Auteur/autrice : L'équipe HHC VAP

Vapoter du HHC au Qatar, est-ce envisageable ?

Le HHC, tout comme les CBD est une molécule du cannabis quoiqu’il y demeure en faible quantité. Ses produits dérivés commencent tout juste à se faire connaître, vous aurez donc l’embarras du choix. Outre les fameuses résines HHC, l’un des meilleurs moyens de ressentir du plaisir dans le HHC est de le vapoter. Le vapotage du HHC est sans doute l’une des expériences les plus hallucinantes que vous tenteriez dans votre vie.

 

Le HHC, une substance pas si différente des autres cannabinoïdes

Aujourd’hui, l’industrie du cannabis est plus que jamais en évolution avec ses nombreux produits dérivés des cannabinoïdes présents sur le marché. Les produits CBD font partie des offres les plus attractives du moment à cause de leurs multiples vertus. Mais le HHC n’a rien à envier à ce fameux cannabinoïde, il y a des gens qui le préfèrent au cannabidiol. L’Hexahydrocannabinol est presque imperceptible à l’état naturel dans la plante de chanvre. Voilà pourquoi on a tenté de le créer par hydrogénation d’extraits naturels du cannabis Sativa, c’est donc aussi une substance semi-synthétique. C’est vers les années 40 qu’un chimiste dénommé Roger Adam s’est évertué à le produire l’Hexahydrocannabinol. Celui-ci essaya donc de stabiliser le delta-9-tétrahydrocannabinol en y additionnant des molécules d’hydrogène, d’où le terme hydrogénation.

Un produit semi-synthétique pourtant génétiquement riche

Étant une forme hydrogénée du tétrahydrocannabinol, on a tendance à confondre le HHC avec ce cannabinoïde. Le HHC semi-synthétique renferme donc tout naturellement du THC dans sa formule chimique. Ceux qui l’ont essayé ont eu l’impression qu’ils utilisaient du THC, mais à faible dose.

Quoi qu’il en soit, il faut noter qu’on a découvert que le HHC présente également des similarités avec le fameux CBD. En effet, les chercheurs ont décelé une ressemblance dans la structure chimique entre les deux molécules. On représente la formule chimique du HHC et du CBD respectivement comme suit C21H32O2 pour le premier et  C21H30O2 pour le second.

Des ressemblances au niveau des effets

On a tendance à penser que le HHC se trouve en quelque sorte entre les deux cannabinoïdes populaires (CBD et THC). Cette hypothèse s’accorde notamment dans leurs effets. 

– Une action euphorique

Le HHC semi-synthétique procure également du high tout comme son prédécesseur génétique à savoir le THC. Vous l’aurez deviné, ces produits sont psychoactifs c’est pourquoi tout abus est fortement déconseillé. Toutefois, de nombreux amateurs de vape s’affranchissent des restrictions  strictes dès qu’il leur vient une envie de planer. Justement, l’impression d’euphorie laissée par le HHC est presque 30% inférieure à celle du THC, selon les experts. Cela est loin d’être perçu comme un défaut pour les amateurs de HHC, bien au contraire. Ces derniers apprécient son action revitalisante, enivrante et  motivante. En outre, d’autres personnes trouvent que l’Hexahydrocannabinol se révèle être plus stimulant que son prédécesseur génétique. Il faut tout de même souligner que tout excès en HHC est déconseillé sinon les effets indésirables se feront irrévocablement sentir. Paranoïa, vertiges, insomnies, anxiété sont autant d’incidences négatives en cas de surconsommation. A part cela, ils devront s’accommoder aux yeux rouges et à la sécheresse buccale.

