allez ainsi en conserver tout l’arôme et toute la saveur. 

Vous avez plusieurs idées de recettes que vous pouvez exploiter sur la toile si vous souhaitez cuisiner du HHC. Certaines ne nécessitent que quelques minutes de préparation. D’autres auront besoin de plusieurs heures de macération. Une chose est sûre, vous devez choisir la bonne heure pour servir vos plats à base d’hexahydrocannabidiol. Ce n’est pas conseillé par exemple de conduire ou de manipuler des objets coupants après avoir consommé ce produit. Pour cause, après 5 à 30 minutes, vous allez planer.

Acheter HHC Vape Premium

Vivez la meilleure expérience de vapotage au HHC!

Le HHC est-il addictif ?

Le HHC aussi connu sous le nom de hexahydrocannabidiol est un cannabinoïde tendance. Il concurrence largement les autres produits à base de plante de Chanvre disponible sur le marché. Pour cause, il est connu pour sa puissance qui imite ou presque celle du THC. Ce serait donc une alternative plus sûre et plus légale pour planer. Mais une question demeure, comme le THC, le HHC est-il addictif ?

 

D’abord, qu’est-ce que le HHC ?

Avant tout, savez-vous ce qu’est le HHC ? Comment est fabriqué ce produit ? Quelles sont les différentes variétés disponibles ?

Le HHC : une dérivée du THC

Pour présenter simplement le HHC, on peut dire que c’est une simple dérivée du THC. En effet, fabriqué en laboratoire, ce cannabinoïde s’obtient en ajoutant des molécules de carbone au Tétrahydrocannabinol. 

On parle alors d’un produit semi-synthétique. En effet, il n’est pas complètement naturel. Du moins, la quantité de HHC disponible dans la plante de chanvre n’est pas suffisante pour permettre une bonne exploitation. Les grandes marques passent donc par un processus de fabrication en laboratoire pour pouvoir proposer des produits de qualité et en grande quantité, sous différentes variétés. 

Les différentes variétés de HHC disponible 

Pour une expérience intense et pure avec le HHC, l’huile essentielle est la meilleure solution. D’ailleurs, celle-ci peut s’adapter à différentes utilisations : par voie orale, sublinguale, ou encore par voie externe.

Les boutiques de cannabinoïdes peuvent néanmoins proposer d’autres variétés de produits enrichis au HHC. Ils ne sont pas totalement faits d’hexahydrocannabidiol, mais on y verse de l’isolat de hhc pour booster la puissance. Tel est le cas, par exemple, de la résine hhc, des vapes pen hhc, les comestibles hhc, etc. 

Le choix de vos produits varie en fonction de la technique de consommation que vous souhaitez utiliser. Pour les vapoteurs confirmés, on recommande évidemment les vape pen avec cartouche de rechargement. Pour les amateurs de tisanes de cannabinoïdes, les résines sont de meilleures solutions. 

 

Quels sont les effets du HHC?

Dérivé du THC, les effets du hhc sont plus ou moins les mêmes que ceux du tetrahydrocannabinol. Plus de précisions

Le hhc pour planer

À l’instar du THC, le hhc permettrait de planer. 5 à 30 minutes après l’ingestion, le produit altèrerait la perception des choses et du temps

Les effets de ce cannabinoïde peuvent être plus ou moins rapides en fonction du dosage que vous avez ingéré. Une chose est sûre, il est déconseillé d’en reprendre directement après une première ingestion sous prétexte que vous n’en ressentez pas les effets.  Vous risquez un surdosage. 

Les bienfaits hypothétiques du HHC

Le hhc, comme la majorité des cannabinoïdes, semblerait aussi présenter quelques bienfaits. Tel serait, par exemple, le cas contre le stress et l’anxiété, les douleurs, l’insomnie ou encore la perte d’appétit

Attention néanmoins, ces bienfaits de l’hexahydrocannabidiol sont encore hypothétiques. Aucun scientifique ne vient encore confirmer les dires des autres cannabistes. 

Les effets secondaires du HHC

Ce cannabinoïde aurait aussi des effets secondaires. Tel est le cas, entre autres, de la bouche sèche, fringale, anxiété, légère paranoïa, etc. encore une fois, il n’y a aucune preuve scientifique de ces derniers. On se base uniquement sur les avis des autres consommateurs. En outre, ces effets indésirables varient selon les cannabistes et la quantité ingérée. 

 

Le hhc addictif : comprendre pourquoi ?

Photo d'un cerveau en plein effervescence

Photo d’un cerveau en plein effervescence

Cependant, le HHC ne semble pas être recommandé pour tout le monde. Notamment, si vous avez déjà été victime de dépendance, vous ne devez pas utiliser ce cannabinoide. 

Le HHC crée de la dopamine

Le hhc, contrairement au CBD, ne produit pas uniquement de la sérotonine. Il boosterait aussi la production de dopamine dans le cerveau. Ce sont tous les deux des hormones du bonheur. Néanmoins, le second crée une dépendance et donc une dépendance. 

Le HHC entraîne des sensations de manque

Une consommation sur le long terme du hhc pourrait entraîner des sensations de manque. L’absence de dopamine peut surtout causer du stress, de l’irritation ou des changements d’humeur, des douleurs musculaires, une dépression, etc. 

 

Les précautions à prendre avant de consommer du hhc

Différents modes de consommation HHC

Différents modes de consommation HHC

Quelques précautions s’imposent donc si vous comptez prendre du hhc. Cela vous assurera une expérience réussie et sans risque. On vous donne quelques techniques afin de réduire les risques de dépendances liées à la consommation de ce cannabinoïde. 

Tout sur le dosage du produit

Vu la puissance, vous ne devez pas prendre à la légère le dosage du produit. La posologie varie d’un cannabiste à un autre. Il faudra prendre en compte de son poids et de ses relations avec les cannabinoïdes en général. Celles et ceux qui ont l’habitude de ce genre de produit peuvent développer une certaine tolérance. Un dosage plus intense pourra donc être recommandé pour ressentir pleinement les effets. Au contraire, les novices sont plus sensibles. Ainsi, il faut commencer léger

De préférence, adressez-vous à des professionnels pour vous aider dans la posologie du produit. Ce peut être des médecins ou des vendeurs expérimentés. Ils peuvent aussi vous conseiller telle ou telle concentration de produit pour une meilleure expérience adaptée à votre profil. 

Sachez que le bon dosage peut impacter sur les effets secondaires que vous allez ressentir après la consommation. Plus vous prenez de HHC, plus vous les ressentirez, et plus vite votre corps va s’y habituer. Ce qui va créer rapidement des sensations de manque. 

Évidemment, vous ne devez pas dépasser le dosage prescrit par les professionnels. Pour cause, plus vous vous exposez à ce cannabinoïde, plus vite vous serez dépendant. 

Les contre-indications liées à la consommation de HHC

Le hhc n’est pas recommandé pour tout le monde. Vous n’êtes pas sans savoir qu’il est interdit pour les moins de 18 ans, les femmes enceintes et allaitantes. En plus, il n’est pas indiqué pour celles et ceux qui ont déjà été victimes de dépendance à la drogue, à l’alcool ou encore au jeu. Vous serez plus sensible face aux produits.  

De même, les professionnels ne recommandent pas ce cannabinoïde si vous avez des troubles mentaux ou que vous présentez des risques d’en présenter. Cela favorise la dépendance et peut avoir des conséquences désastreuses sur votre stabilité émotionnelle et psychologique. 

