Auteur/autrice : L'équipe HHC VAP

Retour sur le Parcours du HHC : ses Débuts, la Tendance Actuelle et son Avenir – Dupliquer – [#5245]

Le HHC est aujourd’hui le produit incontournable pour les cannabistes les plus expérimentés. Après des débuts assez difficiles, l’hexahydrocannabinol rencontre un succès intéressant sur le marché européen et ailleurs depuis quelques mois. Mais connaissez-vous réellement son parcours ? Et quel avenir peut-il espérer dans le cannasphère français ? 

Qu’est-ce que le HHC ?

Revenons pour commencer sur ce qu’est le HHC ou hexahydrocannabinol de son nom scientifique. C’est un cannabinoïde mineur qui fait partie des plus puissants. On compare d’ailleurs ses performances à celles du THC.  

Un cannabinoïde pas tout à fait naturel 

Contrairement à ses homologues cannabinoïdes, le hhc n’est pas tout à fait naturel. Le produit est extrait du chanvre et est présent en petite quantité dans la plante. Néanmoins, on ne peut pas l’utiliser sans un processus en laboratoire. 

C’est l’une des raisons pour lesquelles le hhc existe essentiellement sous forme d’huile essentielle. Vous ne trouverez pas sur le marché des fleurs de hhc. Les shops peuvent néanmoins présenter des feuilles séchées de CBD enrichi avec du hhc. Les terpènes des deux cannabinoïdes se marient à la perfection pour une expérience plus sécurisée et plus intense. 

Le rapport entre le HHC et le THC

On fait souvent le rapport entre le hhc et le thc. Pour cause, la puissance des deux cannabinoïdes est presque la même. En effet, avec ce produit, on se rapproche davantage du tétrahydrocannabinol que des autres cannabinoïdes mineurs. 

Par ailleurs, le HHC est aussi obtenu par une légère transformation de la structure moléculaire du thc. On ajoute 2 molécules d’hydrogène au THC pour obtenir l’hexahydrocannabinol. 

Les effets de ce produit sur les consommateurs

Les effets du hhc ressemblent aussi à peu près à celui du thc. En effet, ce cannabinoïde permettrait aussi de planer. Il altère votre perception du temps et de votre entourage. Il affecte votre comportement et vos émotions, vous permettant dans certains cas de faire preuve de créativité. En effet, le fonctionnement du système endocannabinoïde du corps humain peut être lié à la consommation du hhc. 

C’est la raison pour laquelle une grande partie des consommateurs utilise ce dernier dans le but d’en faire un usage récréatif. Il n’en demeure pas moins que certains consommateurs témoignent de son efficacité dans le traitement de certaines maladies. 

 

Les débuts du HHC 

La tendance pour le HHC est récente. Néanmoins, il faut savoir que ce produit n’en est pas à ses premiers pas. Retour sur ces débuts. 

Découvert en Amérique en 1944

Il a été découvert en 1944 en Amérique. C’est le chimiste américain Roger Adams et son équipe qui l’a créé en laboratoire. Expert depuis des années dans les recherches sur le cannabis, il a réalisé une expérience avec le thc. Ce qui lui a permis de synthétiser l’hexahydrocannabinol. 

Le chimiste et son équipe ont pu constater qu’après l’hydrogénation du thc, aucune trace de ce cannabinoïde original n’existait plus. D’où justement le changement de nom du cannabinoïde.  

Passé sous silence pendant des années

Cependant, le hhc n’a pas rencontré le succès attendu dès sa création. Les recherches en la matière ont été passées sous silence après cette découverte. Et aucun cannabiniste n’a pu profiter de ses effets ou le connaître. 

Ce silence n’a pas profité à la démocratisation de ce produit. Les recherches en la matière ont été stoppées. La création de produits à base de HHC s’est faite rare. Cependant, il n’a pour autant pas disparu du marché. La preuve en est la tendance actuelle.  

Un grand retour dans le cannasphère depuis quelques mois

L’hexahydrocannanidol fait son grand retour dans le cannasphère depuis quelque mois. Les shops français sont nombreux à proposer différents produits à base de hhc dans leur rayon. Même si certains scientifiques ne sont pas encore sûrs des risques de consommer ce produit, les cannabistes y trouvent quelques avantages. 

  • Le produit n’est pas illégal même s’il reste dans le flou juridique en Europe comme dans le reste du monde. 
  • Les sensations sont les mêmes qu’avec le THC. C’est un psychoactif puissant idéal pour se défoncer. 
  • Le hhc conserve les soi-disant bienfaits thérapeutiques de tous les cannabinoïdes. 

Une arrivée en fanfare dans les cannabinoïdes français 

Le hhc fait surtout une arrivée en fanfare dans la liste des cannabinoïdes français. Les shops certifiés proposent différents types de produits à base de hhc ou enrichis en la matière. L’absence de norme légale concrète dans le pays n’a pas empêché les Français de le consommer. 

Pour rester dans la légalité, les shops ne proposent pas des produits de plus de 0.2% de THC. Cependant, le hhc reste plus puissant que les cannabinoïdes classiques. 

Une grande partie des cannabistes français se tournerait actuellement vers cette solution. Ce peut être simplement pour se détendre ou pour soigner certaines maladies. C’est le gage d’une expérience immersive et unique en son genre. 

 

Le HHC : la nouvelle tendance des cannabinoïdes

L’hexahydrocannabinol est donc la nouvelle tendance des cannabinoïdes. Vu sa performance, il s’adresse surtout aux plus expérimentés. La question est : pourquoi cette préférence ? Et comment consommer le hhc ?  

Pourquoi ce penchant pour l’hexahydrocannabinol ? 

Ce penchant pour l’hexahydrocannabinol s’explique simplement. Les bienfaits supposés sont les mêmes que pour les cannabinoïdes mineurs. À savoir : 

  • Lutter contre le stress
  • Soulager les douleurs
  • Améliorer la qualité du sommeil
  • Booster l’appétit
  • Soulager les nausées, les vomissements, etc. 

Pourtant, l’expérience est plus intense. Même si le hhc fait partie des cannabinoïdes mineurs, il a des effets psychoactifs. Ceci en fait aussi un allié idéal pour se détendre et planer. 

Les différents types de hhc disponibles sur le marché

Au cours de ces derniers mois, le hhc s’est aussi décliné en plusieurs sortes. Les scientifiques ont créé des versions hybrides du produit original pour répondre à toutes les demandes des consommateurs. 

Pour information, depuis ses débuts, le hhc se décline en 2 formes : le hhc-9R, hhc-9S. La grande différence se trouve dans la structure moléculaire. Pour planer, il faudra choisir la première version. Les récepteurs endocannabinoïdes n’ont aucune affinité avec le hhc-9S. 

Pour une expérience encore plus intense, vous trouverez aussi sur le marché français du hhc-o ou hhc-o acétate. On ajoute un peu d’anhydride acétate dans la molécule de hhc pour une puissance 1.5 fois plus importante que la version originale. 

Vous avez également le hhc-p ou hexahydro cannabiphorol. On obtient cette version en ajoutant des atomes de carbones dans le produit original. Ce qui augmente la performance du produit de 30 fois environ. 

Les produits à base de HHC les plus prisés

Sur le marché français, notamment, l’hexahydrocannabidol se décline en plusieurs sortes. Parmi les plus prisés, vous avez : 

  • L’huile essentielle de HHC : elle se consomme aussi bien oralement qu’en application externe. Une facilité d’utilisation qui séduit les sportifs comme les simples cannabistes. 
  • Les Vape pen avec des cartouches de HHC : rechargeables ou à usage unique. Ce sont les alliés idéaux pour se détendre rapidement.
  • Les feuilles de CBD enrichis au HHC : un mélange aussi savoureux qu’intense même pour les novices en cannabinoïdes. C’est plus stable et plus sûr. 

 

Quel avenir pour le hhc ? 

La tendance pour le HHC semble donc vouloir s’installer. Mais quel avenir peut-il réellement espérer ? Peut-on s’attendre à une pérennité dans cette filière ? 

Dans le monde

Une légalisation du hhc semble être possible. La majorité des pays dans le monde discute d’ailleurs de la possibilité de légaliser la marijuana. Tel est le cas en Allemagne, aux États-Unis, et ailleurs. Ce cannabinoïde paraît néanmoins présenter moins de risque que le cannabis à usage récréatif pour, à peu près, les mêmes effets. 