cannabis

– Le potentiel thérapeutique non négligeable du HHC

Le CBD n’est pas le seul cannabinoïde présentant un potentiel thérapeutique, le HHC a également ce mérite. Bien que son usage soit restreint dans plusieurs pays, l’hexahydrocannabinol a la capacité de soulager les douleurs. D’ailleurs, une recherche menée dans les années 70 révèle son potentiel analgésique. Cette expérience menée sur des souris suggère que le bêta-HHC partage certaines propriétés avec les analgésiques narcotiques comme la morphine. On n’écarte pas la possibilité qu’il aide à soulager les symptômes du cancer puisque le HHC est dérivé du THC. Ce cannabinoïde aurait la faculté d’atténuer les nausées, vomissements, douleurs et manque d’appétit chez les cancéreux traités par chimiothérapie. L’expérience de Rick Simpson et son huile à base de cannabinoïdes est pertinente sur ce sujet. Cette personne qui milite pour libéraliser le cannabis est devenue célèbre grâce à l’huile qui porte son nom (RSO). Après usage de cette huile dérivée des phytocannabinoïdes, il aurait vaincu son cancer de la peau (carcinome basocellulaire).  Par ailleurs, le HHC peut également aider les personnes anorexiques en cas de perte d’appétit.

 Différentes raisons d’apprécier le vapotage du HHC

Le vapotage fait partie des milles et une méthode pour profiter de l’Hexahydrocannabinol. Bien entendu, les experts confirment que cet usage est idéal pour tirer la meilleure partie de cette substance semi-synthétique. Les amateurs de cigarettes électroniques seront ravis de l’apprendre étant donné leur penchant pour l’inhalation indirecte. A contrario, l’inhalation directe de HHC  favorise la libération des molécules toxiques par combustion. Par conséquent, il vaut mieux utiliser des vapes HHC si vous voulez préserver votre santé. Vous pouvez vapoter du HHC à vos heures perdues puisqu’il existe des e-liquides spécialement adaptées à cela sur le marché. Il en va de même pour les appareils d’inhalation, vous avez l’embarras du choix entre les vapes pen, les Pods, les Puffs, etc. De plus, sachez que la plupart des cartouches à vape contiennent du distillat HHC enrichi en Hydrocarbure monoterpénique (ou pinène). Ce composé serait particulièrement bénéfique pour la mémoire.

En outre, l’usage d’un stylo vape HHC est parfait pour vapoter en toute modération du HHC. Ces stylos à vape sont d’ailleurs simples d’utilisation et faciles à transporter ou à dissimuler, pour les plus discrets. Toutefois, il en existe de plus extravagants sur le commerce pour ceux qui assument leur penchant pour les e-cigarettes. Un autre avantage, c’est que le vapotage vous évite d’être testé positif face à un contrôle antidopage. En revanche, fumer du HHC libère du 11-hydroxy-THC, ce qui est normal puisqu’il est synthétisé à partir du THC. Or, ce métabolite 11-hydroxy-THC est facilement détectable par les appareils de dépistage de drogue. Tout cela pour dire que vous pouvez déjouer ces tests en évitant la combustion ou l’ignition directe. De toutes manières, l’action de l’ Hexahydrocannabinol s’estompe au bout de quelques heures (2 heures).

coupe-du-monde-de-football-au-Qatar-en-2022

 

Si l’idée vous tente de vapoter du HHC au Qatar  

La fin d’année s’annonce particulièrement divertissante avec la coupe du monde prévue en décembre au Qatar. Beaucoup de visiteurs seront au rendez-vous et profiteront de l’occasion pour faire du tourisme et surtout s’amuser. Bien entendu, les amateurs de vape aimeraient bien assister à cet évènement mondial qui promet des sensations fortes. Ils pourraient se demander s’il est éventuellement possible de vapoter du HHC dans ce pays arabe. En effet, nombre de vapoteurs transportent occasionnellement leurs outils de vape dans leurs bagages à main.

Réglementations sur le vapotage dans le monde

On sait que la loi française est devenue assez stricte sur l’usage du HHC même si avant elle l’avait admise. Il est donc normal que les vapoteurs veulent sortir des frontières du pays pour en profiter en toute liberté. Malheureusement pour eux, de grandes nations interdisent l’usage du HHC dans leurs territoires (Cambodge, Royaume-Uni, Brésil).

L’opinion est partagée en matière de vape, il y a des pays qui autorisent le vapotage et d’autres qui l’interdisent catégoriquement. L’Angleterre fait partie des entités qui admettent la vape. Les Anglais perçoivent cette pratique comme étant une alternative pour sevrer la nicotine. Le Gouvernement du Royaume-Uni encourage même les fumeurs à se détourner du tabac au travers du vapotage. En outre, le gouvernement vénézuélien est assez flexible quant à cette pratique sans pour autant l’autoriser dans les espaces publics.