Inutile de préciser que l’hexahydrocannabidiol a une interaction avec certains traitements. Au mieux, il mettra en péril la performance de ces derniers. Au pire, il peut causer le décès du consommateur. C’est pourquoi vous devez être sincère avec votre médecin lors de la consultation. 

Choisir le bon environnement et les meilleures circonstances pour planer

En profitant de la meilleure expérience possible avec le HHC, vous réduirez la fréquence de consommation. Un contrôle de votre exposition réduira aussi les risques de dépendance. Aussi, choisissez le bon environnement et les meilleures circonstances pour planer. 

Notamment, pour des raisons de sécurité, ne planez que dans un endroit où vous vous sentez bien. Ce peut être chez vous ou chez un ami, dans un endroit à ciel ouvert, mais où vous pouvez planer tranquillement.  

Chaque cannabiste peut avoir un objectif précis à atteindre lors de la consommation de hhc. En effet, au-delà des effets thérapeutiques supposés, ce produit pourrait aussi améliorer votre créativité, votre niveau de concentration pendant la méditation, votre performance physique pendant le sport, etc. 

En tous les cas, vous ne devez pas dépasser le nombre de consommations recommandées par les médecins. D’ailleurs, ce n’est pas conseillé de prendre du hhc tous les jours. Espacer les prises vous évitera de ressentir les symptômes de manque. 

On ne sait rien du hhc

Ces précautions s’imposent d’autant plus que l’on ne sait pas encore grand-chose sur ce produit. Les scientifiques n’ont pas encore mené des tests sur celui-ci. Personne ne peut donc encore affirmer les risques ou les avantages d’une exposition à long terme à ce produit. 

D’ailleurs, pour information, l’hexahydrocannabidiol n’est pas encore complètement légale en France. Il est plus toléré que le THC dans la mesure où il ne présenterait que 80 % de sa puissance. Cependant, ce manque d’informations scientifiques ne participe pas à la légalisation de ce produit. Les législateurs français ne peuvent statuer sur cette question sans connaître tous les avantages et les risques de la commercialisation et la consommation légale de celui-ci. 

En tous les cas, cette absence de normes légales laisse les consommateurs dans le flou. On vous déconseille néanmoins de conduire sous l’influence du HHC. Cela peut causer des accidents. Sans compter que l’on ne sait pas encore si ce cannabinoïde peut apparaître ou non dans les tests de dépistages de drogue. Cela pourrait mener à la suspension de votre permis

 

Vous l’aurez compris, le HHC n’est pas fait pour tout le monde. C’est un cannabinoide puissant dont la consommation ne se décide pas à la légère. Pour votre sécurité, on vous conseille d’ailleurs d’aller voir un médecin avant de commencer une expérience avec ce produit. Vous aurez ainsi un avis objectif et professionnel sur la posologie du produit. En gérant comme il se doit la quantité de produits à ingérer et en choisissant la méthode de consommation adaptée, vous pouvez limiter les effets secondaires de produits et les risques d’addictions.

Acheter HHC Vape Premium

Vivez la meilleure expérience de vapotage au HHC!

Les autres alternatives à la vape pour consommer du HHC

On a l’habitude de parler de la vape pour consommer du HHC. Cependant, si on n’est pas adepte du vapotage, comment fait-on ? Doit-on se passer des cannabinoïdes ? Quelles sont les autres alternatives auxquelles vous avez droit ? Le point.

 

Consommer du HHC par voie orale

La première solution serait de consommer du HHC par voie orale. C’est une solution pratique, facile et pour le moins discrète. En outre, en choisissant cette alternative, vous pouvez faire durer les effets de l’hexahydrocannabinol. En effet, cette alternative implique que le produit va passer à travers votre estomac avant d’aller dans le système sanguin. Ce qui permettra aux effets résiduels de durer jusqu’à 24 heures dans certains cas. Il y a notamment différentes manières de prendre le HHC par cette voie. 

L’huile essentielle de HHC en mode sublingual

Le HHC dans sa forme la plus pure existe uniquement en huile essentielle. En effet, ce n’est pas un cannabinoïde à 100% naturel. Il est fabriqué en laboratoire par hydrogénation du THC. Ainsi, vous ne trouverez pas de fleurs ou de feuilles exclusivement formées de HHC sur le marché. Ce sont en réalité des produits à base de CBD enrichi avec de l’isolat de HHC

En tous les cas, pour consommer du HHC pur, la prise par voie sublinguale est la seule solution. Cela donnera plus de puissance à votre produit. En effet, la zone sous la langue est très sensible. Le produit passera plus rapidement dans le sang et vous fera planer rapidement.  

Il suffira de 2 gouttes maximum à chaque prise pour ressentir les effets du HHC. Conservez les produits pendant quelques minutes sous la langue avant d’avaler. 

Les consommables HHC proposés par les shops certifiés

Les shops certifiés peuvent vous faciliter la consommation de HHC par voie orale. En rayon, vous avez ce qu’on appelle les « consommables HHC » ou « édibles HHC ».  Ce sont notamment les bonbons, les cookies, etc. Ils s’emportent facilement et se consomment n’importe où. En outre, les préparations contiennent plusieurs ingrédients qui cacheront le goût légèrement amer du cannabinoïde. Ce qui vous assurera davantage de confort pendant la prise. 

Adressez-vous à des shops certifiés pour faire vos achats. Vous aurez ainsi la garantie d’avoir des produits de qualité et sûrs. En outre, les revendeurs pourront vous donner quelques conseils concernant l’utilisation et le choix de vos produits.

Les tisanes à base de résine HHC

Photo d'une tasse de tisane HHC

Photo d’une tasse de tisane HHC

Vous souhaitez vous détendre ? Vous avez envie de faciliter l’endormissement ou d’améliorer la qualité de votre sommeil ? Consommer du HHC permettrait de se faire. Pour plus d’efficacité, les tisanes seraient d’excellentes solutions. 

Elles sont généralement faites à base de résine HHC. Il vous suffit d’en couper une tranche, de la plonger dans de l’eau bouillante, de laisser infuser pendant quelques minutes, de filtrer et de boire. Le HHC est un produit liposoluble. Vous pouvez donc le mélanger à du lait ou du miel sans aucun souci. Cela donnera plus de saveur à votre tisane. 

Les recettes de cuisine spéciales pour consommer du HHC

Vous êtes un amateur de cuisine et de préparation fait-maison ? Vous avez des connaissances poussées ou basiques en cuisine ? Sachez que le HHC peut également s’inviter dans les recettes. Plusieurs alternatives sont à votre disposition en ligne. Ce peut être des desserts, des plats de pâtes, des sauces, etc. 

À proposer pendant les réceptions ou à prendre sous forme de goûter, les préparations à base de HHC sont prisées pour les effets qu’elles peuvent avoir. Ce cannabinoïde boosterait l’appétit et faciliterait la digestion. Sans compter qu’il permettrait de planer. 

 

Consommer du HHC par inhalation

La vape HHC et la consommation par inhalation sont deux choses différentes. Dans le premier cas, vous aurez besoin d’un vape pen réutilisable ou non. Dans le second, vous devez investir dans un vaporisateur d’intérieur. 

Comment utiliser le vaporisateur pour consommer du HHC ? 

Utiliser les résines de CBD enrichis au HHC pour faire fonctionner votre vaporisateur. Prenez une petite quantité de ce produit, en respectant le dosage recommandé par votre médecin. Placez-la dans votre vaporisateur et mettez l’appareil en marche. La fumée va alors imprégner toute la pièce.   