Cependant, pour en arriver à ce point, des recherches sur le produit doivent être menées. Cela permettra d’apporter des normes de sécurité pour les consommateurs. La légalisation peut donc prendre un peu plus de temps. 

En France

En France, la légalisation du hhc peut être compliquée. Malgré la tendance actuelle, les cannabinoïdes n’ont pas encore très bonne presse dans le pays. 

En outre, il semble que ce dernier contient quelques-uns des produits inscrits dans la liste des stupéfiants interdits en France. Ce qui pourrait pousser les législateurs à le classer parmi les drogues interdites. 

Pour autant, la discussion n’en est pas encore là dans l’hexagone. On peut donc toujours profiter du flou juridique dans lequel ce produit baigne pour continuer à en consommer. 

 

Le HHC est à prendre avec précaution

Néanmoins, le hhc est un produit qu’il faudra prendre avec précaution. Et pour cause, son usage et cette tendance sont encore récents. Les scientifiques n’ont alors pas encore eu le temps de l’étudier. Les réels effets, négatifs ou positifs du produit, sont ainsi encore assez flous. Aucune justification scientifique ne vient appuyer les dires des autres cannabistes. 

Par ailleurs, les réactions de votre corps face aux produits ne seront pas les mêmes que pour les autres consommateurs. Certains peuvent ressentir les soi-disant effets secondaires de ce cannabinoïde plus intensément que d’autres. Et ces derniers peuvent se décliner en plusieurs sortes : 

  • Paranoïa
  • Palpitations
  • Yeux rouges
  • Bouches sèches
  • Fringales
  • Etc.

On peut dire que le dosage du produit impacte aussi sur les effets secondaires qu’il peut avoir. Le surdosage de ce produit ne présente pas spécialement de risques. En effet, il peut mettre un peu plus de temps à être évacué de l’organisme. Les bienfaits supposés dureront plus longtemps. Idem pour les effets secondaires. Néanmoins, pour les plus de 18 ans, le décès par surdose de HHC est rare. D’ailleurs, chaque cannabiste fait très attention à sa consommation et consulte même des médecins pour minimiser les risques. 

Bref, le HHC est LE cannabinoïde incontournable du moment. Il est fortement devenu dans la tendance pour être proposé comme une alternative légale et avec peu de risque au THC. La situation de ce cannabinoïde est cependant encore assez floue à l’heure actuelle. C’est le cas en France comme dans le reste du monde. C’est un avantage pour les shops et les consommateurs de cannabinoïdes qui peuvent encore profiter de cette absence de normes pour acheter et consommer librement du HHC.

Acheter HHC Vape Premium

Vivez la meilleure expérience de vapotage au HHC!

Quels sont les avantages et les inconvénients d’utiliser un Vape Pen ?

Le Vape Pen est une solution possible pour profiter des bienfaits possibles du HHC et du CBD. Cette cigarette électronique fine a été pensée spécialement pour s’adapter aux cannabinoïdes et aux besoins des cannabismes occasionnels ou non. 

 

Qu’est-ce qu’un Vape Pen ? 

Le Vape Pen se décrit physiquement comme une cigarette électronique de petite taille. Il est en effet plus fin et plus uniforme que les appareils de vapotages que l’on a tendance à voir sur le marché. Plus moderne, il ressemble davantage aux cigarettes dans ses traits. Mais au final, le fonctionnement reste plus ou moins les mêmes. 

Les experts l’appellent « Vape concentré portable ». Mais dans tous les cas, le Vape Pen contient une cartouche, un drip tip à mettre dans votre bouche, une batterie et un clearomiseur. Et vous l’aurez compris, ce modèle de e-cigarette va être utilisé avec les Vape HHC que vous trouverez sur les boutiques spécialisées en ligne. 

Spécialement conçu pour les cannabinoïdes, cet accessoire fonctionne néanmoins différemment des autres cigarettes électroniques que l’on qualifierait de classiques. En effet, il ne s’agit plus ici de brûler les cartouches de vape. Cela risque de dénaturer les produits ou de provoquer la production de goudron, voire du poison avec le HHC ou le CBD. Le Vape Pen se contente de chauffer légèrement le HHC pour provoquer la production de vapeur. 

 

Les points forts du Vape Pen

Actuellement, le vape Pen est de plus en plus tendance. En effet, le vapotage semble être la nouvelle mode pour ressentir tous les effets des cannabinoïdes comme le HHC ou le CBD. On ressentirait ainsi rapidement le produit agir sur l’organisme. Mais alors, quels sont les avantages d’un Vape Pen pour ce vapotage ? 

 

Le Vape Pen pour une expérience intense et authentique

Le Vape pen est avant tout le gage d’une expérience intense et authentique. Il concentre les produits et les diffuse simplement dans l’organisme. Si vous fumez du HHC, vous allez planer rapidement et simplement. Le Vape Pen ne dénature pas la saveur et l’authenticité du cannabinoïde en évitant de brûler les terpènes et les flavonoïdes. Vous conservez donc ce goût terreux et légèrement amer qui fait de l’huile essentielle de HHC un produit unique. 

Un maximum de sécurité pendant le vapotage du HHC

La température de chauffage du Vape Pen est limitée à 4.2 V. C’est le maximum pour un CBD pur à 50%. On évite ainsi de trop brûler les terpènes et de provoquer la création de produits trop agressifs pour vos poumons. Trop chauffer le HHC pourrait mener à la fabrication de goudron ou même à de l’arsenic. Le fonctionnement du Vape Pen assure ainsi plus de sécurité aux consommateurs. 

Une expérience personnalisée avec la vapoteuse 

Il est tout de même possible de personnaliser l’expérience avec un Vape Pen. Quelques boutiques vous proposent des réserves de Vape avec des saveurs plus fruitées. Ce qui ne manquera pas de séduire les novices. Il suffit de choisir la saveur qui trouvera grâce à vos palets. 

 

Le Vape Pen a une bonne durée de vie

Pour les vapoteurs fréquents, le Vape Pen est la meilleure solution de vapotage de HHC et/ou de CBD. En effet, cela vous évite de racheter un stylet de vapotage à chaque fois. L’appareil peut durer 6 à 24 mois selon la qualité et la marque.  

 

Les inconvénients du Vape Pen

Pour autant, le Vape Pen n’est pas une solution de vapotage parfaite. Comparé aux autres vapoteuses de HHC et de CBD disponibles sur le marché, il peut présenter des inconvénients. 

Le Vape Pen est plus lent

Il est assez lent. Avec une cigarette électronique classique, il suffit d’un clic pour l’allumer. Sur ce modèle, vous devez appuyer 5 fois sur le bouton pour le chauffer. Patientez ensuite quelques minutes pour que le liquide soit prêt avant de vapoter. Ce système pourrait augmenter la contrariété chez certains. 

Une manipulation complexe : le Vape Pen nécessite de l’attention 

Le Vape Pen nécessite de la minutie. Dès que vous le mettez en marche, vous devez faire attention aux couleurs de l’appareil. S’il est rouge, la température est basse. S’il est vert, cela signifie que la température est idéale pour vapoter le produit. Si l’appareil affiche bleu, la température est assez haute. En tous les cas, la vapoteuse ne dépassera pas la température indiquée. 

Il vous est possible de changer la température de vapotage au gré de vos envies. Pour cela, faites 2 clics sur le bouton. Vous êtes satisfait ? Vous souhaitez aspirer la vapeur ? Ne vous contentez pas de fumer. Inspirez et cliquez en même temps pour profiter de votre produit. 

Enfin, pour éteindre votre appareil de vapotage, appuyez encore 5 fois sur le bouton. 

Un entretien compliqué : un nettoyage fréquent sera nécessaire

Il s’agit donc d’un appareil réutilisable. Ainsi, il nécessitera un entretien minutieux. Il en va de sa durée de vie, mais aussi de votre confort d’utilisation. Par exemple, évitez de tomber en panne de batterie en cours de vapotage en chargeant votre appareil pendant 6 heures avant de l’utiliser. 