La vape est prohibée dans beaucoup de pays comme Singapour ou l’Uruguay. Les pays du Moyen-Orient n’y sont pas non plus favorables ni à l’usage du HHC au sein de leurs frontières. Le vapotage de THC ou de HHC est interdit, notamment en Turquie, à Oman et en Jordanie. Ces fortes répressions sont liées à la croyance selon laquelle cette pratique constitue une incitation à fumer du tabac. Il faut avouer que le tabagisme engendre une forte accoutumance tout en étant hautement toxique et mortel.

Le vapotage de HHC est-il autorisé au Qatar ?

Si vous avez l’intention de vapoter du HHC au Qatar, réfléchissez-y à deux fois. La réglementation est stricte dans ce pays qui interdit à la fois l’importation, le commerce et la promotion des produits de vape. Cette interdiction s’applique bien évidemment aux accessoires de vape comme l’e-cig. De ce fait, il est inutile d’en transporter dans ses bagages pour éviter tout problème. Le simple fait de détenir des cigarettes électroniques est passible de confiscation à l’arrivée au pays. Qatar est vraiment inflexible à ce sujet, il n’admet aucune forme d’autorisation (ordonnance, etc.). D’ailleurs, les sanctions pourraient être plus graves si jamais l’on vous surprend en train de vapoter du HHC.

En définitive, le vapotage du HHC a déjà des fans grâce au high qu’il procure. Le HHC n’est pas aussi dangereux que l’on pourrait croire bien qu’il est souvent confondu avec son prédécesseur génétique. Cette substance semi-synthétique a un potentiel thérapeutique non négligeable grâce à sa similitude avec le THC et le CBD. Les usagers trouvent dans le vapotage un moyen pour se divertir tout en déjouant les contrôles de dépistage de drogue. Les amateurs de cigarettes électroniques adorent notamment l’effet subtil d’euphorie des e-liquides ou cartouches HHC. Ce dernier aspect combiné à l’élimination des éléments toxiques via le vapotage promet d’attirer d’autant plus l’intérêt du public. Par ailleurs, si vous voulez savoir quelle expérience est plus intense entre le cannabinol et le HHC, découvrez cela dans un autre article.

Acheter HHC Vape Premium

Vivez la meilleure expérience de vapotage au HHC!

Quel type d’appareil pour vapoter du HHC ?

Vapoter du HHC est aussi une alternative possible afin de profiter de tous les effets de ce cannabinoïde. Sur les HHC shops en ligne, on vous propose des e-liquide à base de HHC avec des teneurs et des puissances de toutes sortes. Ces derniers vous garantiront une expérience immersive et unique en son genre. Du moins, c’est le cas si vous choisissez le bon appareil pour vapoter votre huile essentielle. Voici quelques conseils pour ce faire. 

Le HHC : qu’est-ce que c’est ? 

Le HHC est une molécule de cannabinoïde que l’on tire aussi de la plante de chanvre. Aussi appelé Hexahydrocannabinol, c’est : « un dérivé hydrogéné du tétrahydrocannabinol. » Selon Wikipédia. Créé en laboratoire, il n’est pas 100% naturel comme les autres cannabinoïdes classiques. Mais c’est une excellente alternative si vous cherchez un produit plus puissant que le CBD. 

Différents types de HHC

Sur le marché, le HHC est une tendance qui commence à peine à se faire un nom. Les différents produits proposés par les shops ont de quoi séduire les jeunes consommateurs comme ceux les plus expérimentés : 

  • Feuilles de CBD enrichis en HHC : des résines de chanvres séchés sur lesquels est vaporisée de l’huile essentielle de HHC en plus. 
  • L’huile essentielle de HHC qui se consomme en sublingual et s’utilise aussi directement sur la peau pour soi-disant soulager la douleur et faciliter l’endormissement. 
  • Les vapes HHC qui s’utilisent surtout avec les cigarettes électroniques pour une expérience plus intense. 