Les mesures à prendre avant d’opter pour cette alternative

Néanmoins, avant de mettre en marche votre appareil, assurez-vous qu’il n’y a pas d’enfants dans la pièce. En effet, ce produit n’est pas recommandé pour les moins de 18 ans

Assurez-vous d’avoir assez de temps pour planer. Les effets du produit peuvent durer plusieurs heures. Ils se feront ressentir en quelques minutes. Vous ne serez plus en mesure de prendre des décisions rationnelles, car vous ne serez plus en pleine possession de vos moyens

Les avantages de la consommation par inhalation

Par contre, ce mode de consommation de HHC promet des effets plus rapides. Les vapeurs pénètrent plus facilement dans l’organisme. 

En outre, selon les autres cannabistes, l’inhalation serait plus propice à la détente et à la concentration. Cette technique serait plus cérébrale que physique. Ce qui explique pourquoi les artistes et les amateurs de méditation préfèrent cette manière pour consommer du HHC. 

 

Fumer directement du HHC

Photo de joint de HHC

Photo de joint de HHC

Vous êtes à la recherche d’effets plus high ? Vous ne cherchez pas la discrétion, mais simplement à planer ? Pour consommer du HHC, vous pouvez aussi simplement le fumer. 

Comment fumer du HHC ? 

Techniquement, vous n’allez pas directement fumer du HHC. Vous allez utiliser des feuilles de CBD enrichies au HHC. Vous allez les réduire en poudre et les rouler dans du papier à cigarette pour former un joint

Encore une fois, respectez le dosage indiqué par les professionnels. Cela minimisera les effets secondaires. 

Attention aux effets secondaires

D’ailleurs, si vous choisissez cette option, il faudra vous attendre à quelques effets indésirables. Notamment, vous n’éviterez pas les yeux rouges. En outre, vous risquez de ressentir une sensation de déshydratation ou des envies de manger

On ne peut pas totalement prévoir les réactions que vous aurez après avoir consommé du HHC. Les effets secondaires peuvent aussi changer selon vos habitudes avec le cannabinoïde. Pour une première fois, vous pouvez ressentir une légère paranoïa, des hallucinations, des palpitations, etc. 

Il faut néanmoins prendre ces informations avec parcimonie. Pour cause, elles ne proviennent pas de scientifiques et d’études officielles. Ce sont simplement les avis d’anciens consommateurs. 

 

Les mesures à prendre pour bien consommer du HHC

Peu importe votre choix, il y a quelques mesures à prendre pour bien consommer du HHC. Cela s’applique aussi au vapotage. Il en va de la réussite de votre expérience. 

Le bon dosage pour consommer du HHC

Il n’y a pas de dosage standard de HHC à respecter. Plusieurs questions doivent être posées pour trouver la bonne posologie : 

  • Combien pesez-vous ? 
  • Avez-vous de l’expérience avec les cannabinoïdes ? 
  • Si oui, quelles sont les réactions physiques ou émotionnelles que vous avez constatées avec les cannabinoïdes que vous avez déjà utilisés ? 
  • Quel est l’objectif de votre utilisation ? 
  • Quelle concentration de HHC souhaitez-vous utiliser ? Sous quelles formes ? 

Il est préférable de s’adresser à des professionnels pour être sûr d’utiliser la bonne dose. Si elle est insuffisante, vous n’aurez pas les effets escomptés. Si elle est trop importante, les effets secondaires seront trop intenses, voire difficiles à supporter. 

Choisissez un endroit sûr pour une première expérience

Le HHC est une solution pour se défoncer. Aussi, mettez-vous en sécurité avant de tenter une première expérience. Sachez d’ailleurs que l’environnement dans lequel vous êtes peut affecter les effets du produit et votre manière de planer. Si vous êtes dans le calme, vous pourrez méditer en toute tranquillité. Si vous avez besoin d’inspiration, optez pour une expérience en plein air

Choisissez le bon moment pour planer 

Comme susmentionné, consommer du HHC peut vous faire perdre tous vos moyens. En prendre avant un rendez-vous important n’est pas une bonne idée. De même, passez-vous-en si vous devez encore prendre le volant par la suite. Assurez-vous de n’avoir plus aucune obligation à respecter avant d’en prendre. 

Le HHC n’est pas autorisé pour tout le monde 

Par ailleurs, il convient de souligner que le HHC n’est pas autorisé pour tout le monde. Le produit est complètement interdit aux moins de 18 ans, aux femmes enceintes ou encore aux femmes qui allaitent

Il n’est pas recommandé pour ceux qui ont des problèmes d’addictions ou qui souffrent ou risquent de souffrir de troubles mentaux. De plus, il n’est pas conseillé d’utiliser le HHC avec certains médicaments. C’est pourquoi il faut être honnête avec votre médecin avant d’en prendre. 

Le vapotage de HHC n’est pas le seul mode de consommation qui existe. Vous n’êtes pas un vapoteur ? Vous avez encore d’autres solutions pour profiter de tous les effets de l’hexahydrocannabinol. Ce peut être par voie orale ou par inhalation. Vous pouvez même consommer du HHC sous forme de joint. Il suffit de respecter certaines normes pour une expérience réussie et sûre. Notamment, ce n’est pas conseillé de planer au volant ou dans un endroit inconnu. Surtout pour une première expérience avec le HHC, vous serez plus à l’aise dans un endroit qui vous est familier et où vous vous sentez à l’aise.

Acheter HHC Vape Premium

Vivez la meilleure expérience de vapotage au HHC!

HHC ou Delta 8 : Le rapport entre les deux cannabinoïdes

HHC ou Delta 8 : Voilà deux cannabinoïdes connus pour leur puissance et leur effet apparemment relaxant. Cependant, ces deux molécules ne se ressemblent pas. D’ailleurs, elles sont souvent comparées par les cannabistes experts et les revendeurs afin d’être sûres de profiter de la meilleure expérience possible. Alors, quel est le meilleur choix ? Quelles sont les différences ? Mais surtout, quels sont les points de divergence entre le HHC et le Delta 8 ? Voici un rapport sur les deux cannabinoïdes. 

 

Du point de vue moléculaire

La différence entre le HHC ou le Delta 8 commence dès la structure moléculaire. Si tous les cannabinoïdes ont les mêmes bases, le rattachement entre ces derniers fera toute la différence dans les effets qu’ils peuvent avoir. 

Ainsi, le hhc et le Delta 8 seront formés de carbone, d’oxygène et d’hydrogène. Néanmoins, le Delta 8 comptera une double liaison de carbone en plus que le HHC. Celui-ci sera rattaché à la huitième molécule. 

Ces deux cannabinoïdes sont des dérivés du THC ou Delta 9. Ce qui explique essentiellement cette quasi-ressemblance. Ils sont tous deux fabriqués en laboratoire et comptent parmi les cannabinoïdes semi-synthétiques les plus puissants. 

Le HHC : quesaquo ? 

On le connaît aussi sous sa forme longue : Hexahydrocannabinol. Le HHC est un phytocannabinoïde naturel. C’est-à-dire qu’il existe en trace dans la plante de Sativa L.  Cependant, dans la majorité des cas, l’huile essentielle de HHC que l’on retrouve actuellement sur le marché est semi-synthétique. Elle est fabriquée en laboratoire par procédure d’hydrogénation du Delta 9 ou THC. 

Les bases à connaître sur le Delta 8

Le Delta 8, quant à lui, est une autre version du Delta 9 THC. C’est aussi un produit synthétisé en laboratoire pour être utilisé par les cannabistes. À l’image du THC, il possède une certaine affinité avec les récepteurs CB du système endocannabinoïde. 