Outre le nettoyage en surface que vous faites quotidiennement, il faudra aussi un entretien en profondeur de votre Vape Pen. Faites-le au moins tous les mois pour éviter l’accumulation des résidus. Ils pourraient mettre en péril la qualité de votre expérience. 

Enfin, sachez que la résistance de votre accessoire devra aussi être remplacée toutes les 2 semaines. Cela vous évitera de trop consommer du HHC pendant le vapotage. 

Le prix : le Vape Pen coûte plus chers 

Le prix est le dernier inconvénient de taille avec le vape pen. Il coûte en moyenne 25 euros. Les produits haut de gamme peuvent s’afficher plus cher. Avec un appareil de vapotage plus classique, vous dépensez une dizaine d’euros environ. 

 

Quelle alternative au Vape Pen ? 

Alors si le Vape Pen n’est pas la solution parfaite pour vapoter du HHC, quelle est-elle ? Quelles sont les autres alternatives à cet accessoire ? 

Le puff jetable ou le Stylet à usage unique : pour les vapoteurs occasionnels 

Le Puff jetable s’adresse aux vapoteurs occasionnels ou à ceux qui souhaitent simplement goûter au vapotage de HHC. Comme son nom l’indique, c’est un Vape Pen, mais à usage unique. Ce qui ne nécessitera donc pas de nettoyage ni d’entretien. Cependant, il sera tout de même dédié aux concentrés de cannabinoïdes. Votre sécurité sera donc assurée. 

 

Les pods Vape : 3 cartouches pour s’initier au vapotage de HHC

Les Pods Vapes sont à mi-chemin entre les puffs jetables et les Vape Pen. Ils peuvent être rechargés, mais 2 ou 3 fois seulement. Une utilisation limitée qui vous fait échapper aussi à l’entretien de l’appareil. Néanmoins, vous économiserez de l’argent en utilisant 3 cartouches au lieu de racheter un puff jetable à chaque fois. C’est une solution idéale pour s’initier à peine au vapotage de HHC. 

 

Un bong pour fumer du HHC : une tendance qui tente de plus en plus de jeunes

Pour les cannabistes les plus expérimentés, il y a aussi le bong. C’est un appareil de vapotage sur table. Il est branché en permanence sur secteur. Vous évitez ainsi de tomber en panne de batterie. De plus, l’expérience sera intense. Attention toutefois, les bongs sont plus imposants que les Vape Pen. Ainsi, ils sont difficiles à cacher. En outre, il faut bien gérer les quantités de Vape HHC à utiliser. La grande taille de ces appareils peut trop vous tenter. Le surdosage présente des risques. 

  • Les appareils de vapes à fleurs portables pour des résines de CBD ou de l’huile essentielle de HHC

Les appareils de vapes à fleurs portables sont la moyenne entre le bong et le Vape Pen. Spécialement conçus pour les cannabinoïdes, ils permettent de diffuser du HHC, sans avoir trop de vapeur. C’est une alternative prisée surtout pour sa discrétion et son côté pratique. L’appareil est portable, mais vous permet de fumer des résines de CBD enrichies au HHC ou de l’huile essentielle de HHC directement. Une liberté de choix qui ne déplaît pas aux véritables cannabistes. 

 

Les cigarettes électroniques classiques pour certains Cannabinoïdes seulement 

Enfin, se tourner vers les cigarettes électroniques classiques est toujours possible. Certains appareils sont équipés d’un système PG, VG qui leur permet de supporter les Vape HHC. Cependant, ce n’est possible que si vos e-liquides ne contiennent au maximum que 1% de cannabinoïdes. Pour votre sécurité, choisissez des produits transparents et traçables auprès des HHC shop. Le fonctionnement des cigarettes électroniques classiques et le Vape Pen n’est pas le même. 

Au final, le choix d’un Vape Pen ou d’un autre appareil de vapotage dépend de votre profil de vapoteur. Si vous souhaitez une expérience réussie et fréquente avec les cannabinoïdes, on vous recommande la vapoteuse spécialement créée à cet effet. L’utilisation sera beaucoup plus sereine.  Différents modèles sont disponibles dans les shops pour vous assurer une expérience réussie et authentique à bon prix. 

Acheter HHC Vape Premium

Vivez la meilleure expérience de vapotage au HHC!

Comment nettoyer votre Vape pen HHC ?

 

Nettoyer votre Vape Pen HHC est nécessaire pour profiter d’une expérience authentique et réussie. Ce sera aussi le gage de la bonne durée de vie de votre appareil. Néanmoins, pour ne pas endommager votre Vape Pen, vous devez respecter certains gestes techniques pendant la démarche. Alors, on vous montre comment bien entretenir votre accessoire. 

Pourquoi nettoyer votre Vape Pen HHC ? 

Pour commencer, comprenez-vous pourquoi vous devez nettoyer votre Vape Pen HHC ? Quelle est l’importance de cette démarche ? 

Frottez et astiquez pour une Vape Pen esthétique et agréable à utiliser

Pour commencer, vous devez frotter et astiquer votre vape Pen pour conserver son style. Il n’y a rien de plus chic qu’un appareil propre. De plus, vous allez le mettre en bouche. L’expérience sera plus agréable avec un appareil propre.  

Pour garder votre Vape Pen le plus longtemps possible

Un Vape Pen peut vous durer 6 mois à 2 ans. Tout dépend évidemment de la fréquence d’utilisation, mais aussi de votre manière de l’entretenir. Plus vous prenez le temps de le nettoyer, plus il vous durera longtemps. 

Nettoyer votre Vape Pen pour une expérience authentique 

Surtout si vous vapotez du HHC, vous aurez des résidus qui vont s’incruster sur les différents éléments et parois internes du Vape Pen. En effet, les cannabinoïdes sont gras et peuvent entraîner des dépôts visqueux qui bouchent le Drip Tip et empêchent le clearomiseur de fonctionner correctement. Pour retrouver une expérience authentique et intense, un nettoyage s’impose. 

Nettoyez en profondeur pour éviter les goûts amers pendant le vapotage

En soi, le HHC a déjà un goût assez amer et terreux. Néanmoins, cela peut être accentué par les dépôts dans votre Vape Pen. La résine vient s’ajouter aux résidus qui se trouvent déjà à l’intérieur de la cigarette électronique. Et cela ne fait pas bon ménage dans votre bouche. Il suffit d’un nettoyage pour retrouver votre confort.  

Nettoyez l’extérieur de votre vape pen

L’extérieur de votre Vape Pen est la partie visible par vous, mais aussi par tout le monde. C’est le gage de l’esthétisme de votre appareil de vapotage. Sans compter qu’elle est facile d’accès. Cela paraît ainsi normal que le nettoyage en surface soit plus fréquent.  

Le faire tous les jours

Faites-le tous les jours, voire avant chaque séance de vapotage. En enlevant fréquemment les résidus extérieurs, vous minimisez le niveau d’encrassement intérieur de votre vape pen. Mine de rien, cela peut donc impacter lourdement sur votre expérience. 

Comment faire ? 

Il suffit d’un chiffon en microfibre pour ce faire. L’objectif est de passer sur la surface de la cigarette électronique. Ceci ne prendra que quelques secondes. Insistez légèrement sur les tâches, sans pour autant utiliser des produits ou autres choses. Réservez cela pour le nettoyage en profondeur mensuel.

Certains accessoires sont d’ores et déjà livrés avec un coffret sur mesure. Le kit contient le tissu en microfibre, une boîte de rangement et de chargement, etc. L’entretien sera alors plus simple.

Nettoyer votre cigarette électronique en profondeur

En moyenne, le nettoyage de votre Vape Pen en profondeur ne vous prendra que 10 minutes. Vous ne devriez donc pas rechigner à le faire.  Surtout que cela présente différents avantages comme susmentionnés. 

À quelle fréquence nettoyer votre Vape Pen en profondeur ? 

La fréquence de nettoyage de votre Vape Pen varie en fonction de votre utilisation. Les vapoteurs réguliers devront s’y coller plus souvent que les vapoteurs occasionnels. En effet, ce sont les résidus de liquide de cigarette électronique à base de HHC que vous allez enlever. Plus vous vapotez, plus il y en a et moins l’expérience vous ravira. 