Les différentes manières de consommer du HHC

Vous l’aurez compris, le HHC peut se consommer de différentes manières. Vous avez notamment la voie orale qui est prisée pour sa discrétion. À prendre directement sous la langue ou à mélanger à d’autres produits, l’huile essentielle de HHC serait efficace pour gérer le stress et se détendre. 

En application locale sur la peau, il réduirait les contractions musculaires et aiderait vos muscles à se former. Le produit peut remplacer vos produits de massage. 

Enfin, il reste le vapotage pour planer efficacement, durablement et rapidement. C’est moins dangereux que de se faire des joints de feuilles de chanvres séchés. En outre, le vapotage vous donne un air plus chic et plus tendance. 

Vapoter du HHC : est-ce sans risque ? 

Le vapotage du HHC n’est donc que l’une des manières possibles pour la consommer. Mais est-ce la meilleure ? Quels sont les risques ? 

Quid de la légalité du vapotage de HHC en France

Le HHC est encore dans le flou juridique en France. En effet, contrairement au THC, il ne fait pas partie de la liste des produits prohibés. Néanmoins, il est différent du CBD qui est sous le joug de normes légales claires dans le pays. 

Aussi bien le vapotage que les autres styles de consommation ne sont donc pas 100% légaux ni illégaux. Pour l’heure, les consommateurs et les HHC shop profitent de la situation. C’est facile de trouver des produits à base de HHC sur le marché. Adressez-vous aux boutiques certifiées qui peuvent garantir la provenance et la qualité de leur produit. 

Les effets secondaires possibles si vous vapotez du HHC

On compare davantage le HHC au THC plutôt qu’au CBD. En effet, il est plus puissant que les cannabinoïdes que l’on qualifie de classiques sur le marché. D’ailleurs, comme le Tétrahydrocannabinol, il provoque des sensations psychoactives et vous fait planer après la consommation. 

La prise de HHC pourrait avoir des effets secondaires. Il faut cependant noter que ces derniers varient en fonction des consommateurs. De plus, étant nouveau sur le marché, le produit n’a pas encore permis de faire des recherches approfondies. Selon les dires d’autres consommateurs, le vapotage de HHC pourrait entraîner de la paranoïa et augmenter l’anxiété chez certains. De même, quelques utilisateurs ont ressenti des vertiges après l’ingestion. 

Le HHC pourrait aussi causer des yeux rouges ou encore un fort appétit chez les consommateurs. Par ailleurs, il peut entraîner des sensations de bouche sèches. Certains disent néanmoins qu’en prenant des précautions, on peut réduire ces deux effets secondaires. Il suffit de bien manger et de bien s’hydrater avant de vapoter. 

Il faut souligner un autre détail : les effets indésirables peuvent changer selon la quantité de eliquide vapoté. C’est pourquoi, lors des premières fois, on conseille de choisir une dose minime : 5 à 12 mg par utilisation. 

Les risques de la consommation de HHC

Les effets psychoactifs du HHC peuvent aussi présenter des risques chez les consommateurs. Ces derniers ne sont toutefois pas inévitables. Par exemple, évitez de consommer du HHC avant de prendre le volant. Les règles en matière de code de la route sont toujours floues. Néanmoins, vous ne serez pas en totale possession de vos moyens pour bien conduire la voiture. 

De même, le HHC est interdit avant de manipuler des accessoires tranchants ou coupants. Vous pourriez être victime d’hallucinations qui vous mettront en danger. 

Quelles sont les différentes cigarettes électroniques à base de HHC ? 

Pour vapoter du HHC, vous avez deux solutions possibles : 

Les stylets à usage unique de vapotage HHC

Vous avez des cigarettes électroniques jetables. À usage unique, elles s’adressent surtout à ceux qui tentent pour la première fois une expérience avec ce cannabinoïde. Les stylets de ce type ne coûtent que quelques dizaines d’euros. Ils s’utilisent exactement comme n’importe quelle e-cigarette. Ils s’allument en un clic. 