Les cannabinoïdes les plus courants

Le HHC et le Delta 8 font partie des cannabinoïdes les plus courants. Ce sont d’ailleurs 2 des 3 molécules les plus puissantes présentes naturellement dans le Cannabis. Le Delta 9 ou THC est loin devant elles. Alors que la concentration THC est de 30% dans la plante, elle sera de 1% seulement dans les deux autres molécules. 

Aujourd’hui, après quelques recherches, les scientifiques peuvent proposer différentes versions hybrides du THC. Tel est le cas par exemple du THC-O, THPC, THCC ou encore du THCB. Il en est de même pour le HHC. Vous avez le HHC-O ou HHC-P. La puissance sera évidemment différente dans ces nouvelles versions. Seul le Delta 8 reste le même. 

 

Qui des effets du HHC ou du Delta 8 ? 

Comme susmentionnées, les deux molécules n’ont pas les mêmes effets. Certes, ils sont tous deux extraits du THC qui est un produit psychoactif, mais le HHC semble avoir plus d’affinité avec les récepteurs. Ce qui peut être plus intéressant pour les consommateurs. 

Le HHC ou le Delta 8 pour un effet d’euphorie

Si vous avez envie de ressentir l’euphorie, le HHC serait la meilleure solution. Il serait d’ailleurs recommandé pour celles et ceux qui ont des problèmes de dépression. Malgré tout, le HHC serait plus doux que son homologue. 

Lequel pour se relaxer ? 

Pour se détendre, le HHC serait également le meilleur choix. Cette molécule agirait rapidement sur l’organisme et proposerait des effets durables. De quoi vous permettre de retrouver votre bien-être. 

Le Delta 8 pour planer

Cependant, si votre objectif est de planer, optez pour le Delta 8. Ce dérivé du THC serait connu pour avoir des effets psychoactifs puissants. Il serait d’ailleurs plus performant que le HHC. 

Les effets secondaires du delta 8

Attention néanmoins, le Delta 8 peut par ailleurs avoir plusieurs effets secondaires intenses. Notamment, il pourrait entraîner de la paranoïa ou de l’anxiété. Plus vous en prenez, plus ces effets secondaires se feront ressentir. Ce sera surtout le cas chez les novices. 

 

Le HHC ou le Delta 8 comme soutien de traitement

Les cannabinoïdes ne sont plus simplement utilisés à des fins récréatives de nos jours. Ils seraient aussi connus pour leurs vertus. Ils se réinventent même comme étant des soutiens de traitement. Le HHC et le Delta 8 n’échappent pas à la règle. 

Quelques bienfaits supposés

On a déjà listé quelques bienfaits supposés de ces deux molécules. Notamment, ils permettraient de se détendre et de minimiser le stress. Ils aideraient à soulager la douleur. Ils faciliteraient le travail de l’appareil digestif. Ce serait également d’excellents alliés pour retrouver du bien-être intérieur et psychologique ou pour lutter contre l’insomnie 

Attention néanmoins, ce ne sont encore que des suppositions. On se contente de faire la liste des avis d’autres consommateurs qui en ont déjà fait l’expérience. Aussi, ces vertus sont encore à prendre avec des pincettes. 

Le HHC se conserve mieux

Néanmoins, si l’objectif est de prendre soin de vous et d’utiliser votre cannabinoïde sur plusieurs mois, choisissez le HHC. Il se conserve et se conditionne mieux. Les producteurs passent par une étape de curring et de traitement en tout genre avant de sortir leur produit. Ce qui permet de renforcer la molécule. Elle sera donc plus résistante aux UV, à l’humidité, etc. 

Attention cependant, vous devez toujours conserver vos plantes dans un bocal en verre fermé. De plus, mettez-le à l’abri des regards et loin de la portée des enfants. Les cannabinoïdes, quels qu’ils soient, sont interdits aux moins de 18 ans

 

Quel est le choix le plus simple ? 

 

Il semblerait que le Delta 8 THC serait le choix le plus simple pour se détendre et se défoncer. En effet, comme le Delta 9 il serait plus simple à trouver. Une concurrence qui impacte d’ailleurs le prix des produits. 

Le HHC serait plus difficile à trouver. Toutefois, pour aider les cannabistes qui veulent s’y essayer, certains shops ont fait des efforts pour varier leur stock. Sur les boutiques de vente en ligne comme dans les CBD Shop classiques, vous avez : 

  • Les huiles essentielles de HHC
  • Les résines de HHC
  • Des tuffs HHC
  • Les liquides de vapotage HHC et les Vape Pens
  • Les bonbons au HHC, etc. 

En tous les cas, adressez-vous à des Shops certifiés pour faire vos courses en cannabinoïde. C’est le gage du respect des normes. En outre, vous aurez davantage de transparence quant à la provenance et les caractéristiques des produits. C’est idéal pour une consommation en toute sécurité. 

De plus, dans ces magasins, vous aurez affaire à des experts. Ils pourront vous conseiller sur les meilleurs produits à utiliser en fonction de vos profils. Vous pouvez même compter sur ces derniers pour la posologie et le dosage de vos cannabinoïdes. Ce qui réduira les effets secondaires pendant ou après la prise. 

 

Le HHC pour de moindres effets secondaires

Cependant, si vous cherchez le confort d’utilisation, penchez plutôt pour le HHC. Par rapport au Delta 8, il provoquerait moins d’effets secondaires. Vous ressentirez moins de fringales. La paranoïa sera également moindre. 

Vous aurez davantage le contrôle sur vous-même si vous mélangez le HHC avec le CBD par exemple. En effet, les deux molécules se marient très bien. Ce qui donne un produit puissant, mais avec de moindres effets secondaires. Heureusement, la majorité des produits HHC proposés sur le marché sont composés de CBD enrichi. C’est-à-dire qu’ils sont faits à base de cannabidiol, mais on y a ajouté de l’isolat de HHC

Attention néanmoins, on ne vous dit pas que vous n’allez ressentir aucun effet désagréable si vous choisissez l’hexahydrocannabinol. Dans certains cas, les cannabistes ressentent une sécheresse buccale ; ont les yeux rouges ; et ressentent un peu d’étourdissement. Les effets varient d’un consommateur à un autre et selon le dosage. D’ailleurs, comme susmentionné, on ne connaît pas encore tout de cette molécule. On n’est donc pas sûre qu’il n’y ait aucun autre symptôme à prévoir. Un conseil : commencez votre consommation petit à petit pour réduire les risques. 

 

Attardons-nous sur la légalité de ces produits

La légalité du HHC ou du delta 8 est encore à remettre en cause. En France, en effet, il n’y a aucune loi qui les interdit. Néanmoins, il n’y a aussi aucune règlementation ou norme légale qui les autorise. Ce flou juridique risque encore de durer jusqu’à la réalisation de recherches sur ces deux molécules par les scientifiques. 

La situation n’est pas la même dans les autres pays. Aux États-Unis par exemple, le Delta 8 comme le delta 9 est légalement autorisé par certains États. Dans le cas du Delta 8, il serait toléré au niveau fédéral si les produits ne contiennent pas plus de 0.3% de THC. Malgré tout, aucune loi dans aucun pays n’interdit clairement la vente et la consommation du HHC ou du delta 8.  

 

À la recherche d’un produit plus high ? Deux solutions s’offrent à vous : le HHC ou le Delta 8. Ce sont des produits généralement synthétiques qui sont très en vogue actuellement sur le marché. On les confond souvent avec le THC Delta 9 qui en est à l’origine, mais qui est différent. En tous les cas, ces deux cannabinoïdes imitent la performance et les effets du Delta 9. Ce qui a de quoi séduire les cannabistes les plus expérimentés. 

