Dernières Nouvelles

Le HHC est-il addictif ?

Le HHC aussi connu sous le nom de hexahydrocannabidiol est un cannabinoïde tendance. Il concurrence largement les autres produits à base de plante de Chanvre disponible sur le marché. Pour cause, il est connu pour sa puissance qui imite ou presque celle du THC. Ce serait donc une alternative plus sûre et plus légale pour planer. Mais une question demeure, comme le THC, le HHC est-il addictif ?

 

D’abord, qu’est-ce que le HHC ?

Avant tout, savez-vous ce qu’est le HHC ? Comment est fabriqué ce produit ? Quelles sont les différentes variétés disponibles ?

Le HHC : une dérivée du THC

Pour présenter simplement le HHC, on peut dire que c’est une simple dérivée du THC. En effet, fabriqué en laboratoire, ce cannabinoïde s’obtient en ajoutant des molécules de carbone au Tétrahydrocannabinol. 

On parle alors d’un produit semi-synthétique. En effet, il n’est pas complètement naturel. Du moins, la quantité de HHC disponible dans la plante de chanvre n’est pas suffisante pour permettre une bonne exploitation. Les grandes marques passent donc par un processus de fabrication en laboratoire pour pouvoir proposer des produits de qualité et en grande quantité, sous différentes variétés. 

Les différentes variétés de HHC disponible 

Pour une expérience intense et pure avec le HHC, l’huile essentielle est la meilleure solution. D’ailleurs, celle-ci peut s’adapter à différentes utilisations : par voie orale, sublinguale, ou encore par voie externe.

Les boutiques de cannabinoïdes peuvent néanmoins proposer d’autres variétés de produits enrichis au HHC. Ils ne sont pas totalement faits d’hexahydrocannabidiol, mais on y verse de l’isolat de hhc pour booster la puissance. Tel est le cas, par exemple, de la résine hhc, des vapes pen hhc, les comestibles hhc, etc. 

Le choix de vos produits varie en fonction de la technique de consommation que vous souhaitez utiliser. Pour les vapoteurs confirmés, on recommande évidemment les vape pen avec cartouche de rechargement. Pour les amateurs de tisanes de cannabinoïdes, les résines sont de meilleures solutions. 

 

Quels sont les effets du HHC?

Dérivé du THC, les effets du hhc sont plus ou moins les mêmes que ceux du tetrahydrocannabinol. Plus de précisions

Le hhc pour planer

À l’instar du THC, le hhc permettrait de planer. 5 à 30 minutes après l’ingestion, le produit altèrerait la perception des choses et du temps

Les effets de ce cannabinoïde peuvent être plus ou moins rapides en fonction du dosage que vous avez ingéré. Une chose est sûre, il est déconseillé d’en reprendre directement après une première ingestion sous prétexte que vous n’en ressentez pas les effets.  Vous risquez un surdosage. 

Les bienfaits hypothétiques du HHC

Le hhc, comme la majorité des cannabinoïdes, semblerait aussi présenter quelques bienfaits. Tel serait, par exemple, le cas contre le stress et l’anxiété, les douleurs, l’insomnie ou encore la perte d’appétit

Attention néanmoins, ces bienfaits de l’hexahydrocannabidiol sont encore hypothétiques. Aucun scientifique ne vient encore confirmer les dires des autres cannabistes. 

Les effets secondaires du HHC

Ce cannabinoïde aurait aussi des effets secondaires. Tel est le cas, entre autres, de la bouche sèche, fringale, anxiété, légère paranoïa, etc. encore une fois, il n’y a aucune preuve scientifique de ces derniers. On se base uniquement sur les avis des autres consommateurs. En outre, ces effets indésirables varient selon les cannabistes et la quantité ingérée. 

 

Le hhc addictif : comprendre pourquoi ?

Photo d'un cerveau en plein effervescence

Photo d’un cerveau en plein effervescence

Cependant, le HHC ne semble pas être recommandé pour tout le monde. Notamment, si vous avez déjà été victime de dépendance, vous ne devez pas utiliser ce cannabinoide. 

Le HHC crée de la dopamine

Le hhc, contrairement au CBD, ne produit pas uniquement de la sérotonine. Il boosterait aussi la production de dopamine dans le cerveau. Ce sont tous les deux des hormones du bonheur. Néanmoins, le second crée une dépendance et donc une dépendance. 

Le HHC entraîne des sensations de manque

Une consommation sur le long terme du hhc pourrait entraîner des sensations de manque. L’absence de dopamine peut surtout causer du stress, de l’irritation ou des changements d’humeur, des douleurs musculaires, une dépression, etc. 

 

Les précautions à prendre avant de consommer du hhc

Différents modes de consommation HHC

Différents modes de consommation HHC

Quelques précautions s’imposent donc si vous comptez prendre du hhc. Cela vous assurera une expérience réussie et sans risque. On vous donne quelques techniques afin de réduire les risques de dépendances liées à la consommation de ce cannabinoïde. 