Outre d’être pratique, c’est plus sécurisé. Cela vous évite de conserver du HHC chez vous et d’y exposer les moins de 18 ans. En effet, ce produit reste interdit pour les mineurs et présente des risques pour la maturation de leur cerveau. 

Les cigarettes électroniques classiques pour vapoter du HHC

Si vous comptez toutefois réitérer l’expérience avec le HHC plusieurs fois, un stylet à usage unique n’est pas pratique. Sans compter qu’au fil du temps, cela peut s’avérer plus cher. Pour les vapoteurs fréquents, optez pour les cigarettes électroniques classiques. Sur les shops, vous trouverez des réserves de HHC sur mesure. 

Les vapes HHC se présentent à s’y méprendre aux réserves de vape classiques. Ce sont des petits contenants de plusieurs dizaines de millilitres. Cependant, le contenu est enrichi en HHC. On vous conseille notamment les vapes CBD et HHC. Combiner les deux produits pourraient présenter quelques avantages. En effet, le CBD permettrait d’équilibrer le HHC et d’en augmenter les effets, tout en assurant votre sécurité. 

Même en cas de vapotage de HHC, la cigarette électronique peut durer 6 mois à 2 ans en moyenne. Tout dépend aussi de la fréquence d’utilisation et de l’entretien. En effet, afin de conserver la performance de votre appareil, vous devez le nettoyer régulièrement. 

Comment choisir votre cigarette électronique pour vapoter du HHC ? 

Vous avez penché pour la cigarette électronique ? Choisissez la bonne pour garantir la qualité et la réussite de votre expérience. Voici quelques critères à prendre en compte. 

Des appareils à faible puissance de préférence

Vous êtes un débutant dans l’utilisation de ce cannabinoïde ? Optez pour une cigarette électronique à faible puissance. Rappelez-vous que vapoter du HHC est plus puissant que de le faire avec de la nicotine ou encore du CBD. Pour ne pas augmenter les effets psychotiques ou encore vous mettre en danger, compenser la puissance du HHC avec celle de votre cigarette électronique. 

Cette solution présente aussi un avantage financier à ne pas minimiser. En effet, les cigarettes électroniques d’entrée de gamme coûtent moins cher. Et comme vous allez l’utiliser uniquement avec le HHC, donc rarement, elle vous durera tout de même longtemps. 

Une puissance de moins de 20 W

Le HHC contient du terpène. C’est une des molécules du cannabinoïde qui réagit assez mal à une forte chaleur. C’est pourquoi on vous conseille une e-cigarette d’une puissance de 20 W maximum. Cela évitera de le brûler. 

En régulant la puissance de votre cigarette électronique, vous pouvez également impacter sur la saveur de votre produit. Si vous ne brulez pas trop l’huile essentielle, elle aura un goût plus agréable en bouche. 

Une cigarette électronique avec une bonne autonomie

Pour une bonne expérience d’utilisation, comparez l’autonomie des cigarettes électroniques. Cela vous évitera de tomber en panne en plein milieu d’un bon trip.  En moyenne, un bon appareil vous durera 9 heures. 

Cependant, vous n’aurez pas besoin d’autant pour vapoter du HHC. Les cigarettes électroniques pour les petites consommations seront idéales. Elles proposeront une autonomie de 5 heures environ, tout en vous coûtant moins cher. 

En changeant de mode de consommation, vous pourriez aussi impacter sur l’efficacité de votre cigarette électronique. Optez pour les appareils de type « pod » pour une meilleure expérience et une plus grande autonomie. Le processus de vapotage sera plus efficace, donc plus performant et moins énergivore. 

Une e-cigarette avec un clearomiseur additionnel

De préférence, on vous conseille aussi la e-cigarette avec un clearomiseur additionnel. Ainsi, vous aurez un réservoir pour vous en servir uniquement pour le HHC et un autre pour les autres eliquides que vous comptez continuer d’utiliser. 

Cette solution vous permet de conserver le goût des autres eliquides et du HHC. Vous évitez les mélanges qui peuvent avoir un arrière-goût étrange en bouche. 

Acheter HHC Vape Premium

Vivez la meilleure expérience de vapotage au HHC!

Faire défiler vers le haut
0
    0
    Votre Panier