Acheter HHC Vape Premium

Vivez la meilleure expérience de vapotage au HHC!

HHC : tout savoir sur Le cannabinoïde semi-synthétique

Pour une expérience plus intense et différente, optez pour LE cannabinoïde semi-synthétique : le HHC. Cette tendance commence à peine dans ce secteur. Et elle ne semble pas vouloir s’arrêter. Aussi connue sous le nom d’hexahydrocannabinol, cette molécule séduit de plus en plus de cannabistes, novices ou non. Mais en mesure-t-on réellement les effets. 

 

Pourquoi dit-on que le HHC est un cannabinoïde semi-synthétique ? 

Le HHC est le plus tendance des cannabinoïdes semi-synthétiques. C’est en effet une molécule qui est extraite d’un des cannabinoïdes naturels de la plante de chanvre. C’est-à-dire qu’elle n’est pas présente naturellement dans le cannabis, mais créée en laboratoire

Le processus de fabrication du HHC

Pour l’expliquer simplement, le HHC s’obtient après hydrogénation du THC. Le processus de fabrication commence par la récolte des bourgeons d’où sera extrait le tétrahydrocannabinol. Ce dernier sera ensuite placé dans un catalyseur pour subir des changements dans sa structure moléculaire. Les laborantins y ajoutent 2 atomes de carbones. Ce qui donnera par la suite l’hexahydrocannabinol. 

Le cannabinoïde n’est pas donc créé de toute pièce en laboratoire. Il est fabriqué à partir d’un élément naturel du Sativa L. néanmoins, il n’est pas complètement naturel dans la mesure où il nécessite un passage en laboratoire. D’où l’appellation de « cannabinoïde semi-synthétique ». 

Revenons sur l’histoire du HHC 

Pour la petite histoire, la découverte du HHC date des années 1940. Pour être plus précis, il a été créé en 1944 par le chimiste Roger Adams. Il a obtenu cette nouvelle molécule en travaillant sur le THC. 

Cependant, les recherches en la matière se sont arrêtées là. Et d’ailleurs, encore aujourd’hui, les spécialistes ne prévoient pas de nouvelles analyses. 

Les différentes versions de l’hexahydrocannabinol

Depuis ses débuts, le HHC a grandement évolué. Différentes versions sont disponibles sur le marché pour des sensations plus ou moins intenses

  • Le HHC 9R : une des premières versions créées en laboratoire en 1944. Ce cannabinoïde peut être relié aux récepteurs endocannabinoïdes du corps. Ce qui permet de profiter de tous les effets du produit. 
  • Le HHC 9S : Une autre version aussi créée en 1944 en laboratoire. Toutefois, elle n’a aucune interaction avec les récepteurs CB1 et CB2. Les scientifiques ne sauraient expliquer pourquoi. 
  • Le HHC O : Une molécule hybride fabriquée récemment. Elle s’obtient par l’ajout d’acide acétique au cannabinoïde semi-synthétique original. On la qualifie aussi de super HHC. Et pour cause, elle serait plus puissante. 
  • Le HHC P : Une autre version hybride du HHC. Elle est aussi connue sous l’appellation hexahydrocannabiphorol. C’est l’alternative idéale pour se défoncer complètement. Cette molécule serait 33 fois plus performante que le THC

 

Les avantages d’un cannabinoïde semi-synthétique

Les CBD shop voient le marché des cannabinoïdes évoluer en France depuis quelques années. Et désormais, le HHC fait partie des plus prisés. Il semble qu’une molécule semi-synthétique puisse présenter quelques avantages. 

Des cannabinoïdes plus résistants 

Le processus d’hydrogénation produirait des cannabinoïdes plus résistants et qui se conservent mieux. L’exposition à la chaleur, aux UV et à la lumière présenterait moins de risques sur un cannabinoïde semi-synthétique. Ainsi, vous pouvez les garder plus longtemps.  

Des sensations plus cérébrales que physiques

En outre, le HHC produirait des effets plus cérébraux que physiques. Il aurait toujours cette interaction avec les récepteurs endocannabinoïdes. Cependant, il serait davantage propice à la concentration, la méditation, etc. 

Les effets de ce cannabinoïde seraient aussi idéaux pour booster la créativité. Pour les artistes, le fait de planer permet de mieux faire travailler le cerveau. 

Il n’en demeure pas moins que le HHC serait prisé pour soulager certains symptômes de certaines maladies. Il serait recommandé pour : 

  • Soigner le stress
  • Soulager la douleur
  • Redonner de l’énergie
  • Booster l’appétit
  • Soigner la dépression
  • Facilite la digestion 
  • Réduire les sensations de nausées et les vomissements

 

La différence entre le HHC et les cannabinoïdes naturels

Évidemment, il y a quelques différences entre le HHC et les cannabinoïdes naturels. On fait notamment le rapport entre ce cannabinoïde semi-synthétique et les produits les plus courants comme le THC ou le CBD. 

Le rapport entre le HHC et le THC

 

Il est dit que le HHC est extrait du THC. Néanmoins, déjà dans leur structure moléculaire, les deux sont différents. Le HHC compte 2 atomes de carbones supplémentaires

Pourtant, les deux sont tirés d’une même molécule naturelle présente dans le cannabis. Ce qui explique d’ailleurs les effets psychoactifs et légèrement psychotropes du HHC. Pour autant, en matière de puissance, sachez que le THC est toujours supérieur au HHC. Selon les experts, le HHC ne présenterait que 80% de ses performances. De quoi séduire les amateurs de sensations fortes qui souhaitent quand même réduire les risques de la consommation de cannabinoïdes. 

Les points de différences entre le HHC et le CBD

Le HHC et le CBD sont aussi complètement différents. Le cannabinoïde semi-synthétique serait de 2 à 3 fois plus puissant que le cannabidiol. En outre, il a un effet planant. C’est-à-dire qu’il changera votre perception du monde, du temps, etc. Il impactera aussi sur vos réactions. 

Toutefois, il semblerait que ces deux molécules se complètent. En effet, les saveurs et les arômes peuvent se mélanger à la perfection pour un meilleur confort d’utilisation. En outre, les effets du CBD sur les récepteurs endocannabinoïdes permettraient de tempérer ceux du HHC sur l’organisme. Vous aurez l’impression de garder le contrôle

 

Quid de l’évolution de ce cannabinoïde semi-synthétique

En tous les cas, depuis quelques années, ce cannabinoïde semi-synthétique a largement évolué. Alors qu’au départ, on ne le connaissait que sous forme d’huile essentielle, désormais, ce n’est plus le cas. 

Différents produits à base de HHC à disposition

De plus en plus de marques utilisent notamment cette huile essentielle afin d’enrichir les produits à base de CBD. Ils les revendent ensuite sous l’appellation « HHC ». Tel est le cas par exemple de : 

  • La résine ou le hasch 
  • Les feuilles séchées
  • Les bourgeons

La molécule sert aussi à créer des liquides de vapotage pour les cartouches de Vape Pen. Ce qui est une aubaine pour les vapoteurs occasionnels ou fréquents. 

Et évidemment, l’huile essentielle de HHC s’invite dans les différentes recettes pour la fabrication de gourmandises ou de pâtisserie aux cannabinoïdes : bonbons, cakes, confitures, etc. 

Une consommation et une vente libre 

Le HHC est aujourd’hui disponible en vente libre. D’ailleurs, pour plus de sécurité d’utilisation et pour accéder à des produits de qualité, on vous conseille les shops certifiés. Ils seront plus à même de justifier la provenance de leur produit. 