En règle générale, un Vape Pen se nettoie tous les 4 semaines. Cependant, quand vous remarquez une baisse de la puissance de votre produit, rien ne vous interdit de le nettoyer plus tôt. C’est aussi conseillé si vous sentez un arrière-goût étrange lors du vapotage. 

Quels sont les éléments à nettoyer ? 

Tous les éléments de votre appareil de vapotage devront y passer. Cela va du Clearomiseur à la box en passant par les réservoirs, sans oublier la batterie. Il s’agira donc de démonter complètement votre Vape Pen pour pouvoir accéder à chaque élément. Il faudra ensuite tout remettre en place pour vapoter à nouveau comme au début.  

Quels produits utilisés pour le nettoyage en profondeur de votre Vape Pen ? 

Vous avez des produits de nettoyage spéciaux pour les cigarettes électroniques. Les grandes marques vous proposent entre autres les lingettes ou les toiles de nettoyage. Ces articles vous permettent de nettoyer sans risque l’intérieur comme l’extérieur de votre appareil de vapotage. Cependant, ils peuvent coûter une trentaine d’euros environ. 

Pour dépenser moins, vous pouvez vous contenter d’eau de savon pour les réservoirs et les clearomiseur. Pour davantage de fraicheur, vous pouvez également utiliser le vinaigre blanc et le bicarbonate de soude. 

Pour la batterie, on vous conseille un simple chiffon. Il suffira d’enlever la poussière.  Il semble inutile de préciser que cet élément ne supporte pas l’eau. 

Le nettoyage de votre appareil de vapotage étape par étape

Procédez étape par étape pour nettoyer votre accessoire comme il se doit. Ne vous pressez pas et faites attention à chaque geste. Les éléments d’une e-cigarette sont petits et fragiles. Non seulement vous risquez d’en perdre, mais vous pouvez aussi en casser. Ce qui ne vous permettra plus d’utiliser votre appareil de vapotage par la suite. 

Démontez votre Vape Pen

Pour les novices, il est préférable de se filmer ou de prendre des photos à chaque étape du démontage. Après le nettoyage, il faudra procéder dans le sens inverse et respecter l’emplacement et la fixation de chaque élément. 

Comment nettoyer la box de votre appareil de vapotage ? 

Commencez par la box de votre Vape Pen. L’opération consiste à enlever les poussières et les résidus. Dans un premier temps, utiliser un chiffon doux pour ce faire. Passez délicatement le tissu à l’intérieur comme à l’extérieur de votre box. 

N’utilisez l’eau et le savon ou le vinaigre blanc qu’en cas de taches insistantes.  C’est d’autant plus conseillé sur les éléments électroniques de votre box : prise USB, écran, etc. 

Passez à votre clearomiseur

C’est l’étape la plus importante du nettoyage de votre Vape Pen. Et c’est également celle qui prend le plus de temps. Il faudra procéder avec minutie parce que le clearomiseur est fragile. Pourtant, c’est ce qui fait la force de votre e-cigarette. 

Utiliser un bol en verre ou en plastique pour gagner du temps. Versez un peu d’eau, chaude de préférence, et du savon. Vous pouvez aussi ajouter du vinaigre blanc ou du bicarbonate de soude pour un maximum de propreté. Puis, laissez votre accessoire reposer dans la solution pendant 60 minutes. Puis, frottez légèrement avant de rincer avec de l’eau propre jusqu’à être satisfait de l’odeur et du goût. 

Enfin, frottez légèrement votre clearomiseur avec un chiffon sec. Puis, laissez-le reposer quelques minutes à l’air libre, le temps que vous vous occupiez des autres pièces. 

Remplacez votre résistance

Pour une expérience toujours aussi enivrante, sachez que la résistance de votre appareil de vapotage doit être changée toutes les 2 ou 3 semaines environ. Tout dépend aussi de votre fréquence de vapotage.  Vous pouvez profiter de votre séance de nettoyage pour ce faire. 

Choisissez évidemment une résistance qui s’adapte en taille et en puissance avec votre Vape Pen. Ce sera plus facile à installer. Et vous ne dénaturerez pas ainsi la qualité de l’expérience. 

Nettoyer votre Drip Tip

Drip Tip est le nom que l’on donne à la petite embouchure que vous mettez dans votre bouche pendant le vapotage. Sa propreté peut donc aussi avoir son incidence sur votre expérience. Profitez du nettoyage en profondeur de votre appareil pour l’entretenir. 

Plongez-le simplement dans le même bassin d’eau savonneuse que le clearomiseur. Vous viendrez ainsi à bout des résidus qui bouchent le Drip Tip et les poussières qui sont à l’extérieur et qui peuvent vous gêner. 

Utilisez un coton-tige est aussi possible pour nettoyer cette partie de votre Vape Pen. Passez à l’extérieur comme à l’intérieur des embouts. N’attendez pas toutes les 4 semaines pour ce faire. Prenez quelques minutes tous les 7 jours environ. Et quand vous estimez que la performance de votre Drip Tip n’est plus la même, vous pouvez toujours la changer pour un meilleur confort de vapotage. 

Par ailleurs, vous devez comprendre que vapoter avec du Vape Pen est beaucoup plus sécurisé et plus simple qu’avec une simple cigarette électronique. L’entretien est plus simple. Vous devez simplement changer la cartouche à chaque recharge et nettoyer le drip tip pour une expérience réussie. Vous avez même les vape pen à usage unique qui se jette après chaque utilisation et qui ne nécessite pas de nettoyage du tout.

Acheter HHC Vape Premium

Vivez la meilleure expérience de vapotage au HHC!

Coup d’œil de la légalité du HHC dans le monde

 

Alors, êtes-vous nouveau dans l’industrie du cannabis et curieux de connaître la légalité du HHC ? Au cours de vos recherches, vous êtes-vous demandé si le HHC pouvait vous faire planer ? Ou dans quelle mesure l’utilisation du HHC est-elle légale dans mon pays ? Dans cet article, nous allons faire la lumière sur la légalité du HHC dans le monde.

 

Pour commencer, qu’est-ce que le HHC ?

 

L’industrie du cannabis se développe à pas de géant avec la popularité du Delta-9 THC et du CBD. Mais un nouveau venu dans la communauté commence à attirer l’attention,  le HHC. Êtes-vous un débutant ou faites-vous partie des amateurs de cannabis chevronnés qui ont tout essayé sous le soleil ? Quelque soit votre connaissance sur le cannabis, vous devez vous intéressez à ce qu’il y a sous le capot de HHC. De plus, vous devez savoir si vous avez une base juridique solide lorsque vous en faites l’expérience.

 

En fait, HHC, l’acronyme pour hexahydro cannabinol, est l’un des cannabinoïdes les plus demandés dans le monde du cannabis. Particulièrement, ce cannabinoïde à base de chanvre se produit en quantités infimes. Parce qu’il se trouve actuellement en petites quantités, il doit être synthétisé en laboratoire par un processus appelé hydrogénation. Ainsi, il sera rendu sûr pour un usage commercial.

 

En raison de sa nature relativement nouvelle, les frontières juridiques concernant son utilisation sont floues dans de nombreux pays. Et, dans de nombreux cas, les législateurs ne sont même pas encore conscients de l’existence et de la disponibilité du HHC. Par conséquent, cela laisse d’énormes zones grises, avec des réglementations peu claires et un sentiment d’inquiétude des utilisateurs HHC.

 

 

Le HHC est-il naturel ou synthétique ?

 

En raison des effets du HHC, il est normal de se renseigner sur sa nature naturelle ou synthétique. Vous pourriez être tenté de penser qu’aucune substance naturelle ne vous offrirait ce riche mélange d’expériences. Mais pour répondre à votre question, le HHC est considéré à la fois comme un cannabinoïde naturel et semi-synthétique. Cela dit, tout dépend de sa provenance.

 

Comme mentionné précédemment, des quantités considérables de HHC sont rendues disponibles pour une utilisation commerciale par hydrogénation. De toute façon, le HHC est présent dans le cannabis en petites quantités. Donc, cette variété est une excellente solution. Le processus d’hydrogénation modifie le poids moléculaire naturel du THC, et ce que nous avons est maintenant considéré comme semi-synthétique.