Tout sur le dosage du produit

Vu la puissance, vous ne devez pas prendre à la légère le dosage du produit. La posologie varie d’un cannabiste à un autre. Il faudra prendre en compte de son poids et de ses relations avec les cannabinoïdes en général. Celles et ceux qui ont l’habitude de ce genre de produit peuvent développer une certaine tolérance. Un dosage plus intense pourra donc être recommandé pour ressentir pleinement les effets. Au contraire, les novices sont plus sensibles. Ainsi, il faut commencer léger

De préférence, adressez-vous à des professionnels pour vous aider dans la posologie du produit. Ce peut être des médecins ou des vendeurs expérimentés. Ils peuvent aussi vous conseiller telle ou telle concentration de produit pour une meilleure expérience adaptée à votre profil. 

Sachez que le bon dosage peut impacter sur les effets secondaires que vous allez ressentir après la consommation. Plus vous prenez de HHC, plus vous les ressentirez, et plus vite votre corps va s’y habituer. Ce qui va créer rapidement des sensations de manque. 

Évidemment, vous ne devez pas dépasser le dosage prescrit par les professionnels. Pour cause, plus vous vous exposez à ce cannabinoïde, plus vite vous serez dépendant. 

Les contre-indications liées à la consommation de HHC

Le hhc n’est pas recommandé pour tout le monde. Vous n’êtes pas sans savoir qu’il est interdit pour les moins de 18 ans, les femmes enceintes et allaitantes. En plus, il n’est pas indiqué pour celles et ceux qui ont déjà été victimes de dépendance à la drogue, à l’alcool ou encore au jeu. Vous serez plus sensible face aux produits.  

De même, les professionnels ne recommandent pas ce cannabinoïde si vous avez des troubles mentaux ou que vous présentez des risques d’en présenter. Cela favorise la dépendance et peut avoir des conséquences désastreuses sur votre stabilité émotionnelle et psychologique. 

Inutile de préciser que l’hexahydrocannabidiol a une interaction avec certains traitements. Au mieux, il mettra en péril la performance de ces derniers. Au pire, il peut causer le décès du consommateur. C’est pourquoi vous devez être sincère avec votre médecin lors de la consultation. 

Choisir le bon environnement et les meilleures circonstances pour planer

En profitant de la meilleure expérience possible avec le HHC, vous réduirez la fréquence de consommation. Un contrôle de votre exposition réduira aussi les risques de dépendance. Aussi, choisissez le bon environnement et les meilleures circonstances pour planer. 

Notamment, pour des raisons de sécurité, ne planez que dans un endroit où vous vous sentez bien. Ce peut être chez vous ou chez un ami, dans un endroit à ciel ouvert, mais où vous pouvez planer tranquillement.  

Chaque cannabiste peut avoir un objectif précis à atteindre lors de la consommation de hhc. En effet, au-delà des effets thérapeutiques supposés, ce produit pourrait aussi améliorer votre créativité, votre niveau de concentration pendant la méditation, votre performance physique pendant le sport, etc. 

En tous les cas, vous ne devez pas dépasser le nombre de consommations recommandées par les médecins. D’ailleurs, ce n’est pas conseillé de prendre du hhc tous les jours. Espacer les prises vous évitera de ressentir les symptômes de manque. 

On ne sait rien du hhc

Ces précautions s’imposent d’autant plus que l’on ne sait pas encore grand-chose sur ce produit. Les scientifiques n’ont pas encore mené des tests sur celui-ci. Personne ne peut donc encore affirmer les risques ou les avantages d’une exposition à long terme à ce produit. 

D’ailleurs, pour information, l’hexahydrocannabidiol n’est pas encore complètement légale en France. Il est plus toléré que le THC dans la mesure où il ne présenterait que 80 % de sa puissance. Cependant, ce manque d’informations scientifiques ne participe pas à la légalisation de ce produit. Les législateurs français ne peuvent statuer sur cette question sans connaître tous les avantages et les risques de la commercialisation et la consommation légale de celui-ci. 

En tous les cas, cette absence de normes légales laisse les consommateurs dans le flou. On vous déconseille néanmoins de conduire sous l’influence du HHC. Cela peut causer des accidents. Sans compter que l’on ne sait pas encore si ce cannabinoïde peut apparaître ou non dans les tests de dépistages de drogue. Cela pourrait mener à la suspension de votre permis

 

Vous l’aurez compris, le HHC n’est pas fait pour tout le monde. C’est un cannabinoide puissant dont la consommation ne se décide pas à la légère. Pour votre sécurité, on vous conseille d’ailleurs d’aller voir un médecin avant de commencer une expérience avec ce produit. Vous aurez ainsi un avis objectif et professionnel sur la posologie du produit. En gérant comme il se doit la quantité de produits à ingérer et en choisissant la méthode de consommation adaptée, vous pouvez limiter les effets secondaires de produits et les risques d’addictions.

Acheter HHC Vape Premium

Vivez la meilleure expérience de vapotage au HHC!

Louna HHC Vap

Bonjour, C'est Louna Rédactrice dans l'âme, j'ai toujours joué avec les mots d'aussi loin que je m'en souvienne. Et je souhaite utiliser ce talent pour partager avec vous mes diverses connaissances sur HHC pour vous aider à avoir la meilleure expérience possible.

Faire défiler vers le haut
0
    0
    Votre Panier