À savoir que jusqu’à présent, la France fait partie des plus grands pays producteurs de cannabinoïdes. Elle est aussi connue pour la qualité de ses produits. 

 

Aucune norme légale pour les cannabinoïdes semi-synthétiques

Pour autant, il n’existe encore aucune norme légale concernant les cannabinoïdes semi-synthétiques. En effet, ils ne sont pas légaux, mais ne sont pas pénalisés pour autant. Et pour cause, il y a deux lignes de pensée bien distinctes les concernant. 

Le HHC est extrait du THC. Il est aussi psychoactif et est considéré comme l’un des cannabinoïdes les plus puissants. Sa consommation pourrait présenter des risques pour la santé et entraîner une dépendance. Ainsi, la vente et la consommation devraient être illégales. 

Néanmoins, c’est un cannabinoïde mineur. Et d’ailleurs, pour la fabrication de leur produit, certaines marques respectent les mêmes normes que pour le CBD. Les consommables à base de HHC ne contiennent que 0.3% de THC. À ce titre, ils devraient être légaux.

Le débat continue. Cependant, il ne semble pas que les législateurs français s’y intéressent de sitôt. Une situation qui plaît notamment aux revendeurs et aux cannabistes. Ce cannabinoïde semi-synthétique est reconnu pour être une alternative légale pour la défonce. Du moins, c’est le cas pour les plus de 18 ans. L’accès à cette molécule est tout de même restreint et contrôlé. 

 

Quels sont les risques de consommer un cannabinoïde semi-synthétique ? 

Les scientifiques ne sont pas encore sûrs. Le HHC, comme les autres produits semi-synthétiques, est encore récent. Ce qui n’a pas permis de réaliser des tests sur ces derniers. Les effets d’une consommation à court ou à long terme ne sont donc pas encore totalement connus

Certains s’inquiètent néanmoins des conséquences que peuvent avoir les procédures de fabrication sur l’organisme. Il faut en effet utiliser différents produits pour obtenir un cannabinoïde semi-synthétique. Les consommer pourrait entraîner des conséquences sur l’état de santé des cannabistes. 

En outre, certains affirment que fumer quelques produits que ce soient peut impacter sur la santé des poumons. Cela s’applique aussi pour le HHC. Certes, il est un peu plus résistant à la chaleur. Cependant, les vapeurs toxiques peuvent causer des dégâts dans le système respiratoire. C’est pourquoi d’ailleurs, on recommande de vapoter ou de prendre les cannabinoïdes par voie orale

Il est à noter que le HHC n’est pas le seul cannabinoïde semi-synthétique disponible sur le marché. Désormais, les laboratoires peuvent proposer des versions hybrides, plus ou moins performantes que les molécules naturelles de certains cannabinoïdes. Tel est le cas par exemple du CBDA, CBDH, CBDP, THCA, THCH, THCP, etc. Évidemment, l’expérience sera différente à chaque fois. On tient néanmoins à souligner que ces produits sont encore très récents sur le marché. Aussi, on ne connaît encore rien des effets qu’ils peuvent réellement avoir.

Acheter HHC Vape Premium

Vivez la meilleure expérience de vapotage au HHC!

Choisir le meilleur moment pour vapoter du HHC

Choisir le meilleur moment pour vapoter du HHC peut impacter sur la réussite de votre expérience. Aussi, outre le dosage, c’est un détail que vous ne devez pas minimiser. Alors comment trouver le bon moment ? Quelles sont les meilleures conditions pour le vapotage ? Voici un guide pour vous aider.

Le meilleur moment pour vapoter du HHC

Le meilleur moment pour vapoter du HHC dépend notamment des bienfaits que vous souhaitez tirer du produit. En effet, ce cannabinoïde serait recommandé dans certains cas, non seulement pour des usages récréatifs, mais aussi pour des fins thérapeutiques

Vapoter du Hhc pour trouver le sommeil

Selon les témoignages de certains cannabistes, l’hexahydrocannabinol faciliterait l’endormissement et améliorerait la qualité du sommeil. Pour ce faire, on vous conseille de vapoter avant l’heure du dodo.

Les effets du HHC peuvent se faire ressentir en quelques minutes. Tout dépend de votre niveau de résistance et de la quantité de produit à vapoter. La puissance et le niveau de concentration de cannabinoides dans le liquide de vapotage peut également impacter sur la rapidité de ses effets sur le consommateur. En tous les cas. Les cannabistes affirment que le vapotage est l’un des moyens les plus rapides pour se détendre avec le HHC. 

Vapoter du HHC pour vous détendre

Il n’y a réellement de meilleur moment pour vapoter du HHC. En soi, le produit aura les mêmes effets peu importe le moment où vous le prenez. Pour être réellement efficace contre le stress, vous pouvez vapoter en pleine période d’anxiété. Le HHC bloquerait immédiatement les sensations de mal-être et diffuserait une forte dose de sérotonine dans le cerveau. Ce qui vous aide à vous sentir bien presque instantanément. 

 

Le HHC et ses effets psychoactifs

Attention néanmoins, le HHC est connu pour sa puissance. Extrait du THC, il présente les mêmes effets psychoactifs. Ce qui devra impacter sur le choix du meilleur moment pour vapoter du HHC.

Vapoter du HHC quand vous êtes en sécurité

Quelques minutes après l’ingestion du produit, vous allez perdre vos moyens. Vous ne serez plus en parfait maitrise de votre environnement et de votre perception du temps. Aussi, ne commencez à vapoter que quand vous êtes en sécurité

Généralement, les cannabistes les plus expérimentés choisissent d’être chez eux et dans leur chambre pour débuter une expérience avec le HHC.

Attention néanmoins, comme les cannabinoides mineurs, l’hexahydrocannabinol est interdit aux moins de 18 ans. Ils peuvent présenter un risque pour le parfait développement de leur cerveau. Aussi, assurez-vous de n’avoir pas d’enfants dans les alentours quand vous vapoter. C’est d’autant plus important que la fumée de votre cigarette électronique peut occuper toute la pièce.

Quand vous n’avez plus rien à faire

Le meilleur moment pour vapoter du HHC est en général la fin de journée. En effet, à ce moment-là de la journée, vous n’aurez plus rien à faire. Vous pouvez donc planer en toute quiétude.

Évitez de consommer du cannabinoides quand vous devez encore prendre le volant. Vous risquez l’accident comme vous n’avez pas le parfait contrôle de votre corps et de votre cerveau.

Il est également déconseillé de prendre ce cannabinoides quand vous devez encore manipuler des objets tranchants. Vous risquez de vous blesser 

 

Le meilleur moment pour profiter de tous les bienfaits supposés du HHC

Le HHC peut présenter certains avantages dans quelques situations particulières. Choisissez le bon moment pour profiter notamment de ces bienfaits supposés.

Le HHC avant de méditer

Attendez quelques minutes avant la méditation pour consommer votre cannabinoides. Ce serait le meilleur moment pour vapoter du HHC. En effet, ce cannabinoides a une certaine affinité avec les récepteurs CB2 de votre système endocannabinoide. Ce qui lui permet de changer votre humeur et améliorer votre niveau de concentration. Autrement dit, il peut vous aider à être plus performant pendant le yoga.

Le HHC avant le sport

De plus en plus de sportifs utilisent aussi le HHC avant le sport. Il permettrait en effet de booster vos capacités physiques. Il réduirait les sensations de douleurs. De plus, il augmenterait aussi les capacités de résistance de vos muscles. Ce qui réduirait aussi les risques d’inflammation musculaire et articulaire.