 

 

En fait, l’ état légal de l’hexahydrocannabinol est complexe. Comme aux États-Unis, de nombreux États n’ont pas promulgué de lois pour son utilisation. D’autre part, les effets du HHC sont super enivrants. Voilà pourquoi les utilisateurs sont en conflit quant à savoir si c’est légal ou non. En ce qui concerne le chanvre, vous devez comprendre que les questions juridiques restent toujours un débat. La raison vient du fait que différents États des États-Unis ont des termes et conditions différents pour de telles questions.

 

Sa similitude avec le delta-9 THC n’aide pas beaucoup puisque les lois de plusieurs pays interdisent ce cannabinoïde. Maintenant, vous voyez où est le problème maintenant? Delta-9, un composé psychoactif, fait planer ses utilisateurs peu importe la manière dont il est consommé. Sous forme de comestible, par administration sublinguale, et même de vapotage. La vraie raison est qu’il s’agit légalement d’ une zone interdite sous certains climats.

 

Depuis l’adoption de la loi agricole en 2018, le monde du cannabis a connu une croissance sans précédent. Des alternatives au THC et au CBD sont encore en train d’émerger. Donc, il est logique que le HHC apparaisse sur toutes les nouvelles options, malgré ses effets et sa similitude avec le delta-9 THC, soit excusée. Cependant, quelques assouplissements existent dans le respect des règles entourant l’utilisation des cannabinoïdes dans le monde. Commençons par l’Amérique.

 

Drapeau des USA et cannabis, marteau juge, légalité HHC en Amérique - HHC Vap

Légalité du HHC en Amérique

 

Comme mentionné précédemment, le Farm Bill de 2018 a ouvert de nouveaux domaines pour la culture du chanvre et ses avantages au niveau fédéral. Selon cette loi, tous les dérivés légaux du cannabis doivent contenir moins de 0,3 % de THC en poids sec.

 

Et quand on y pense, les produits HHC comme les chariots de vapotage répondent tous à cette exigence particulière. Toutefois, comme il s’agit d’Amérique et que les lois sont inconstantes. Ainsi, toute législature d’État peut considérer le HHC comme une substance interdite à tout moment. Dans ce cas, il est nécessaire de connaître la légalité du HHC dans chaque État.

 

 

Comme mentionné ci-dessus, le HHC est considéré comme une alternative légale au THC. Bien que ce soit le cas dans certaines régions, la question peut être complexe. À cause de sa similarité au THC, certaines zones interdisent le HHC. Mais comme il est dérivé du chanvre industriel, il pourrait être considéré comme légal dans des endroits comme les États-Unis. Depuis le Farm bill de 2018, la légalité du HHC devient le plus grand défi juridique pour beaucoup.

 

Les cannabinoïdes HHC ne sont pas nocifs ou dangereux en eux-mêmes. Mais la façon dont ils sont fabriqués peut l’être. De plus, le HHC n’apparaît pas dans la liste des stupéfiants de l’Union Européen.  En fin de compte, HHC est techniquement légal en Europe et dans de nombreux autres endroits dans le monde. Cependant, cela peut changer avec le temps, alors assurez-vous de vérifier régulièrement vos lois locales.

 

Légalité du HHC en Afrique

 

Comme dans d’autres endroits, la plupart des pays africains interdit le THC. Dans le monde, ce continent enregistre les consommateurs les plus élevés de cannabis. En 2020, le Ghana, le Nigéria, le Maroc, la Zambie, et Madagascar représentent la population africaine la plus importante consommant du cannabis.

 

Mais en septembre 2018, l’Afrique du Sud a légalisé la culture privée de plants de cannabis par des adultes pour leur consommation personnelle. Cela conduit à la libéralisation de la politique du cannabis en Afrique. Cependant, l’histoire n’est pas terminée, car de nombreuses questions demeurent, comme la quantité de cannabis qu’une personne peut consommer.

 

Le gouvernement sud-africain a aligné des nouvelles lois sur le cannabis sur la constitution du pays. Et, dernièrement, cette année, ce pays a officialisé l’ouverture d’une pharmacie légale qui vend du cannabis. Jusqu’ici, on peut dire qu’un pays autorisant l’utilisation et la consommation du cannabis selon les conditions légalise techniquement le HHC. La raison est que le HHC dérivé du cannabis lui-même. Pourtant, plusieurs autres pays d’Afrique criminalisent la consommation du cannabis. Ainsi, vous devez vous renseigner sur les lois locales avant de consommer du HHC pour éviter d’enfreindre les réglementations.

 

Légalité du HHC en Asie

 

Pareil que l’Afrique, la légalité du HHC en Asie dépend du pays et ses lois. Par exemple, en juin 2022, la Thaïlande est le premier pays asiatique légalisant la culture et la vente de cannabis. Le gouvernement thaïlandais espère générer plus de 2 milliards € en lançant cette nouvelle industrie. Cependant, le ministre thaïlandais de la Santé, Anutin Charnvirakul, a déclaré à CNN que l’utilisation récréative de la plante est encore interdite. Bref, étant substance présente dans le cannabis, l’utilisation du HHC peut être considérée légale dans un pays autorisant l’utilisation du cannabis.

 

Le cannabis médical est largement légal en Nouvelle-Zélande et dans les territoires australiens. D’autre part, il est illégal en Mélanésie, tandis que les politiques varient en Polynésie et en Micronésie. Jusqu’à présent, les décisions législatives les plus transformatrices en matière de cannabis et les cannabinoïdes (y compris le HHC) en Asie viennent des nations et des États plus petits. Cela inclut l’ACT, Guam et les îles Mariannes du Nord qui légalisent la consommation de cannabis à des fins récréatives depuis 2018.

 

Réflexions finales sur la légalité du HHC

 

Avez-vous jeté un coup d’œil rapide à tous les pays que nous avons brièvement mis en évidence ? Vous remarquerez que la plupart d’entre eux n’ont pas de lois précises concernant l’utilisation ou la vente de HHC dérivé du cannabis. Cela se traduit finalement par le fait que le HHC reste légal.

 

La raison en est assez simple ! En fait, le HHC n’existe pas depuis assez longtemps pour que des lois fondamentales soient rédigées à son encontre. Toutefois, le statut juridique du HHC en particulier est actuellement vague dans de nombreux États et pays. Donc, chacun doit être responsable et se tenir au courant de la législation nouvelle ou en attente concernant l’utilisation du HHC. Après tout, vous ne voulez pas être pris avec dans une zone où la possession de HHC a été interdite.

Acheter HHC Vape Premium

Vivez la meilleure expérience de vapotage au HHC!

HHC ou CBD : lequel choisir pour une expérience plus intense ?

Le 368 millions d’euros rien qu’en Europe, on voit apparaître de jour en jour de nouveaux cannabinoïdes avec des structures différentes et des taux de composition de terpènes ou de flavonoïdes qui ne sont pas les mêmes. Les boutiques CBD s’en donnent à cœur joie pour vous proposer des produits avec des expériences innovantes, uniques et parfois plus intenses. Le HHC en fait partie.   

Rapport entre le CBD et le HHC

Qu’est-ce que le CBD ? 

Le CBD ou Cannabidiol est LA star du moment dans le secteur des cannabinoïdes. Il a récemment fait l’objet d’un remaniement de son contexte légal. Utilisé à des fins surtout thérapeutiques, et ne contenant que 0.3% de THC, il peut être consommé et vendu librement en France. 

C’est un produit que l’on tire du cannabis Sativa V. Il est connu pour ses effets plus high par rapport aux autres cannabinoïdes disponibles sur le marché. 

Si vous vous initiez à peine à l’utilisation des cannabinoïdes, le CBD est un bien meilleur choix. En effet, le cannabidiol n’a pas d’effets psychoactifs et présente donc moins de risque pour les consommateurs. Ce peut être en termes de dépendance que de comportement. 

En outre, les effets secondaires sont dans ce cas moindre. Certains utilisateurs ressentent lors des premières fois la bouche sèche et un peu de nausée. Mais tout dépend aussi du niveau de tolérance du corps. 

Les différences entre le CBD et le HHC

Le principal point de différence entre le CBD et le Hexahydrocannabinol se trouve au niveau moléculaire. La structure chimique de deux produits n’est pas la même. Le CBD compte 2 molécules d’hydrogène en moins. 

Les effets sont aussi différents. Alors que le HHC peut être psychoactif, ce n’est pas le cas du CBD. De ce fait, une surconsommation de ce produit pourrait entraîner une dépendance. Ce qui n’est pas le cas si vous optez pour le cannabidiol. 

Du point de vue légal, le HHC est encore dans le flou. En France, c’est clair, le CBD est autorisé pour peu que le taux de THC soit moins de 0.3%. Le Hexahydrocannabinol, quant à lui, ne fait pas partie des produits interdits, mais ne fait l’objet d’aucune mesure légale précise. Une situation dont profite notamment les HHC shop en ligne. 

Les points communs du CBD avec le HHC

Il faut tout de même noter que le CBD peut avoir des points communs avec le HHC. Par exemple, les deux produits peuvent impacter sur le fonctionnement du système endocannabinoïde dans le cerveau. En agissant directement sur les récepteurs CB1 et CB2, ils pourraient apporter un sentiment de bien-être. 

Comme le CBD, le HHC est aujourd’hui disponible sous différentes formes. Vous pouvez facilement y accéder au HHC Vape ou résine de HHC auprès des HHC shop ou CBD Shop en ligne. De même, il existe les huiles essentielles à base de HHC ou de CBD qui peuvent être utilisées sublinguales ou dans les recettes et les consommables à base de cannabinoïdes.  

Le HHC : c’est quoi exactement ? 

Autre différence probante entre le CBD et le HHC est la provenance. Le HHC ou Hexahydrocannabinol est à la fois synthétique et naturel. Il est effectivement présent dans les plantes de chanvres, mais en toute petite quantité. Il faudra une synthétisation en laboratoire pour pouvoir l’utiliser et le consommer comme c’est le cas de nos jours. Les marques procèdent par hydrogénation pour son extraction du THC avant de le catalyser. 

HHC et THC seraient plus proches

Parmi les produits issus du cannabis qui sont disponibles sur le marché, le HHC se rapprocherait davantage du THC. Sa puissance équivaut à 80% en moyenne de celle du Tétrahydrocannabinol. Donc, il serait nettement plus intense que le CBD classique. 

Les effets du HHC et du THC seraient aussi légèrement semblables. En effet, ce produit pourrait être psychotrope. En plus de changer votre comportement, il vous ferait planer. 

La même structure ou presque que le Delta 8

En outre, après analyse, le HHC aurait la même structure que le Delta 8 et le THC. Ses atomes sont reliés de manière latérale avec 5 atomes de carbone. Ce sera d’ailleurs le gage de son efficacité et de son intensité. 

On ne peut pourtant pas dire que les deux types de cannabinoïdes se ressemblent entièrement. Le HHC se caractérise notamment par ses nombres de carbones hydrogénés en plus. 

Le HHC : à qui s’adresse-t-il alors ? 

Le HHC est conseillé si vous avez une certaine expérience et avez développé une certaine tolérance au CBD. Dans tous les cas, on vous conseille de commencer avec une dose faible de  10 à 20 mg par prise. Au fur et à mesure de votre consommation, vous pouvez passer à une posologie de 20 à 50 mg, voire de 50 à 100 mg par prise. 

Les effets secondaires et les risques de la consommation de HHC

Malgré tout, la consommation d’un produit aussi intense que le HHC peut présenter des effets secondaires. Ils varient évidemment selon le consommateur. En règle générale, on ressent de la paranoïa ou de la palpitation après coup. Certains sont victimes de fringales, de nausées ou encore de sécheresse buccale. D’autres encore ont les yeux rouges. Pour autant, ces effets sont passagers. Du moins, c’est ce qu’en disent ceux qui l’ont déjà testé.  

Il parait également que cette variété provoquerait de la somnolence. Ce qui peut être un risque si vous prenez le volant ou prévoyez de manipuler des équipements ou produits dangereux. Choisissez tout de même le bon moment pour planer. 

Pour ce qui est des effets sur le long terme du HHC, rien ne permet encore de les constater. 

Les contre-indications à connaitre

On insiste sur le fait qu’aucune analyse ne permet encore de savoir les réelles portées de la consommation de ce produit. Néanmoins, il est clair qu’un surdosage peut entraîner de graves conséquences sur l’état de santé, voire le décès du consommateur. C’est la raison pour laquelle consulter un expert est toujours de mise avant d’en consommer.   

Par ailleurs, faites attention. Le HHC pourrait avoir une certaine interactivité avec vos médicaments. Vous devez donc aussi être honnête avec votre médecin traitant pour minimiser les risques de la consommation de ce produit. 

Au-delà de cela, il y a quelques contre-indications qui restent de rigueur quant à l’utilisation du HHC Vape. Notamment, ce produit, comme tous les cannabinoïdes, demeure interdit pour les moins de 18 ans et les femmes enceintes. 

Le HHC pour les sportifs

Si le CBD est depuis quelques années utilisées par les sportifs et autorisées dans les compétitions, quid du HHC ? Rien n’est sûr. Aucune analyse n’a permis de confirmer ou de démentir la présence du HHC dans les tests de dépistages. Le doute est permis dans la mesure où ce produit contient tout de même quelques traces de THC. 

Ce produit présente-t-il des avantages thérapeutiques ? 

Le HHC n’est pas présent depuis assez longtemps sur le marché pour avoir permis des recherches officielles le concernant. Ces réels avantages thérapeutiques ne sont donc pas sûrs. Néanmoins, si l’on en croit les autres utilisateurs, consommer ce produit pourrait présenter quelques intérêts. 

Par exemple, à l’instar de son homologue le CBD, il pourrait aider à soulager la douleur. En effet, le HHC permet d’influencer les récepteurs du cerveau, permettant ainsi de bloquer les sensations de mal-être. 

Au-delà de cela, ce produit pourrait aussi aider ceux qui souffrent d’insomnie. Il semble qu’il puisse provoquer de la somnolence et faciliter l’endormissement. Sans compter qu’il vous aiderait à vous détendre et à vous laisser aller. Ce qui est une bonne chose à l’heure du coucher. 

Le HHC aurait à peu près les mêmes effets que le THC. Il pourrait ainsi provoquer des sensations d’euphorie et de bien-être. Ce qui peut rendre intéressante son utilisation en cas de dépression ou d’anxiété. 

Le HHC et le CBD ensemble : c’est mieux

Dans la mesure du possible, pour une expérience aussi sûre qu’intense, on vous recommande les produits qui combinent à la fois le HHC et le CBD. Tel est le cas des fleurs de CBD avec un peu de HHC vaporisé dessus. Cet ensemble fonctionnerait mieux. En effet, le CBD aurait pour effet de stabiliser le HHC. Vous allez ainsi profiter de tous les avantages thérapeutiques supposés des deux produits, sans planer et sans trop d’impact sur votre comportement. Vous restez lucide et cohérent. 

Avec la tendance des cannabinoïdes qui ne cesse de s’accroître, les nouvelles variétés ne cessent d’apparaître. Désormais, chacun peut prétendre à une expérience unique ou plus ou moins intense en fonction de leur envie. Pour ceux qui ont notamment fait le tour des produits CBD et de leurs effets, cherchez une nouveauté plus puissante peut être de mise. On recommande dans ce cas le HHC ou une combinaison de l’Hexahydrocannabinol avec le Cannabidol. Les boutiques de HHC en ligne vous proposeront une large variété de produits que vous pouvez essayer chez vous. 

Acheter HHC Vape Premium

Vivez la meilleure expérience de vapotage au HHC!

Découvrez tout sur le HHC : la Nouvelle star des Cannabinoïdes.

Le dernier né de la famille des substances extraites de la plante de chanvre commence tout juste à faire parler de lui. Il s’agit du HHC ou communément appelé dans le jargon scientifique hexahydrocannabinol. D’ailleurs, son avenir semble tout aussi prometteur que celui de ses prédécesseurs, à l’exemple du CBD, CBC, CBG ou encore CBN. La curiosité du grand public le concernant ne fait qu’accroître au fil de ces dernières années. En effet, le HHC, comme toutes les autres molécules synthétisées par la plante de chanvre, apparaît en tant que produit bon pour la santé. Cependant, il s’agit d’un élément extrêmement rare. Néanmoins, ce caractère ne fait que renforcer son image et attiser encore plus de questions à son égard. Alors qu’en est-il vraiment de ce produit ? Est-ce que la consommation d’hexahydrocannabinol ne présente que des avantages ? Nous vous en parlons dans cet article.
 