Le HHC après le sport

Vapoter du HHC serait aussi nécessaire après le sport. Cela minimiserait les risques de courbatures. Il permettrait aux muscles de se relâcher plus facilement. De plus, il faciliterait le développement musculaire. Ce qui en fait un allié idéal pour les amoureux du culturisme.

Le HHC avant de se mettre au travail

Par ailleurs, le HHC serait aussi recommandé avant de se mettre au travail. Il boosterait la créativité. Il serait d’ailleurs apprécié par les artistes : auteur, les peintres, les écrivains, etc.

Évidemment, les réactions face aux produits varient d’un cannabiste à un autre. Vous aurez davantage de facilité à exploiter les effets de celui-ci si vous n’en n’êtes pas à votre premier essai. Mais attention, les scientifiques n’ont pas encore eu le temps de faire des tests sur l’hexahydrocannabinol. Aussi, il y a encore quelques inconnues le concernant. Ces effets sont donc à prendre avec précaution. 

 

Quid des conditions pénales de consommation de HHC ?

La situation du Hhc n’est pas encore claire en France actuellement. Le produit ne figure pas dans la liste des produits stupéfiants. Cependant, il n’y a encore aucune loi qui confirme réellement qu’il est autorisé.

Vapoter du HHC au volant

Le HHC fait encore partie des cannabinoides mineurs. Il n’y a donc aucune interdiction officielle qui empêche sa consommation au volant. Néanmoins, comme susmentionné, c’est dangereux. Vous allez perdre toute capacité de raisonnement. En effet, vous allez planer grâce aux effets psychoactifs du produit. 

Est-ce possible de vapoter du HHC en public ? 

Le vapotage en public n’est pas interdit. Les vape pen sont assez discrets. On ne différencie pas vraiment les cigarettes électroniques classiques de ceux qui contiennent des cannabinoides. Pour autant, on peut reconnaître le HHC à l’odeur. Ses terpènes ressemblent plus aux pins et aux agrumes

En outre, vapoter du HHC en public peut être à risques. Vous ne pouvez pas prévoir votre comportement. Vous risquez d’être pénalisé pour les agissements que vous aurez.

Le HHC et les tests de dépistage

 

Encore aujourd’hui, il n’y a aucune certitude en la matière. On n’est donc pas encore certains que le meilleur moment pour vapoter du HHC soit avant une compétition.

Le HHC contient un peu de THC. On pourrait donc croire que si vous vapotez en quantité infime, le produit n’apparaîtra pas sur les tests de dépistage de drogue. 

 

Les contre indications liées au vapotage de HHC

Le HHC n’est pas indiqué dans quelques situations que ce soient pour certaines personnes. Par exemple, les femmes enceintes ou celles qui allaitent leur bébé ne peuvent pas vapoter des cannabinoides.

De même, le HHC est interdit dans toutes les situations pour les moins de 18 ans. Les Shops vérifient l’âge de leur client avant de proposer leurs produits.

Par ailleurs, le HHC peut affecter l’efficacité de certains de vos médicaments. C’est pourquoi, on vous conseille de consulter un médecin avant de consommer le produit. Et soyez honnête avec votre médecin sur votre état de santé. 

 

Le meilleur moment pour vapoter du HHC en fonction de vos accessoires

La réussite ou non de votre expérience de vapotage dépend aussi de la disponibilité de vos accessoires : vape pen, cartouche de vapotage, etc.

Recharger votre vape pen comme il faut

Il n’y a rien de pire pour votre expérience de vapotage qu’un vape pen qui se décharge à la dernière minute. D’ailleurs, ce n’est pas conseillé de le laisser se décharger entièrement avant de le recharger. C’est le meilleur moyen de l’abîmer très vite.

Pensez à recharger votre appareil dès qu’il baisse en dessous de 10%. Et ne le laissez pas non plus dépasser les 100%. Des voyants vous alertent quand il faudra le débrancher.

Votre vape pen est en bon état de fonctionnement

Assurez-vous aussi que votre vape pen est en bon état de fonctionnement. Nettoyez-le en profondeur avant de mettre la carte s’il s’agit d’un ancien appareil de vapotage. Les saveurs des anciens liquides de vapotage peuvent en effet affecter celle de votre HHC.

Si vous souhaitez éviter l’entretien d’un vape pen, optez pour un puff à usage unique. Ce sont des appareils de vapotage jettable pour les cannabistes occasionnels. Ils sont moins chers et pratiques si vous ne comptez pas renouveler l’expérience de sitôt.

Choisissez le meilleur produit de vapotage

Le meilleur moment pour vapoter du HHC sera aussi celui où vous aurez vos produits de vapotage. Les CBD shops vous en proposent toutes sortes de produits à différentes concentrations. Ce qui peut impacter sur la puissance des produits.

Les cartouches de vapotage HHC d’origine européenne sont de meilleure qualité que les autres. Ce sera surtout le cas des produits issus des cultures biologiques.

 

Vous avez désormais toutes les clefs en main pour profiter à bon escient de vos vape pens à base d’hexahydrocannabinol. Choisissez le meilleur moment pour vapoter du HCC selon vos besoins et vos possibilités. Vous libèrerez davantage les bienfaits de ce produit.

Acheter HHC Vape Premium

Vivez la meilleure expérience de vapotage au HHC!

Vapoter du HHC est-il mieux que de vapoter du CBD ?

Vapoter du HHC ou CBD : quel est le meilleur choix ? Une chose est sûre, le vapotage est un choix idéal pour consommer des cannabinoïdes en toute discrétion. De plus, il vous permet de conserver tous les bienfaits du CBD et du HHC. Mais il ne suffit pas de suivre la tendance pour faire le bon choix. Voici quelques points à connaitre sur le vapotage de ces deux cannabinoïdes. 

 

Oui, Vapoter du HHC est mieux que de vapoter du cbd

En un sens, vapoter du HHC est mieux que de vapoter du CBD. Très tendance depuis quelque temps, l’hexahydrocannabidiol est le cannabinoïde préféré par les cannabistes confirmés. Avec des effets similaires à celui du thc, il serait utilisé de manière récréative que thérapeutique.  

Le HHC est plus intense que le CBD

On classe le hhc parmi les cannabinoïdes les plus puissants. C’est un dérivé du THC dont la performance serait tout aussi intense. Ce qui serait idéal pour se détendre et se déstresser. Vous qui cherchez une expérience plus immersive, c’est le choix idéal. 

Comme le thc, le hhc vous fera planer. Il va altérer votre perception du monde et du temps. C’est pourquoi on le qualifie de « alternative à la défonce ». 

Néanmoins, vous devez savoir que le HHC n’est pas tout à fait naturel. Il s’obtient en laboratoire sous hydrogénation du THC. Les risques de consommation n’en sont pas plus importants. Cependant, les effets secondaires peuvent être plus ou moins nombreux selon les consommateurs. En effet, dans certains cas, il peut y avoir : 

  • Des yeux rouges
  • De la sécheresse dans la bouche
  • De la palpitation
  • Ou de l’anxiété, etc.

Le HHC : une défonce plus ou moins légale

Vapoter du HHC est une meilleure solution que la consommation de cannabis. En effet, l’hexahydrocannabidiol est plus légal que la marijuana. Il ne profite pas d’un statut fixe comme le CBD. Néanmoins, il n’est pas complètement illégal en France

Pour être précis, le hhc est encore dans le flou juridique dans l’Hexagone. Une situation qui est tout de même avantageuse pour les consommateurs et les revendeurs. Vous ne risquez pas de peine pénale en le choisissant. Les produits à base de hhc sont disponibles en vente libre. 