Les principes actifs extraits du chanvre

Durant les 10 dernières années, nombreuses sont les études et recherches scientifiques qui se sont penchées sur le cas du chanvre, plus particulièrement des cannabinoïdes. Ces derniers sont des molécules synthétisées par la plante et possèdent des propriétés spécifiques qui peuvent affecter l’organisme humain dans son ensemble, d’où leur qualification de « principes actifs ». Actuellement, il en existe plus d’une centaine recensée dont les plus populaires comme le CBD, CBG… sont déjà commercialisés légalement dans plusieurs pays.
Le marché légal des cannabinoïdes est en pleine croissance. Aujourd’hui, les produits dérivés sont très prisés des sportifs, des professionnels. Le grand public commence à peine à découvrir leurs potentiels. La raison en est que la majorité des substances issues du chanvre affecte positivement l’organisme. En effet, les premières utilisations légales de ces principes actifs ont été réalisées dans le domaine médical, prouvant les vertus thérapeutiques de ces molécules. C’est là même le fondement de la confiance des clients et la cause de leur engouement pour ces produits.
Tous les actifs de la plante possèdent leurs propres caractéristiques. Certains comme le cannabidiol ne présentent que des avantages. En revanche, d’autres comme le THC sont des substances psychoactives et sont donc illégales. Le HHC quant à lui se trouve au milieu. Cela signifie qu’il présente à la fois des avantages mais aussi des inconvénients.
 

Le HHC, un produit redécouvert par le grand public


Grâce aux bienfaits prouvés du hexahydrocannabinol sur l’organisme, les articles à base de ce type de cannabinoïde se retrouvent aujourd’hui au centre de l’attention. Pourtant, cette une tendance extrêmement récente si l’on considère que le HHC a déjà été découvert en 1944 par le chimiste américain Roger ADAMS.
Le public le redécouvre seulement aujourd’hui. Il est important de noter que c’est principalement la rareté de cette molécule dans la plante de chanvre qui est à l’origine de ce décalage. Il est produit en très petite quantité de manière naturelle. Mais il est tout de même possible de le synthétiser en modifiant la composition moléculaire du THC. Or, comme nous le savons, ce dernier est illégal. Ce fait a joué en défaveur de la promotion du HHC mais le cadre réglementaire concernant les cannabinoïdes évoluent. De ce fait, chaque élément fait l’objet d’études et d’analyses spécifiques au fur et à mesure de l’évolution de l’intérêt qu’on leur porte.

Le HHC à destination du grand public

La loi française interdit la commercialisation et la consommation de produits issus du cannabis ayant un taux de THC supérieur à 0,2%. De ce fait, le marché est très réglementé. Cependant, le HHC n’a encore fait l’objet d’aucun décret. Mais cela ne saurait tarder vu l’engouement des consommateurs et des médias pour cette substance. En attendant, il est recommandé d’aller consulter et de disposer d’une ordonnance médicale avant d’en consommer.

Jusqu’à preuve du contraire, nous pouvons affirmer que l’hexahyrocannabinol est légal en France. Mais il faut faire attention, car comme nous le savons, le HHC est un dérivé du THC. Ainsi, malgré ses vertus thérapeutiques, il peut avoir les mêmes effets que son proche parent sur l’organisme.
Ce fait sous-entend que le HHC est une substance psychoactive. Consommé en grande quantité, il est donc capable de conduire à des comportements d’accoutumance. Par conséquent, il faudra agir avec modération en suivant une prescription bien précise qu’elle provienne d’un médecin ou d’un vendeur expérimenté.
La bonne nouvelle est qu’avec la possibilité de pouvoir synthétiser le HHC, les scientifiques travaillent sur une molécule de synthèse qui garderait tous les avantages du produit sans les inconvénients. D’ailleurs, grâce à l’intérêt porté à l’égard du potentiel de cette substance, les études et les recherches menées sont nombreuses. Donc, restez informés, les bonnes nouvelles risquent de ne pas tarder à arriver.

Les bienfaits du HHC


Si le HHC se retrouve aujourd’hui propulser sur le devant de la scène, c’est qu’en plus de la rareté qui le rend précieux, l’attention que le public et les scientifiques lui portent ne fait que se renforcer à cause des nombreux bienfaits qu’il peut avoir sur l’organisme.
Toutefois, à ce jour, bien que les recherches à ce sujet ne soient pas à leurs débuts, elles ne sont pas encore très répandues. Pourtant, les résultats sont prometteurs notamment dans le domaine médical.
Les vertus thérapeutiques du HHC, d’après aussi puissant que la morphine. Cela s’explique principalement par sa proximité avec le THC.

La consommation de HHC et les effets sur l’organisme

A l’heure actuelle, le HHC n’est pas officiellement un produit à bannir. Mais comme nous le savons, le cannabinoïde possède des aptitudes psychotropes. Comme toute substance psychoactive, il modifie le fonctionnement de l’organisme, que ce soit en bien ou en mal. Ainsi, il est possible, après consommation d’avoir une montée d’énergie, un sentiment de bien-être, un meilleur appétit, une croissance de la température corporelle et/ou du rythme des battements de cœur ou encore une modification de la perception visuelle (hallucinations).

Les symptômes peuvent apparaître séparément ou simultanément en fonction de l’individu. Mais il faut retenir que dans un cadre médical, l’utilisation du HHC cible les atouts bénéfiques du cannabinoïde tout en minimisant ses potentiels inconvénients. Par ailleurs, en parlant des effets négatifs qu’il faudra prendre en compte, en voici quelques-uns : anxiété, vertiges, yeux rouges et secs, insomnie…
La liste des effets du HHC n’est pas exhaustive à cause des études en continue. Et si l’attention à l’égard de cette substance se renforce positivement, c’est que les résultats des recherches menées ont permis à la communauté scientifique, aux professionnels et au grand public de pouvoir faire preuve d’optimisme. C’est la raison pour laquelle les produits à base d’hexahydrocannabinol se sont diversifiés.

La commercialisation du HHC

Etant donné que le HHC est produit en très petite quantité par la plante de chanvre, il est quasiment impossible d’en acheter dans le but de le consommer par inhalation. Mais rassurez-vous, le choix de produits n’est pas pour autant restreint. Car les articles à base d’hexahydrocannabinol existent sous plusieurs variantes : le e-liquides, l’huile concentrée que l’on peut consommer à l’aide d’une pipe, les bonbons dont les plus populaires sont les « gummies » et autres aliments aromatisés.
Pour les questions de prix, malgré sa rareté, le HHC est généralement vendu à un prix proche du CBD pour les huiles. En revanche, si vous voulez vous procurez des fleurs, la différence de prix sera bien plus importante.
Le commerce local de HHC n’est encore qu’à ses premiers pas au sein de l’hexagone. Néanmoins les produits prennent place progressivement sur le marché. Au moment où l’on parle, si vous en cherchez, vous aurez plus de chance d’en trouver dans les enseignes américaines.

En bref, les cannabinoïdes sont à l’heure actuelle des produits de plus en plus prisés. Leurs premiers pas, réussis en médecine grâce à leurs vertus thérapeutiques, leur ont valu des places dans les produits pouvant être destinés au grand public. Le HHC, malgré un lien étroit avec le THC, a su faire partie de ces cannabinoïdes très demandés. Son succès repose sur son efficacité en tant qu’analgésique et calmant. En dépit de cela, il ne faut pas oublier qu’il s’agit d’une substance psychoactive ; cette molécule étant un dérivé direct du THC. De ce fait, la consommation n’est pas exempte d’effets secondaires, plus particulièrement lorsque le dosage n’est pas bien calculé. Pour minimiser les risques, il est conseillé d’être parfaitement renseigné et d’aller consulter l’avis d’un expert. N’hésitez pas à faire un tour sur hhcvap pour en savoir plus sur le HHC.


J’ACHÈTE

Acheter HHC Vape Premium

Vivez la meilleure expérience de vapotage au HHC!

Le HHC apparaît-il dans un test de dépistage de drogue ?