Attention néanmoins, ce flou juridique peut rapidement changer. Du jour au lendemain, le HHC risque d’être inscrit dans la liste des stupéfiants interdits. Cependant, le débat n’est pas encore ouvert. Aussi, profitez de la situation actuelle pour essayer les expériences que vous souhaitez faire. 

Le Vape Pen : un autre avantage du vapotage du HHC

L’autre avantage de vapoter du HHC se trouve dans l’existence du Vape Pen. C’est une cigarette électronique spécialement conçue pour les cannabinoïdes. Il fonctionne en chauffant les eliquide à base de HHC à la bonne température pour vous faire profiter d’une expérience sûre et authentique

En effet, le HHC ne doit pas être porté à ébullition ou être trop chauffé au risque de présenter des risques pour la santé. Il pourrait produire des substances nocives pour la santé. Avoir des appareils de vapotage qui respectent ce point est donc un point positif pour les consommateurs. Ils peuvent profiter de leur expérience sans s’inquiéter. Ce peut être avec les vape pen à usage unique ou rechargeables

 

Non, vapoter du CBD présente quelques avantages indéniables

Cependant, dire que vapoter du CBD ne présente aucun intérêt ne serait pas vrai. Par rapport au hhc, le cannabidiol peut aussi avoir quelques avantages indéniables. 

Vapoter du CBD pour garder le contrôle

Vapoter du CBD vous permet par exemple de garder le contrôle. Vous ne planez pas. Ce produit n’est pas psychoactif. Il est donc beaucoup moins dangereux à consommer en pleine journée. Vous pouvez parfaitement conduire après avoir consommé du CBD. Ce n’est pas interdit par le Code de la route. 

Quelques bienfaits supposés du vapotage de CBD

Le vapotage de CBD aurait des effets plus rapides. Le produit circulerait rapidement dans l’organisme pour vous faire profiter des bienfaits supposés de ce cannabinoïde. Il serait conseillé pour : 

  • Soulager la douleur
  • Minimiser le stress
  • Faciliter l’endormissement
  • Booster l’appétit, etc. 

On note que ces avantages thérapeutiques du cbd sont encore anecdotiques. C’est-à-dire que l’on se base uniquement sur les témoignages des autres consommateurs. Les scientifiques ne se sont pas encore penchés sur les effets du cbd sur les êtres humains. 

Le CBD est complètement légal en France

Contrairement au HHC, le statut du CBD est parfaitement clair en France. Le produit est autorisé en vente libre dans les shops et les magasins certifiés si le taux de THC contenu est de 0.2 à 0.3% maximum. 

En choisissant de vapoter du CBD, vous évitez toutes les sanctions pénales liées à la consommation de cannabis. Le produit est autorisé sur la route et même dans les compétitions sportives. Il a été officiellement retiré de la liste des produits stupéfiants. Les sportifs peuvent donc parfaitement en consommer avant, pendant ou après les représentations sportives ou même les entraînements. 

Pour ce qui est des tests de dépistages, rien n’est sûr. Vu la quantité infime de THC présente dans les produits, on pourrait croire que le CBD n’est pas détectable dans les tests d’urine. Cependant, aucune analyse ne permet encore de le confirmer. Aussi, faites tout de même attention. 

 

Et si vous mariez les deux pour une expérience unique en son genre ? 

Mais si vous n’arrivez pas à choisir, il existe une autre solution. Vous pourriez vapoter du HHC et du CBD en même temps. C’est une nouvelle expérience de plus en plus prisée par les cannabistes actuellement. Et c’est plus conseillé que de seulement prendre du HHC selon les experts. 

  • Le HHC et le CBD se mélangent pour garder le contrôle

Le HHC et le CBD se mélangent parfaitement en goût et en intensité. Vous n’obtiendrez pas un produit plus intense que le HHC. Toutefois, vous aurez une substance plus stable. Vous conservez donc la puissance du HHC, mais le CBD va calmer les effets psychoactifs pour vous assurer davantage de sécurité. 

Comme c’est plus stable, cette alternative est conseillée pour les canabistes novices. Attendez-vous néanmoins à des sensations plus fortes 15 à 30 minutes après le vapotage. Les effets peuvent durer plusieurs heures. 

Profitez de tous les avantages des cannabinoïdes

Cette alternative vous permet de conserver tous les avantages des cannabinoïdes. C’est-à-dire que vous allez pouvoir vous détendre et retrouver un certain bien-être. Mélanger le HHC et le CBD serait aussi une bonne solution pour les sportifs. Cela permettrait d’optimiser la performance et la concentration. Ce peut être pendant les entraînements que durant les représentations. 

Des produits de vapotage prêt à utilisation disponible sur le marché

Si vous souhaitez faire l’expérience du vapotage de HHC et de CBD ensemble, vous avez des produits déjà prêts à utilisation sur le marché. Choisissez des cartouches de vape pen ou des Vape Pen à usage unique adapté. Faites attention à la concentration de cannabinoïde contenu dans les liquides de vapotage. Cela peut impacter sur la puissance de votre produit. 

 

Faire le meilleur choix entre vapoter du HHC ou du CBD : tout est une question de profil

Au final, choisir entre vapoter du CBD ou du HHC est simplement une affaire de goût et de profil. 

Le HHC pour les experts en cannabinoïde

Si vous avez déjà de l’expérience avec les cannabinoïdes high ? Vous savez déjà les effets que peuvent avoir ce genre de produits sur votre corps ? Vapoter du HHC peut être une bonne idée pour innover. Pour essayer, achetez les vape pen à usage unique. Si vous souhaitez réitérer l’expérience par la suite, vous pouvez investir dans des accessoires avec des cartouches. 

Le CBD pour les cannabistes novices

SI vous êtes novices, on vous conseille de commencer par le vapotage de CBD. C’est plus sûr. La puissance sera plus adaptée à une personne qui n’a jamais tenté l’expérience des cannabinoïdes. Cela vous permettra de vous habituer, mais surtout de savoir les effets secondaires que le produit pourrait avoir sur vous. 

 

Quid du surdosage ? 

Dans les deux cas, le surdosage n’est pas très grave. Le produit finit toujours par être éliminé par votre organisme tôt ou tard. Il suffit de lui laisser le temps de le faire. Vous devez aussi devoir supporter les effets secondaires. Néanmoins, le nombre de décès par surdosage de HHC ou de CBD est très rare. 

Pour autant, on vous recommande tout de même de consulter des spécialistes pour vous aider dans la posologie de vos produits. L’expérience sera plus réussie et plus sûre.  Vous vous assurerez ainsi que votre consommation est adaptée aux objectifs que vous souhaitez atteindre. 

Il n’en demeure pas moins que le vapotage de CBD et/ou de HHC est interdit aux moins de 18 ans. En effet, les cannabinoïdes, peu importe le genre, peuvent affecter le développement des cellules du cerveau. 

Bref, vapoter est une bonne solution pour accélérer les effets et ressentir toute l’intensité de vos cannabinoïdes. Il vous reste à choisir entre le HHC ou le CBD. Au-delà de la tendance, il y a des questions personnelles auxquelles vous devez répondre pour être sûr de faire le meilleur choix. Notamment, assurez-vous d’être déjà assez habitué aux cannabinoïdes avant d’essayer une expérience plus intense avec le HHC. Et quand vous serez prêt, vous pouvez compter sur les HHC Vap disponibles en ligne.  

Acheter HHC Vape Premium

Vivez la meilleure expérience de vapotage au HHC!

Faire défiler vers le haut
0
    0
    Votre Panier