Le HHC est un puissant cannabinoïde comparable à la morphine ! Si vous le testez, il n’y a aucun doute que ce n’est pas dangereux ou criminel. La loi envisage différentes situations dans lesquelles le dépistage de drogues peut être obligatoire, volontaire ou préventif. Même si le CBD est parfois imperceptible lors d’un test, qu’en est-il du HHC ? Développons.

Le HHC : quelles sont ses caractéristiques ?

Fleur HHC

Allons droit au but. HHC est un nouvel acronyme à trois lettres qui devient de plus en plus populaire. En effet, il ne s’agit pas d’un simple cannabinoïde. Contrairement au CBD, le HHC produit des effets psychoactifs similaires au THC, car leurs structures moléculaires sont très similaires. Ils agissent sur les mêmes récepteurs et ont un effet très similaire, tel que :

  • Une meilleure perception spatio temporel
  • La résolution des problèmes de concentration
  • Une sensation de bien-être et de plénitude

Cependant, le HHC ne figure pas sur la liste noire des substances interdites ! C’est donc parfaitement légal… du moins pour l’instant. Le HHC est un cannabinoïde très spécial, et pas seulement parce qu’il vous fait planer. Contrairement à ses autres homologues, il ne se trouve pas dans les poils des fleurs femelles, mais dans les graines et le pollen (des fleurs mâles). 

 

Dépistage des drogues en France : qu’en est-il de HHC ?

La question du dépistage des drogues et de l’alcool est controversée parce qu’elle touche à un sujet particulièrement sensible. La plupart des drogues peuvent être détectées dans le corps, notamment l’alcool, les opiacés comme l’héroïne, le cannabis, la cocaïne et les amphétamines comme l’ecstasy. Cependant, certaines drogues sont difficiles à détecter, car elles ne se manifestent que très rapidement, comme le LSD, dont les traces disparaissent au bout de quelques heures.

Il est certain que la plupart des tests de dépistage des drogues vérifient la présence de THC et d’autres substances. Par conséquent, il n’y a pas de preuve que le HHC serait détectable dans un simple test de dopage. Il n’existe pratiquement aucune preuve solide en faveur de l’une ou l’autre partie à cet égard. En France, il n’y a pas de test sur le marché qui teste le HHC, et il n’y a aucune raison de faire un tel test. Toutefois, les produits à spectre complet peuvent encore contenir du THC, auquel cas vous risquez d’obtenir un résultat positif à un test de dépistage de drogues.

 

Méthodes de dépistage

La police peut tester la salive ou l’urine du conducteur pour détecter la présence de drogues. Les tests salivaires peuvent être effectués directement par la police ou la gendarmerie, tandis que les tests d’urine nécessitent la présence d’un médecin et un lieu approprié. Ces tests peuvent être utilisés pour détecter les drogues dans diverses situations, comme les contrôles routiers, les tests sur le lieu de travail et les autotests.

La méthode dite qualitative utilise des réactifs chimiques pour tester la présence de substances dans l’échantillon analysé. Les réactifs sont calibrés pour réagir à un certain seuil de présence d’une substance. De ce fait, le résultat peut être “positif” si le seuil est dépassé. Sinon, le résultat est “négatif”. Ces méthodes ne peuvent détecter que les principales substances et groupes de substances.

Les méthodes dites quantitatives mesurent la quantité exacte de substance active présente dans l’échantillon. Ces méthodes sont très précises et ne peuvent être réalisées que par des instituts d’analyse spécialisés. Cependant, elles peuvent repérer toutes les substances connues.

 

Délais limite pour les tests

On ne sait pas grand-chose sur HHC, mais nous en apprenons chaque jour un peu plus. Comme il s’agit d’une substance dérivée du cannabis, nous savons combien de temps elle peut rester dans l’organisme. La quantité de résidus de HHC dans le corps change avec le temps. Le dépistage des drogues est un instantané du contenu d’un échantillon, le moment du test est donc très important. Après une longue période, les traces peuvent disparaître. Par conséquent, en fonction du type d’échantillon analysé (sang, urine, salive, etc.), il existe des temps de dépistage qui donnent une indication du moment approximatif de la détection de la drogue.

 

Combien de temps l’HHC reste-t-elle dans le corps ?

Malheureusement, il n’existe aucune étude sur les effets du HHC sur le corps humain et il est impossible de dire combien de temps le HHC reste dans le corps. Cependant, comme il est chimiquement similaire au THC delta 8 et delta 9, ceux-ci peuvent être utilisés comme guides. On dit que le HHC reste dans le corps entre deux et 30 jours. L’âge de l’utilisateur, la quantité utilisée et le métabolisme de l’individu peuvent affecter le temps nécessaire à l’excrétion du HHC par l’organisme.

 

Le HHC peut-il vous faire planer ?

Le HHC est un cannabinoïde psychoactif qui produit des effets similaires à ceux du delta 8 et du delta 9 du THC. On dit également que le HHC procure un high énergétique important, ce qui le rend quelque peu unique parmi les cannabinoïdes. Comme le CBD, le HHC produit une sensation agréable. Mais la nature exacte de ce sentiment peut être plus difficile à cerner. Du moins pour le moment.

 

HHC est-il légal en France ?

À l’instar des États-Unis, où la légalisation du cannabis a ouvert la voie à la commercialisation des cannabinoïdes, des produits contenant du HHC (hexahydrocannabinol) ont commencé à être importés en France. La question principale qui se pose est la suivante : est-il légal d’utiliser HHC en France ? D’ailleurs, la réponse n’est pas tout à fait claire.

Comme pour les nouveaux cannabinoïdes isolés du cannabis, il n’existe pas de doses standard. Peu de recherches ont été menées sur les effets immédiats et à long terme du HHC. On peut dire qu’il n’existe pas de réglementation adéquate en France et les vendeurs de produits HHC ne sont pas tenus de tester la puissance ou la pureté de leurs produits.

Et nous en arrivons maintenant à la question peut-être la plus difficile : les HHC sont-ils légaux ? Actuellement, l’hexahydrocannabinol n’est pas illégal en France, car il n’est pas considéré comme une drogue malgré sa similitude aux substances synthétiques Spice et K2.

Étant une substance dérivée du THC, la structure moléculaire du HHC est très similaire à cette dernière. Bien qu’il ait de faibles effets psychoactifs, son utilisation n’est pas considérée comme problématique. Les produits HHC se trouvent actuellement dans une zone grise : tant que les produits HHC ne sont pas réglementés par l’État, les utilisateurs ne peuvent qu’évaluer eux-mêmes leurs risques et avantages.

 

HHC et le dépistage des drogues : positif ou négatif ?

Dépistage drogue HHC

Il n’y a toujours pas de réponse claire à la question de savoir si ces cannabinoïdes peuvent être détectés dans les tests de dépistage de drogues. Il n’existe pas de test direct pour les cannabinoïdes THC-O ou HHC. Le HHC est peu connu par rapport à d’autres cannabinoïdes tels que le THC et le CBD, mais comme ils sont chimiquement similaires, il est possible de faire des hypothèses fiables sur la façon dont ils sont métabolisés dans l’organisme. Toutefois, certains facteurs déterminant le taux d’excrétion du HHC ne peuvent pas être entièrement contrôlés.

Jusqu’à présent, de nombreuses recherches ont été menées sur le HHC et les tests de dopage. Mais la question reste encore en suspens. Compte tenu des moyens techniques actuels, il est peu probable que la molécule HHC apparaisse lors d’un test de police. En se basant sur certains rapports d’enquêtes sur le web, la véracité de ces tests reste très approximative. En d’autres termes, même si votre test n’est pas positif pour le HHC, il est possible que votre produit contienne des traces d’autres composés qui peuvent être détectés, comme le delta 8 ou le delta 9 THC.

 

En résumé, les HHC sont susceptibles d’apparaître dans les échantillons de drogues. Il est donc conseillé de limiter leur utilisation si vous savez que vous serez testé et contrôlé dans un avenir proche. Seul le temps dira si les composants du HHC seront décomposés en métabolites de THC dans les tests de dépistage de drogues. Dans tous les cas, les chances sont très minces et vous pouvez rester restreint. Essayez dès aujourd’hui les derniers produits HHC et voyez s’ils sont faits pour vous !

Acheter HHC Vape Premium

Vivez la meilleure expérience de vapotage au HHC!

Faire défiler vers le haut
0
    0
    Votre Panier